News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des centaines d’agents municipaux sans salaire depuis 8 ans à Libreville

Le site de la Liberté - source : gabonactu le Samedi 19 Septembre 2015 à 09:07 | Lu 1010 fois

Le président du collectif de la Branche des agents municipaux non-salariés (BAM’S), Ghislain Ledoux Mbovoue Edou ont sommé jeudi dans un point de presse la mairesse de Libreville, Rose Christianne Ossouka Raponda de régulariser urgemment la situation salariale de plus de 300 agents employés et travaillant régulièrement à l’hôtel de ville de Libreville mais qui ne sont pas rémunérés depuis 8 ans.



« Les agents municipaux qui travaillent depuis longtemps sans percevoir un Radi mérite d’être respecté car ils manifestent par ce geste, l’amour qu’ils ont de leur pays en général et la mairie en particulier », a déclaré M. Mbovoue Edou avant de réclamer à l’autorité municipale de « rendre à ces agents leur dignité humaine ».

Tous ces agents ont le statut d’employés municipaux. Ils disposent des arrêtés qui font foi. Certains ne sont pas payés depuis 2 ans et d’autres depuis 8 ans.

Selon le président du collectif, la direction des ressources humaines tout comme le recensement des agents initié récemment par l’actuelle équipe municipale reconnaissent bel et bien l’existence de ces employés à la patience très étrange.

Ghislain Ledoux Mbovoue Edou dénonce le fait qu’ils « travaillent régulièrement avec abnégation et dévouement et ce, malgré des humiliations, les discriminations dont ils sont victimes dans leur vie professionnelle ».

Selon le BAM’S les négociations entamées depuis l’arrivé en janvier 2014 de la nouvelle équipe municipale piétinent. Les agents municipaux espèrent qu’avant la rentrée scolaire la « précarité et la chosification » auxquelles ils sont l’objet prendront fin avec le paiement de leurs premiers salaires.

Les recrutements à la mairie de Libreville sont généralement rythmés en fonction de l’équipe au commande. Chaque nouveau maire vient avec ses hommes, généralement recrutés parmi ses électeurs. A la fin du mandat du protégé, l’agent est laissé sur le carreau. Ce qui explique en partie ces longs mois sans salaire.

Sydney IVEMBI

Samedi 19 Septembre 2015
source : gabonactu
Vu (s) 1010 fois




1.Posté par le Gabon normal le 19/09/2015 08:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Normalement ceux qui meritent detre dabord pris en compte cest la vague de 2013 car en realite jacky mille diplomes aurait commence a payer ceux de huit ans mais il sest taille un salaire de 22 millions pendant tou son mandat

2.Posté par le Gabon normal le 19/09/2015 08:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais bon le conseil municipal nayant pas statue sur le sujet il ne reste au Mairre qua poser le probleme au gouvernement afin dobtenir une rallonge budgetaire ou une autorisation speciale pour liquider la depense

3.Posté par Pascal Mba le 20/09/2015 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quand le paiement de la dette intérieure? La mairesse passe son temps a voyager sans apporter aucun plan social aux agents.
Pas de vestiaires.
le vestiaire se trouvant a deux pas du bureau de Moudziegou ( SG) effeminé pu la merde et la pisse.
Honteux de venir a la mairie de libreville pour un mariage.

Honte a vous qui ne ferez pas mieux que vos peres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...