News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des agents de la santé militaires humiliés à Kango

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 27 Mai 2013 à 11:01 | Lu 1305 fois

Des agents de la Santé militaire en provenance de l’intérieur du pays ont été proprement humiliés le 20 mai dernier au Pont de Kango pour avoir manqué de civisme, a constaté un reporter de Gabonactu.com



Gabon : Des agents de la santé militaires humiliés à Kango
A l’origine de la déculotté infligée aux hommes en treillis, la rupture du trafic sur le pont de Kango, qui était encore fermé à la circulation malgré la fin de travaux.

Il est 15h30 lundi 20 mai dernier. Un cortège de trois véhicules appartenant au service de santé militaire arrive proche du pont. Une file d’attente d’environ 3 km s’est formée depuis plus 8 heures. Le bac assurant la traversée des véhicules est bloqué. La marée est basse. C’est l’épreuve des nerfs pour les passagers souhaitant se rendre à Libreville ou ceux venus de Libreville pour l’intérieur du pays.

Convaincu de leur bon droit, les agents de la santé militaires foncent. Ils doublent tous les véhicules et prennent la première position. Le soleil frappe. Les moucherons provoquent le tournis. Les esprits s’échauffent très vite. L’arrogance de ces agents est sur le point de provoquer une émeute. Leurs véhicules sont encerclés par des voyageurs furieux qui lancent des quolibets contre le pouvoir et l’armée gabonaise.

Le chef de la mission comprend que les choses se gâtent d’une minute à l’autre. Face aux citoyens faisant valoir leur droit, le chef de la mission prend son courage. Il abdique. Ses véhicules immatriculés 40/017, 40/ 050 et CB 999AA font marche arrière. Jusqu’à la queue. Le clash est évité.

Des incidents du genre sont fréquents, selon des habitants de Kango. Ils impliquent notamment les véhicules immatriculés 111 (code attribué à la Présidence de la République), les véhicules des membres du gouvernement et des parlementaires.

Les usagers qui ne supportent que très mal la rupture du trafic se sentent davantage nargués par cette nomenklatura sans scrupule.

Construit il y a plus de 30 ans, le pont a été gravement endommagé l’année dernière par une barge transportant du gravier. Il a été complètement fermé au trafic depuis plusieurs mois pour des travaux de rénovation. Le chantier est quasiment terminé mais il reste des tests de résistance avant d’autoriser la circulation sur le nouvel ouvrage réalisé par une société italienne.

La semaine dernière, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba y a effectué une visite pour constater l’état du nouveau pont situé sur la route nationale N°1, l’unique voie terrestre reliant Libreville au reste du pays.

Selon le quotidien L'union de ce lundi matin, c'est finalement aujourd'hui que la circulation reprend sur le pont.


Lundi 27 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1305 fois




1.Posté par Priscilla le 27/05/2013 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils auraient du rosser ces voyous en treillis ! ce sont les soit disantes 'forces de l'ordre' qui font le plus de desordre dans ce pays mais jamais ils ne sont sanctionnes pa leur hierarchie complice!

2.Posté par le cyberattaquant le 27/05/2013 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUF IL ETAIT TEMPS PLUS D'UN AN JUSTE POUR REHABILITER UN PONT AUSSI STRATEGIQUE ENDOMMAGE PAR UNE BARGE C'EST BIEN L'EMERGENCE D'ALI BONGO.ON VOUS AVAIT BIEN DIT EN 2009 QUE CE TYPE TENTAIT DE SOULVER UN FARDEAU RISQUANT D'ETRE TROP LOURD POUR LUI CAR CONGENITALEMENT INCAPABLE COMME TOUS LES BONGO.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...