News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des Remous au PDG : Rose Francine Rogombé rayée de l’Histoire

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Jeudi 19 Août 2010 à 11:35 | Lu 1597 fois



Ali Bongo Ondimba oublie sa grand mère
Ali Bongo Ondimba oublie sa grand mère
Comme la plupart des pays de l’Afrique francophone, le Gabon fête le cinquantenaire de son indépendance de façade ce mardi 17 août 2010. Un fait pour le mois curieux attire l’attention. Rose Francine Rogombé, présidente du Sénat gabonais, par ailleurs, président intérimaire de la République gabonaise après le décès du président feu Omar Bongo Ondimba, le 8 juin 2009 à Barcelone, en Espagne jusqu’à au coup d'Etat élection d' Ali Bongo Ondimba, semble quasiment être oubliée de l’Histoire qui a marqué le Gabon. Et pourtant le rôle qu’elle a joué durant la transition devrait forcément faire d’elle une des personnalités inoubliables du pays.

Rose Rogombé aurait-elle été exclue de l’Histoire du Gabon ? La question mérite véritablement d’être posée d’autant plus que dans chacune des communications officielles, trois présidents seulement sont mis en exergue à savoir, le père de l’indépendance, Léon Mba (premier président du Gabon de 1960 à 1967) suivi de son successeur Omar Bongo Ondimba de 1967 à 2009 et enfin Ali Bongo Ondimba de 2009 à ce jour par un coup d'Etat électoral.

Cette exclusion « volontaire ? » ne s’explique pas sachant que cette femme au destin exceptionnel (première dame présidente du Sénat gabonais, première femme présidente de la République au Gabon), est à peine citée aujourd’hui dans les évènements de l’Histoire du Gabon alors que l’on sait que c’est à elle que l’on doit la stabilité, la paix et la cohésion qui ont subsisté après le décès d’Omar Bongo.

Dans les rues de la capitale gabonaise comme dans le reste des villes du Gabon, le pavoisement destiné à les embellir ne laisse voir que les photographies (ci-dessus) de Léon Mba, Omar Bongo et Ali Bongo.

Or l’histoire a retenu, même si on veux la voiler que, du 10 juin 2009 au 16 octobre 2009 Mme Francine Rongombé a dirigé le Gabon en tant que Président de la République, Chef de l’Etat intérimaire, en plaçant son action politique sous le signe de la concertation, du respect de la constitution et du Consensus.

Alors qu' on n'a célèbré le cinquantenaire de l’indépendance de façade , le gabonais du matiti se demande pourquoi le nom de cette dame est à peine prononcé lorsque l’on fait l’historique des évènements ayant marqués les derniers cinquante ans d’existence du Gabon post-colonial.

C’est le lieu de citer le cas du Togo où l’actuel président de l’assemblée nationale Abass Bonfoh, qui a été président intérimaire de la République entre février et avril 2005, a été soigneusement évité sur les grands symboles de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de ce petit pays de l’Afrique de l’ouest.

Si on reproche à d’autres pays d’avoir raturé des fragments de leur Histoire pour occulter certains pans qui les compromettent, l’on se demande alors à Libreville à qui profite la mise aux oubliettes de l’action de Rose Francine Rogombé dans le processus de transition de 2009.

Vivement que le Gabon ne tombe pas dans ce genre de tares qui illustre, à n’en pas douter, la mauvaise foi et le désir de nuire qui caractérise certaines grandes nations bien connues de ce monde.
QUI VIVRA VERRA.


Jeudi 19 Août 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1597 fois




1.Posté par CHE2 le 19/08/2010 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant mieux, de toute façon sa présence dans l'histoire du Gabon est égale à son absence, elle n'a pas su impacter les évènement dans le bn sens pendant la période de transition qu'elle a géré. Elle aussi payera comme les autres!!!

2.Posté par Pala le 19/08/2010 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est le genre de traitement qu'on réserve aux traîtres !
Qu'elle se contente de la médaille reçue de Sarkozy. On ne peut pas gagner sur tous les tableaux.

3.Posté par Pala le 19/08/2010 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les partisans de Etomba gesticulent pour rien. Ce n'est qu'un avant-goût de ce qui sera écrit sur elle dans l'histoire. Il y en a qui auront honte d'avoir fait partie de son entourage. Elle et sa rivale....., suivez mon regard, ont vendu le Gabon.
Ceux qui parlent de sortir des secrets pouf ! Etomba et sa rivale ont mis les gabonais dans une situation et personne ne sait comment en sortir. Tout gabonais connaît le résumé de l'affaire. Vos secrets gardez-les, ils ne feront jamais trembler votre ''élu''. Ce qui est fait est fait.

4.Posté par espoir le 20/08/2010 03:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ohhh arrêtez de distraire les gens se qui arrive à rogombé et sont pied qu'elle traine sont la conséquence des actes qu'elle a posé en aout 2009

5.Posté par Acounamatata le 20/08/2010 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rose francine ROGOMBET ne fait que récolter ce qu'elle a semé. elle s'est assise sur la vie des gabonais, qu'elle le fasse autant sur ses fesses. tous ceux qui ont eu l'opportunité de changer la situation des gabonais après le décès de bongo père et qui ne l'ont pas fait subiront le même sort chacun à son niveau. elle et rivale comme l'a dit PALA ont sacrifié les gabonais au profit de leurs seuls intérêts. il paraîtrait qu'elle est croyante: de quel dieu? si c'est celui de la Bible, elle vient de commencer à payer sa dette de trahison envers le peuple gabonais. voyez l'état de santé de sa rivale, comme c'est dur de faner en si peu de temps. un an à peine que bongo est mort, elle ressemble déja à un vieux chien. qu'elles sachent que la " bite" est bonne mais qu'elle ne doit pas nous faire perdre la RAISON.

6.Posté par Nsissim le 20/08/2010 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette pouffiasse récolte actuellement tout le mal qu'elle a semé contre le peuple gabonais qu'elle a trahi en changeant diaboliquement le cours de l'histoire, pourtant annonciateur d'un réel changement dans notre pays. Seuls des être démoniaque de sa trempe ont la capacité de travestir le destin d'un peuple. Elle et la présidente des cons constitués, sa chienne de rivale payeront chère leur acte de trahison. Les signes commencent à être visible. Leur place se trouve effectivement dans les poubelles de l'histoire. Des déchets de cette nature ne sont même pas recyclable. Si, le parti des gigolos les oubli, alors, les gabonais se contenteront de les laisser pourrir à jamais.

7.Posté par DBD le 20/08/2010 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment!!! Vos commentaires sont assez pour entrainer la mort subite de Francine!! Si la femme la vient lire vos commentaires elle va tomber raide!popopopopopopo!!je pense que c'est le meilleur moyen de l'acchever!! Pauvre Francine...Si elle voulait sortir de son trou il aurait fallu d'abord qu'elle arrete de continuer a le creuser!!!j'ai pitie d'elle parce que c'est une maman.

8.Posté par action le 20/08/2010 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est encore une manouvre de diviser pour mieux regner, Ali dans son discours a bien loué les merites de cette femme.
Je me demande vraiment profiterai ce genre d'articles.
J'espère que Francine ne tombera pas dans le piège de la division pour mieux régner.

Moi je pense que cette une manœuvre politicienne.

9.Posté par KALMOGOROV IVANOF le 21/08/2010 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Historia à deux vitesse mon Gabon je taime

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...