News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Des Camerounais en grève de la faim à Libreville

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Vendredi 19 Février 2010 à 15:22 | Lu 1746 fois



Gabon : Des Camerounais en grève de la faim à Libreville
«Nous étions habitués aux contrôles de jour comme de nuit. Mais depuis quelques jours, la ville de Libreville vit au rythme des contrôles inopinés menés par les forces de maintien de l’ordre. Ces contrôles ont tout l’air d’une petite opération visant à arrêter tous les étrangers en situation irrégulière dans ce pays. Ils sont en cellule.

Il y en a qui parviennent à monnayer au prix fort pour être relaxés. Parmi ces personnes, il y a nos compatriotes camerounais mais, je ne peux pas vous dire avec précision combien ils sont. Toujours est-il qu’ils sont nombreux » ainsi s’exprime un Camerounais vivant à Libreville que Le Messager a pu joindre hier jeudi 18 février 2010.

En effet, dans la soirée du mercredi 17 février 2010, une centaine de Camerounais étaient, selon des sources dignes de foi, détenus à Libreville au Gabon. Des informations crédibles indiquent qu’on reproche aux compatriotes de Paul Biya le défaut de visa et de carte de séjour. Courroucés après cette privation de liberté, ils auraient contacté l’ambassadeur en vain. D’où la grève de la faim qu’ils auraient engagée. D’autres indications font état de ce que certains d’entre-deux sont mal en point. Pour certains, il s’agirait « des sans papiers » qui sont de temps en temps aux prises avec les forces de sécurité gabonaises.

«C’est tous les jours que des étrangers en situation irrégulière sont pris dans les filets de la police. Il n’ y a pas véritablement une opération qui est lancée. La police a ce rôle de veiller sur la sécurité des Gabonais et de savoir qui est au Gabon et qui fait quoi. On ne les arrête pas pour rien. Vous savez qu’ils sont très nombreux qui arrivent et vivent au Gabon sans être en règle. Ce qui n’est pas normal. Vous ne pouvez pas partir de votre pays et décider de vous installer n’importe comment»

Silence au Cameroun

Le Gabon avec une population de 2.102.563 habitants, un taux de natalité de 36,16%0, constitué de quatre ethniques majeures (Fangs, Bapounou, Nzebis et Obambas), est l’un des pays les plus rigoureux en matière d’immigration. Selon le World Refugee Survey 2008 publié par le comité américain pour les réfugiés et les immigrants, le Gabon abriterait 8.500 réfugiés et 4.200 demandeurs d’asile provenant surtout de la République du Congo Brazzaville ainsi que de 24 autres pays. Il y a quelques années encore, les autorités gabonaises avaient envisagé d’expulser les étrangers responsables d’actes délictueux ou criminels et ceux étant en situation irrégulière pour faire face à l’insécurité grandissante que connaît le pays.

Pour remédier à la situation, le gouvernement gabonais avait décidé de rapatrier ceux étant dans les prisons, une fois leur peine purgée. Dans ce pays de la sous-région Afrique centrale avec un taux de croissance de 2,13%, outre les Camerounais, Béninois, Ghanéens, Maliens et des Nigérians en situation irrégulière sont arrêtés. Côté camerounais, aucune autorité n’a infirmé ou confirmé l’information alarmante qui vient du pays d’Ali Bongo. Aucune réaction officielle n’a pu être enregistrée jusqu’au moment où nous allions sous presse. Une attitude qui laisse songeur plus d’un. Un silence qui rime probablement avec les méthodes usitées par la diplomatie camerounaise.

Blaise-Pascal Dassié

Source : Messager.net


Vendredi 19 Février 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1746 fois




1.Posté par ojuku emeka fils de pute le 19/02/2010 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut chasser les camerounais et faire venir les biafrais

2.Posté par lbv le 19/02/2010 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut - on condamner Besson?

Les émergents signent des traités qu'ils ne connaissent pas, il suffit les textes de la sous région .

3.Posté par Lili le 20/02/2010 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non on ne peut pas condamner Besson mais on peut condamner la France car l'afrique est dirigé par des dictateurs mis au pouvoir avec l'aide de la france la preuve vivante est baby zeus!Donc que la france ne s'étonne pas de l'immigration clandestine des africains en france car elle est notre malheur dans nos pays d'afrique!Bref, je pense qu'il faut renvoyer tous les étrangers chez eux parce qu'ils nous creent du tort:
1-Lors des élections présidentielles, ou lieu de rester chez eux et neutre non, ils se croient plus gabonais que nous parce qu'ils ont obtenus de nos dirigeants corrompus des passeports ce qui est une totale aberration car chez les autres aucun gabonais ne s'imisce dans leurs affaires politique et donc ne votent pas!
2-Ils ont engendres des voyous avec les fameux coulmangers!
3-Ils viennent chez nous en bateau et ils retournent chez eux bien loti
4-Ils ne respectent rien la gare(routière est à leur image sale et puante!
Trop c'est trop!L'émergence merdique au lieu de faire la chasse aux sorcières des gabonais dans les ministères parce qu'ils ont soutenus l'opposition devrait faire la chasse aux sorcières des sans papiers!En france par exemple on accorde des cartes de sejour sous conditions dorénavant cela devrait en être ainsi au gabon seuls les étrangers qui vivront sur le territoire devront s'intégrer à nos langues locales, notre culture et notre manière de vivre!Ils devront également participe au développement du pays pas le rendre encore plus sous développé qu'il n,e l'est dejà!de meme que ces étrangers devront être fichés pour qu'on sache qui rentre chez nous, qui y vit et qui fait quoi!Le gabon ce n'est pas un eldorado pour les autres mais pour nous et ce n'est pas à nous d'accueillir la misère de l'afrique car nous même nous souffrons et connaissons la même misère!

4.Posté par Gabonais le 20/02/2010 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La lecture de votre site donne de bonnes informations aux lecteurs, mais, attention rester dans cette voie.
Les Obambas bien qu'etant au pouvoir n'est pas une ethnie majeure au gabon. Voir la compasition ethnique des provinces.

5.Posté par Gabonais le 20/02/2010 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La lecture de votre site donne de bonnes informations aux lecteurs, mais, attention rester dans cette voie.
Les Obambas bien qu'etant au pouvoir n'est pas une ethnie majeure au gabon. Voir la composition ethnique des provinces.

6.Posté par hundra le 20/02/2010 21:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lili, quelle aigreur. Le gabonais est paresseux et n'aime pas travailler. Sans les étrangers, on mangerait la terre dans ce gabon.

7.Posté par Eboulou le 20/02/2010 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ hundra ,
Lili n' est nullement aigrie . La majorité des étrangers vivant au Gabon sont trop ingrats . Ce sont des individus qui n' aiment guère les Gabonais , tout ce qui les intéresse c' est la richesse du Gabon . La grande illustration sans aucune contestation est le cas du biafrais .
Et le Gabonais n' a jamais été paresseux . Il faut revoir notre histoire pour comprendre pourquoi une telle situation prévaut aujourd' hui .

8.Posté par Lili le 21/02/2010 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ hundra
Penses-tu que je sois aigrie de penser ainsi?Alors les français aussi sont aigris?Non?!Car ils expulsent les sans papiers qui ont travaillé sur leur territoire 5ans,10ans même!
Arrêter de penser que l'homme gabaonais est paresseux!!!!Ma mère par exemple malgré son travail, elle a toujours cultivé son champ au PK15 alors arreter de généraliser!Les étrangers que ce soit les camerounais, les congolais, les ghanéens nous causent du tort, dans leur pays lors des élections y a t-il seulement UN GABONAIS QUI VA VOTER?NON! alors pourquoi le font-ils chez nous, parce que nous sommes trop gentils pour leur casser la figure et leur merde rentrer chez vous!Le gabon est un pays d'afrique riche certes mais la population est pauvre et vit dans des conditions pitoyables pourquoi est-ce à nous d'accepter la misère de l'afrique quand on connaît la même situation qu'eux?!Non mon cher hundra je ne suis pas aigrie je dis juste trop c'est trop, ils n'ont pas de papier alors qu'ils rentrent chez eux! c'est tout!

9.Posté par Larévolte le 21/02/2010 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce ne sont pas ces mêmes étrangers qui disaient aux gabonais qu'ils vont bientôt nous commander? Ce ne sont pas ces mêmes étrangers qui disaient que les gabonais sont paresseux et qu'ils vont mourir de faim si les étrangers retournent chez eux? Ce ne sont pas ces mêmes étrangers qui voulaient à tout prix que ce soit Ali Ben qui soit élu président du Gabon pour qu'il protège tous les étrangers car il est lui-même étranger selon eux? Ce ne sont pas ces mêmes étrangers qui véhiculent dans le monde entier que les gabonais sont xénophobes et inhospitaliers? Pourquoi se plaignent-ils maintenant? Qu'est-ce qui a changé à leur situation? Ils devraient être déjà habitués aux vilains vices et défauts des gabonais non? La vérité est qu'ils gueulaient et insultaient les gabonais à tort , sans raison. Maintenant que leur Ali Ben leur fait voir des couleurs ils font la grève de la faim comme si M. Ali Ben connaissait cette expression.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...