Connectez-vous S'inscrire
Gabonlibre.com  : Actualité Gabonaise, africaine et internationale, le gabon dans le web,  politique, société, économie, faits divers, la voix du gabon, la voix du peuple gabonais, gab-news, gab-economie, gab - politique

Campagnes CPM Afrique


Actualité Gabonaise, Africaine & Internationale...
Notez

Gabon : Découverte d’une importante quantité de drogue à la prison centrale de Libreville




Gabon : Découverte d’une importante quantité de drogue à la prison centrale de Libreville
Le procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé, a effectué mercredi une descente musclée à la prison centrale de Libreville pour une enquête sur la possession de drogue par des détenus de ce milieu carcéral.


« Nous n’avons pas procédé à la fouille pour des raisons de sécurité (…) mais les agents de la prison centrale avaient déjà réalisé cette fouille et nous avons récupéré la drogue préalablement saisie par ces agents », a déclaré à Gabonactu.com, Mme Ouwe.

Il s’agit notamment du chanvre indien, des comprimés excitant ou tranquillisant et de la cocaïne.

Mme Ouwé n’a pas évalué la quantité saisie ainsi que sa valeur, laissant le soin aux agents de l’office central de lutte anti drogue (OCLAD) d’effectuer cette évaluation.

La descente a été motivée par des informations persistantes sur la présence de la drogue en milieu carcéral.

Une enquête a été ouverte pour établir les responsabilités et démonter le réseau d’approvisionnement des présumés dealeurs. Ces détenus risquent entre 3 et 6 ans de prison ferme et des amandes allant jusqu’à 50 millions de FCFA.

En plus de la drogue, Mme Ouwé a tenté d’enquêter sur l’homosexualité, un autre vice qui serait très répandu dans cette prison.

Le procureur n’a cependant rien trouvé, aucun détenu ne s’étant déclaré victime des tels sévices.

Il y a quelques mois, un jeune détenu est décédé après des séances répétées de sodomie par un dangereux gang constitué par des co-détenus. L’information ébranle la sécurité pénitentiaire au point où le ministre de la Justice, garde des sceaux, Ida Reteno Assounouet a récemment effectué une descente sur place pour un rappel à l’ordre.




Martin Safou
Gabonactu


Jeudi 22 Novembre 2012 - 04:56
Gabonlibre.com
Lu (s) 1223 fois



Gabonlibre.com


1.Posté par Abine ngüin le 22/11/2012 07:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils sont déjà en prison vous voulez qu'ils aillent encore où ? Au contraire ils se plaisent dans ce milieu carcéral. Gros bouquet n'est pas un milieu de réinsertion sociale bien au contraire, il fortifie ces malfrats de la société. Vu les fouilles comment de tels produits peuvent se retrouver dans ce milieu c'est qu'il y a problème n'est ce pas la Mère du biafrais ?

2.Posté par compatriote le 22/11/2012 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les gardien sont a" desussi dans le coup" sale ripou"

3.Posté par mebale le 22/11/2012 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Madame! mais dans notre pays, nous n'aimons pas les résultats, faite bien votre travail, mais n'oublier pas que vous êtes venu un jeudi et vous réparti rée un jeudi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Politique | Société | Affaire à Suivre | Faits Divers | Sport | Communiqué | Economie | Education | Société Civile | Entreprise | Gabon


Infos Du Jour...

La France génocidaire

0 Commentaire - 18/04/2014 - Gabonlibre.com
Nos Sites...Créé par Onalex
Afrik53
Onalex - Revue Eco
Divertissement sur Gabonlibre