News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Declaration du Vice Président de la Cenap Répresentant l'opposition

Le site de la Liberté - Union Nationale le Jeudi 14 Juillet 2011 à 16:21 | Lu 1783 fois



Gabon :  Declaration du Vice Président de la Cenap Répresentant l'opposition
Suite à la décision du Président de la CENAP parue dans le journal l’Union du mardi 12 juillet 2011, qui porte sur la désignation des représentants de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente dans les commissions de révision des listes électorales 2011, les représentants de l’Opposition au sein du Bureau de ladite Commission tiennent à faire le point suivant :


Depuis le mois d’avril 2011, le bureau de la CENAP traverse une crise qui paralyse son fonctionnement. Celle-ci est consécutive à une lettre du Ministre de l’Intérieur adressée au Président de la CENAP, René ABOGHE ELLA, à travers laquelle il s’étonnait que M. Gabriel NDZEMBI, Vice-président représentant l’Opposition continue de siéger au sein du Bureau de ladite commission alors que l’Union Nationale, parti politique dont il est issu, a été dissoute.


Nous regrettons que le Ministre de l’Intérieur d’une part, et d’autre part le Président de la CENAP, s’obstinent à ne pas admettre que le Vice-président Opposition ne siège pas au sein du bureau de la CENAP comme militant d’un parti mais plutôt d’un groupement de partis politiques légalement reconnus, conformément aux dispositions de l’article 12 de la loi 7/96 du 12 mars 1996, modifiée, portant dispositions communes à toutes les élections politiques.


Le président René ABOGHE ELLA, relayant la volonté du ministre de l’intérieur en méconnaissance délibérée de l’autonomie dont jouit la CENAP et affirmant qu’il a des comptes à rendre à ce sujet, a unilatéralement suspendu les réunions du bureau depuis avril 2011 et ce jusqu’alors, tant que le vice-président représentant l’Opposition demeure encore à son poste, bloquant ainsi le fonctionnement régulier de l’institution.


Les représentants des partis politiques de l’Opposition par ma voix s’étonnent que dans sa décision, le président de la CENAP fait état d’une délibération non datée du bureau ayant entériné la désignation des représentants de la Commission Electorale dans les commissions de révision des listes électorales 2011.


En conséquence, nous sommes en présence d’une violation flagrante de l’article 15 de la loi 7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, qui dispose notamment qu’en période normale, les décisions sont prises par les membres du bureau, en tenant compte du principe de la parité Majorité-Opposition.


Compte tenu de ce qui précède, nous récusons la décision du Président de la CENAP parue dans le journal l’Union du mardi 12 juillet 2011, et appelons les partis et groupements des partis politiques de l’Opposition, l’opinion nationale et internationale à en tirer les conclusions qui s’imposent.


Fait à Libreville le 12 juillet 2011.



P. les Représentants de l’Opposition au Bureau de la CENAP

P.O. Le Vice-président Opposition



Gabriel NDZEMBI

http://jp-rougou.blogspot.com/2011/07/gabon-videos-du-gabriel-ndzembi-vice.html?spref=fb

Jeudi 14 Juillet 2011
Union Nationale
Vu (s) 1783 fois




1.Posté par Djiga le 14/07/2011 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salauds de franc maçons .... Vous voulez nous faire croire que vous voulez enlever Ali votre Grand Maitre Bandékon va

2.Posté par Samba le 14/07/2011 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le ministre de la défense de AMO boit l champagne et partage les Go avec Toungui et il va insulter Ali à Oyem ? Ah si seulement y avait des courageux au Gabon pour tuer toute cette racaille

3.Posté par Ayacoma des Hayacoma le 14/07/2011 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT EGORGER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES UN POINT C'EST TOUT.LE RESTE N'EST QUE FUTILE LITTERATURE!

4.Posté par Donguila le 14/07/2011 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL N' Y AURA PAS DE LEGISLATVES AU GABON CETTE ANNEE..

CA SUFFIT COMME CA!!!!!!!!!!!!!!!

BASTA YA!

5.Posté par ANYNOME le 14/07/2011 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voila encore un autre fang René ABOGHE ELLA qui bloque la démocratie au GAbon . On critique Mbourantso mais lui on l’épargne....

6.Posté par MEBALE le 15/07/2011 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Finalement Gabriel NZEMBI peut parler et dire des choses?

Ce type qui tait depuis 2009 la vérité sur la présidentielle au sujet de la prétendue victoire de AMO.

Gabriel tu as été placé là par l'UGDD soutenu par le groupeùment FAR-CDJ et d'autres partis.

Tu représente quel groupement aujourd'hui plus que ta formation est dissoute comme l'a voulu AMO? C'est aussi ça la réalité.

Puisque tu peut désormais parler pour t'accrocher et ne pas perdre le pognon de la cenap, Gabrile dis quand même au opeuple gabonais que AMO ment!!

7.Posté par Ntsonda Le Con le 15/07/2011 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALI9 DE-GA-GE !

8.Posté par le penseur le 15/07/2011 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il n'y avait que moi le GABONAIS NE PARLERAIT PLUS DE POLITIQUE ( PLUS JAMAIS ) on ne voterait meme plus dans ce pays car nous avons marre depuis 1990 les élections ne nous ont rien apporté si ce n'est enrichir les faux opposants et leurs alliés de la mojorité présidentielle .
LES CACIQUES ONT ECHOUE
LES RENOVATEURS ONT ECHOUE
MEM LA JEUNESSE A ECHOUE DANS SA GRANDE MAJORITE EN VENDANT SA CONSCIENCE POUR LA MONAIE DE SINGE .

POUR changer le pays il faut des gens neufs qui n'ont pas de mains sales qui n'ont rien à se repprocher et qui n'ont jamais fait le jeu politique comme le fait la classe politique actuelle.
C'est très difficile voir meme impossible qu'on trouve du sérieux entre LES FAUX OPPOSANTS ET LA MAJORITE presidentielle DANS LA MESURE où tous ont commis les memes erreurs et personnes ne peut donner des conseils à l'autre c'est CELA LE PROBLEME DU GABON QUI VA CONSEILLER QUI SUR QUOI ET COMMENT( ? ) : TOUS SONT COUPABLES .
LE gouvernement et la CENAP savent que ceux qui sont en face d'eux ne sont pas des saints ce sont ceux là qui, HIER ont pillé le pays avec eux dont ils sont mal placés pour influencer l'action de l'exécutif AUJOURD HUI .
LE GABON NE CHANGREA JAMAIS SAUF PAR MIRACLE

9.Posté par zagni le 16/07/2011 04:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'opposition gabonaise si elle veut être crédible auprès du peuple n'a pas le choix que de parler d'une seule voix

10.Posté par ANYNOME le 17/07/2011 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
René ABOGHE ELLA ne cherchea a mettre l'huile dans le feu en touchant à Monsieur Gabriel qui a eu le courage de dire au Gabonais qui etait le vraix vainqueur, essayer seulement vous allez voir..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...