News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Déclaration du MORENA suite aux évènements de l'Université

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 11 Avril 2012 à 08:57 | Lu 925 fois



Gabon : Déclaration du MORENA  suite aux évènements  de l'Université
Que cherche le Gouvernement au niveau des Universités gabonaises ?

Le MORENA relève que par le communiqué daté du 28 Mars 2012, le Gouvernement gabonais fait connaître à la communauté nationale et internationale sa grande mansuétude et l’indépendance de la justice gabonaise en accordant des libertés provisoires aux jeunes étudiants gabonais soupçonnés d’avoir participé aux évènements survenus à l’Université Omar BONGO (U.O.B.) le 15 Mars 2012 et mis sous mandat de dépôt.

Le MORENA pense que cet acte ne devrait pas être séparé de la cause qui a provoqué la réaction des étudiants de l’Université gabonaise. Comme sait le faire le PDG, c’est-à-dire, manipuler le peuple gabonais ; après l’échec démocratique des élections législatives du 17 Décembre 2011, les résultats décevants dans la préparation et le déroulement de la CAN, l’indifférence et le manque d’enthousiasme suite à la mise en place de l’Assemblée Nationale illégitime et le nouveau Gouvernement NDONG SIMA, le pouvoir se devait de susciter un foyer de tension pour détourner l’attention du peuple gabonais de toutes ces déceptions. Quel intérêt avait t-il en pleine année académique à modifier certaines conditions d’attribution des bourses aux étudiants ? Sinon susciter des perturbations au sein de l’Université.

Comme il fallait s’y attendre, les étudiants auraient donc réagi en rejetant ces nouvelles dispositions et entrepris des démarches auprès des autorités rectorales et du Ministre de l’enseignement supérieur pour obtenir leur l’annulation et introduisaient par la même occasion certaines doléances. Le refus ostentatoire de donner suite à cette démarche a provoqué les premiers remous et conduit à la fermeture provisoire de l’Université occupée désormais par la Gendarmerie, violant ainsi les franchises universitaires

Lors de la rencontre des représentants des étudiants avec le Ministre de l’enseignement supérieur en présence des autorités rectorales, les étudiants auraient renouvelé leurs revendications portant sur la réouverture du concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieur (E.N.S.) aux candidats de l’U.O.B, l’harmonisation du système LMD à l’U.O.B., la levée du critère d’âge dans les conditions d’attributions des bourses et la finition des travaux de réfection du pavillon G.

La réaction du Ministre de l’Enseignement supérieur semblait rassurante car ce dernier, non seulement acceptait de lever la condition d’âge afin de permettre aux étudiants frappés par cette mesure de percevoir leurs bourses le 10 Mars 2012 au plus tard, mais levait également la mesure interdisant aux étudiants de participer au concours d’entrée à l’E.N.S., reportait l’harmonisation du système LMD à l’année académique 2012-2013 et recommandait la reprise des travaux du pavillon G. Les étudiants étaient ainsi rassurés, même si au PDG il est dit que : « les promesses ne lient que ceux qui y croient ». Les étudiants vont donc reprendre tranquillement leurs cours et ceux qui n’étaient pas frappés par la mesure perçoivent leurs bourses.

A leur grand étonnement, les étudiants apprennent par leur Recteur que les bourses ne seront pas versées à ceux qui étaient frappés par la mesure à la date convenue, car leurs dossiers seraient encore en cours d’examen et de traitement. En plus de cela, il annonce que les représentants des étudiants seront suspendus des cours et seraient empêchés de poursuivre l’évolution des dossiers. Il leur est reproché notamment d’avoir incité les étudiants à soutenir les revendications. Là apparaît à nouveau le désir de compromettre l’année universitaire en poussant une fois de plus les étudiants à la révolte, ce qui va se produire le 15 Mars 2012 par leur intervention au rectorat et les conséquences qui en ont découlées.

Pour le MORENA, suite à tout ce qui précède, le Gouvernement ne saurait faire croire à la communauté nationale et internationale qu’il serait innocent de tous ces évènements et que seuls les étudiants chercheraient des perturbations constantes à l’Université.

Il est possible de se douter du profil que le pouvoir en place veut donner à l’étudiant gabonais. Veut-il en faire un incompétent sans formation suffisante ou un aigri déçu par le comportement des autorités universitaires, ministérielles ou gouvernementales ?
Le MORENA pour sa part pense que, seul l’enseignement doit concourir à définir l’identité du Gabonais résultant de sa culture et de l’acquisition de la science universelle. Il pense enfin, que le pouvoir d’aujourd’hui, par son comportement, son administration et par sa gestion du monde de l’éducation devrait donner la preuve de sa préoccupation du Gabon de demain.




Fait à Libreville, le 31 Mars 2012




Le Président du MORENA



Luc BENGONO NSI
Membre Fondateur.

Mercredi 11 Avril 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 925 fois




1.Posté par Pitié le 11/04/2012 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Emergence zéro!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...