News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Déclaration des députés de l'opposition

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 9 Juillet 2011 à 16:02 | Lu 1772 fois



Gabon : Déclaration des députés de l'opposition
Le vendredi 08 Juillet 2011, les Députés de l’Opposition (Groupes Parlementaires GFC et UPG et Députés du PSD et du RNB) ont été reçus par le Premier Ministre.

L’Objet de cette rencontre a porté essentiellement sur l’introduction de la biometrie dans le code électoral.

De cette rencontre, il ressort que :

 le gouvernement a décidé unilatéralement de différer l’introduction de la biometrie dans le code électoral contrairement au consensus dégagé par la classe politique et la société civile lors de la rencontre du 09 Mai 2011 à la Présidence de la République ;

 le gouvernement a décidé de passer outre les injonctions du Président de la République telles que transcrites dans le communiqué final du conseil des ministres du 14 juin 2011, lui demandant de tout mettre en œuvre pour matérialiser les recommandations de la Cour Constitutionnelle, notamment la promulgation de la loi sur la protection des données à caractère personnel adoptée en termes identiques par les deux chambres du parlement, l’élaboration sans délais d’un projet de loi portant modification de la loi 07/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques en République Gabonaise en prenant en compte les dispositions de la loi sur la biometrie.

Enfin, suivant le communiqué du même conseil des ministres, le Président de la République a donné des instructions fermes au gouvernement pour initier et conduire des actions transparentes et constructives de nature à organiser des élections législatives à venir de manière crédible et rassurer les uns et les autres aussi bien avant qu’après le scrutin, instructions restées également lettre morte.

Au sortir de cette rencontre, nous tirons les leçons suivantes :

 l’absence notoire d’une volonté politique du gouvernement à mettre en place les instruments de la transparence électorale ;

 le gouvernement s’appuie sur des arguments fallacieux pour justifier son refus de s’arrimer aux normes internationales de démocratie et de gouvernance politique ;

 le pouvoir PDG, malgré sa nouvelle mue en Émergence, persiste à ne pas mettre en œuvre les conclusions des accords, souvent obtenues par consensus par l’ensemble des forces vives de la nation de 1990 à nos jours ;

Au vu de ce qui précède, les Députés de l’Opposition demandent au Président de la République de reprendre en main le dossier :

 en promulguant par la procédure d’urgence la loi sur la protection des données à caractère personnel ;

 en mettant en place la commission mixte paritaire (majorité/opposition/société civile) telle que décidé lors de la rencontre du 09 mai 2011, en vue de proposer dans les meilleurs délais un projet de texte consensuel introduisant la biométrie dans le code électoral ;

 en adoptant par ordonnance ledit texte modifiant la loi 07/96, et ce dans les meilleurs délais.

Au sujet de la loi 07/96, il faut rappeler que cette loi a déjà été modifiée onze (11) fois dont cinq (5) fois par ordonnance.


Au vu de cette situation, les Députés de l’Opposition dénoncent, avec la dernière énergie, le jeu de dupes du pouvoir PDG et invitent en conséquence le Peuple gabonais à la mobilisation générale afin de faire échec aux manœuvres dilatoires et à toutes les tentatives de tripatouillage des prochaines élections.

Fait à Libreville, le 09 Juillet 2011.

Samedi 9 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1772 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par L'Accacias de l'Orient le 11/07/2011 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Députés de l'UPG seraient-ils déçus de la tournure prises par les pourparlers entre PMM et Ojuku qu'ils en sont venus à penser qu'il devraient se joindre à l'opposition? Ojuku aurait-il été finalement convaincu par les faucons de son gang, Nzouba Ndama, Boukoubi, Opianga, Mbourantsouo... d'attendre les résultats des législatives qui, de leur point de vue, comme ce fut le cas de Mba Paul et son RPG, scelleraient la fin conviviale de l'UPG?

Ce sont tous ces mic-macs qui compliquent la lisibilité de la société politique gabonaise, de plus en plus secrète, et donc la disponibilité de la population à la suivre. L'autre opposition doit faire très attention.

15.Posté par la pensee gabonaise le 10/07/2011 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a trop de duplicite et manque de discours clairs, doubles d'incoherence dans l'attitude de nos hommes politiques de l'opposition: c'es le flou total. Comment comprendre que ces derniers ne reconnaisse celui qui represente le pouvoir de maintenant comme un usurpateur et en meme temps, il veulent que ce dernier avec ces amis tous autant usurpateurs, organisent des elections credibles?! Comment un politicien qui se dit avoir remporte les elections, va faire l'aumone chez celui qui lui a vole sa victoire?!

Comment un politicien dont l'ami politicien s'est autoproclame president, reconnait l'autorite d'un deuxieme president puisqu'il ne s'oppose pas a la possiblite d'une organisation d'election sous son mandat usurpateur?! peut-on reconnaitre l'autorite de deux president a la fois dans un meme etat?! Je pense que l'attitude devrait que lorsque l'on reconnait son ami autoproclame, on ne reconnait rien de se qui peut etre decide par ceux qui representent l'autorite usurpateur et on n'attend aucune decision de l'usurpateur en chef!

Comment un politicien dont tout (de par ses liens familiaux, de par sa fortune), de pres ou de loin, le lient au systeme en place, peut-il pretendre combattre celui-ci?! N'est-ce pas la une attitude irrationnelle, je dirais meme suicidaire, en voulant couper les bras qui vous permettent de travailler pour vous nourrir;ou est-ce la, tout simplement, une maniere de regler ses comptes pour les frustrations que l'on aurait subies? pourquoi, n'a-t-on pas subi des coups sur ses finances en faisant l'opposition, quand au contraire on continue a vivre dans la meme opulence, quand on sait que le pouvoir bongoiste lorsque vous lui tourner le dos, il vous regle des comptes sur tous les plans?!

Comment un politicien, opposant de surcroit, apres avoir essuyer a maintes reprises des actes d'usurpation du regmie en place, puisse un jusqu'alors croire a un mot de ce que celui-ci peut dire?! Est-ce qu'il croit un bananier donnerait des taros un jour ou que a force d'essais, les meme causes ne produiraient plus les memes effets?! Nous sommes alors permis de penser que certains politiciens de l'opposition font le jeu du pouvoir en voulant fermer les yeux aux population aneantissant ainsi leurs velleites a vouloir se liberer.

Voila, on voit des deputes de l'opposition, tous unis, aussi rarement que cela puisse paraitre, quand il s'agit de defendre leurs petits privilges qu'ils comptent gardes malgre l'usurpation que subi le peuple: c'est ce que j'appelle la deputation du ventre! C'est pourquoi, ne vous etonnez pas que, d'ici la, on vous demande, malgre les recommandations de la societe civile, d'aller service de betail electoral.

A mon, avis, la seul condition indispensable pour l'organisation d'election transparent chez nous, c'est le deboulonnement au prealable du systeme bongoiste; sans cette condition, aucune election ne doit avoir la participation de ceux qui se disent de l'opposition.

14.Posté par Kyavatta le 10/07/2011 18:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les pédé-gistes ne veulent pas la biométrie, ils ont peur, demandez à AMO il sait pourquoi

13.Posté par Kyavatta le 10/07/2011 13:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme c'est beau de voir l'opposion parler d' une même voix.
Enfin PMM a compris que ces pédé-gistes ne veulent aucune ouverture démocratique depuis 43 ans. Mais on
verra.

12.Posté par Mone fang le 10/07/2011 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon de demain serait totalement un pays fédéral ou les pouvoirs seront partagés. La subdivision de ces États fédéraux seront à la base d'un regroupement de personnes de même cultures. Pour moi le système république ne convient pas au pays Africain.

Avant la soi disant république ( colonisation) tous les peuples cohabitaient correctement sans incident.

11.Posté par MonGabon le 10/07/2011 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca c'est koi?
Depuis 1990, quel est le consensus fait et respecté avec le pouvoir en place....?
A quel moment on va comprendre que le PDG ne veut pas jouer DEMOCRATIQUEMENT. Ils savent qu'ils seront perdant s'ils mettent en place tout ce qui est légitimement demandé.
Au final il ne reste pas beaucoup d'option pour que les choses changent réellement
Tic Tac, ils ne nous donnent pas le choix des armes dans ce combat.
C'est à nous qu'il appartient de prendre nos responsabilités.
Tic Tac, Tic Tac, Tic tac....



10.Posté par aba le 10/07/2011 08:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le changement au gabon c'est pas pour demain.la kestion k je me pose est d savoir, k veut réelement le peuple gabonais ?mieux n'a t'il pas peur du changement par hasard?n'est t'il pas malgré tous attaché a sa politik ?attaché au pdg? trop attaché a la famille bongo pour sa tres bonne gestion du gabon, sur et certain k s'est les meilleurs. sincerement les gars ca devient soulant pdg par ci opposition par la au final k voulons nous?nous passons l tps a critiquer l'opposition a la traiter d'incapabl d moribonde mais au final nous sommes tjrs derriere elle.a croire k ns soutenons notr politik et nos politiciens et si tel est réelment le cas arretons d blablater vu k nous attendons ts d'elle, sinon fermons la agissons sans elle.

9.Posté par Okong'ali le 10/07/2011 07:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Communique des Partis de l'opposition,c'est quoi?quel est votre role dans la societe gabao?ABO insulte les gabonais,il vous montre qu'il est vraiment biafrais,il se place au sommet de la Republique,avec directeur,chef de cabinet,tous des immigres.pour le gestion de nos minerais et notre petrole,il va chercher un guineen vire dans son pays,il reitere la meme injure faire par son pere adoptif en confiant la vente du petrole A Dossou un beninois aussi riche que OBO/
Miboto ,P.Mamboundou et consort ,que dites vous que d'intoxiquer les gabonais avec des biometrie qui meme en place ne vous fera gagner une seule election.On vous sait tous complice du pillage du Gabon par les etrangers immigres africains.L'histoire vous jugera tous/sachez que le Gabon libre ne vous aura jamais comme acteur a quelque niveau que ce soit.

8.Posté par Ayacoma des Hayacoma le 10/07/2011 07:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES UN POINT C'EST TOUT

7.Posté par MLUTHERKING le 10/07/2011 01:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est écrit qu'alilebiafrais doit échouer dans tout ce qu'il entreprendra et court inévitablement vers sa perte, qui tue par l'épée mourra par l'épée. car nul ne peut échapper à son destin.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...