News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Déclaration de l'opposition gabonaise; informations sur la mobilisation et les élections

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 23 Novembre 2011 à 16:35 | Lu 2639 fois

Déclaration de l'opposition gabonaise: Colère et indignation du peuple gabonais



Gabon - Déclaration de l'opposition gabonaise; informations sur la mobilisation et les élections
Mesdames et messieurs,

Chers compatriotes,



Des faits récents et d’actualité amènent l’Opposition à dénoncer et à condamner des pratiques contraires à la loi et à la morale.

Face à l’amateurisme et à la dictature avérés du pouvoir émergent et rampant actuel, les forces du changement n’ont de cesse d’interpeller nos compatriotes et l’opinion Internationale sur la situation de crise profonde que traverse notre pays depuis le 30 Aout 2009, date à laquelle l’illégalité a été consacrée et l’Etat de droit bafoué au Gabon.

Les Destructions au niveau de l’habitat à Libreville

Depuis quelques temps, la barbarie du Gouvernement se manifeste par l’opération de destruction des maisons qui empiètent ou non sur le domaine routier de l’Etat.

A ce sujet, l’Opposition gabonaise s’indigne de ce que cette opération ne respecte ni la Constitution, ni la Législation Domaniale gabonaise consacrée par les Lois N°14/63 du 8 Mai 1963 fixant la composition du Domaine de l’Etat et les règles qui en déterminent les modes de gestion et d’aliénation et N°3/81 du 8 Juin 1981 fixant le cadre de la réglementation d’urbanisme. L’Etat Gabonais a souscrit aux engagements qui lui font obligation de respecter et d’appliquer les droits de l’homme dans tous ses aspects qui consacre la dignité humaine. En agissant comme il le fait, le pouvoir actuel se rend totalement coupable de violation flagrante des Droits de l’homme sur des paisibles citoyens, mais aussi et surtout de violation de la Constitution de notre pays en ce qui concerne la Loi gabonaise en matière d’expropriation.

La loi N°3/81 du 8 Juin 1981 dans son titre II sur la Planification Urbaine, indique dans son article 4 : « L’aménagement des agglomérations nécessite des études et enquêtes qui aboutissent à l’établissement de documents de planification urbaine.


Ces documents comprennent :


- un rapport ;

- des plans sur les quels figurent les opérations d’aménagement projetées ;

- un règlement qui définit les conditions d’utilisation du sol ».



Par ailleurs, cette loi en matière d’expropriation commande un certains nombres d’action qui commencent en amont par l’information des populations visées par l’opération déclarée d’utilité publique. Ensuite le gouvernement doit exposer à ces dernières le projet à caractère social ayant nécessité la mesure d’expulsion qui, au passage ne doit pas aboutir à un quelconque enrichissement ni pour l’Etat ni pour la population.

Enfin, le pouvoir doit rechercher à obtenir l’accord individuel des populations concernées. Il doit en particulier dans cette négociation tenir compte des occupants sans titre, qui n’ont peut être rien à revendiquer et les propriétaires avec titre foncier. Il ya des familles gabonaises entières qui en vivent.

Le titre foncier est inaliénable et ne peut faire l’objet d’une expropriation qui ne tienne pas compte de la légalité.

Mesdames et Messieurs ;

Chers compatriotes ;

Vous aurez tous donc compris qu’au vu de tout ce qui précède que le pouvoir actuel est hors sujet sur cette question. Ces dérapages sont s’il n’en ait besoin la preuve de la faillite de l’Etat de droit, du divorce entre les gouvernants et le peuple, plongeant ainsi le pays dans un climat de terreur et une crise sociale et politique ainsi profonde et sournoise. Et le mouvement « çà suffit comme ça » s’est fait fort d’en dire d’avantage à ce sujet.

1- Les Assassinats programmés des Personnalités de l’Opposition

Depuis un certain temps, des informations de sources diverses sures font état d’un Commando dénommé « Delta force » composé de quelques éléments des bérets rouges dont l’objectif est d’assassiner des personnalités politiques de l’Opposition à savoir, Messieurs Zacharie MYBOTO, Jean EYEGHE NDONG, Luc BENGONO NSI et bien d’autres…

Pour rappel, ce commando de l’ombre conduit à l’époque par le lieutenant Richard DJAMI serait à l’origine de dégâts importants en vies humaines en Septembre 2009 à Port-Gentil.

Il nous revient que l’opération « épervier » que mène ce commando vise à neutraliser ces personnalités de l’Opposition .

Il nous revient aussi que dans la nuit du 08 au 09 Novembre 2011, suite à une erreur de signal, le Ministre des Sports qui a un véhicule semblable à celui de Monsieur Zacharie MYBOTO a été pris en chasse par les éléments de cette unité que conduisait l’adjudant MBEZANGOYE dit Blues du « commando Delta » avec la participation du sergent chef Saturnin IKITI.

Au vu de tout ce qui précède, nous prenons à témoin, l’opinion nationale et internationale sur les conséquences que de tels agissements et conspirations peuvent engendrer à notre pays.

2- Le Convoiement par avion Présidentiel gabonais de la drogue et trafic d’argent

Les informations répandues récemment sur les médias nationaux et internationaux ont fait état du transport d’importantes quantités de drogue et des sommes d’argent par l’avion présidentiel gabonais arraisonné à l’aéroport international Bernardin GANTIN de Cotonou au Benin. Des explications officielles données tant au Gabon qu’au Benin à ce sujet n’ont convaincu personne.

Ainsi, l’image de notre pays le Gabon en sort une fois de plus salie.

L’opposition gabonaise que nous représentons appelle de toutes ses forces le Changement, l’Alternance et le retour aux valeurs morales.

Mercredi 23 Novembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2639 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par OBAPMIKO le 26/11/2011 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je l'ai dejà dit: en face ,les voyous sont prêts à eliminer tout obstacle à leurs basses besognes; Alors quand la voie de l'insurrection s'impose de manière radicale, l'hesitation et la peur gagnent les gabonais et les sirènes des faux espoirs du pdg, chantent leurs hymnes de plus de 40 ans d'âge; A ce rythme, le gabon pourrira tel un oeuf et son eclatement serait une catastrophe incomensurable, tellement l'odeur polluerait pour longtemps la terre entière. C'est le moment ou jamais GABONAIS! ceux d'en face sont faibles malgré les armes et autres astuces; battons nous, prettons l'oreille à l'opposition; refusons ces elections bidons, disons NON! à cette bande, toujours les mêmes; ali est president depuis plus de 40 ans, avec son père et aujourd'hui il pretend, batir le gabon, le rendre emergent; emergent, avec 90% de pauvres dans un pays manquant de tout! de qui se moque t on? comment y a t il des gabonais qui croient à une emergence quand on sait ce que pense le neocolonialiste du rôle qui nous echoit dans le monde; et des jeunes instruits, cupides et culturellement mutilés, se mettent au service de nos ennemis, pour alimenter leur ego. Mes frères revoltons nous et n'ayez pas peur des autres; refusez de vous faire voler encore une fois.

14.Posté par FOUTAISE le 25/11/2011 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas de Biométrie, pas de Transparence, pas d'Elections.

13.Posté par le temps est arrivé le 25/11/2011 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
12.Posté par le temps est arrivé le 25/11/2011 14:11

la communauté internitionle ne réagit pas et ne réagira jamais à la souffrance des Gabonais tant que les intérêts des pays occidentaux ne seront pas véritablement menacés.

la France entretient et entretiendra toujours la soffrance des Gabonais tant le régime Bongo et compagnons lui donnera gratuitement les richesses du pays.

les tenants du système Bongo augmentent et augmenteront sans cesse la soffrance des Gabonais tant qu'ils le pourront.

les opposants façon - façon (Mayila, Maganga Moussavou et les autres) contribuent et contribueront tant bien que mal à la souffrance des Gabonais tant le régime leur donnera des miettes.

les vrais opposants et la société civile facilitent et faciliteront la souffrance du peuple Gabonais tant qu'ils ne s'attaqueront pas au coeur du problème (le régime Bongo, la France et la communauté internationale).

les Gabonais continueront à souffrir tant qu'ils auront peur de réagir conte le système Bongo.

Que faut-il faire?

les Gabonais peuvent et doivent bloquer la machine de l'Etat sans aller dans les rues. Au risque de voir l'armée gabonaise, la France et la communauté internationale débarquer pour les tuer.

les vrais opposants et la société civile doivent et peuvent user de toutes les stragies politiques et juridiques pour anéantir le système Bongo. Ils doivent et peuvent s'attaquer aux représentations de la France et des institutions internationales .

Si malgré tout ça, les tenant du système s'obtinent à s'accrocher au pouvoir, que les vrais opposants usent de tous les moyens (ils en ont) pour utiliser la force en visant directement ceux qui bloquent.

Car ce n'est qu'après la mort de ce système que les Gabonais et ceux qui aiment le Gabon avec ses richesses et sa population pourront construire un Gabon prospère.

Il n'y a pas d'autres moyens pour sortir de cette souffrance.

12.Posté par le temps est arrivé le 25/11/2011 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la communauté internitionla ne réaogit et ne réagira à la souffrance des Gabonais tant que les intérêts des pays occidentaux ne seront pas menacés.

la France entretient et entretiendra la soffrance des Gabonais tant le régime Bongo et compagnons lui donnera les richesse du pays.

les tenants du système Bongo augmenteront la soffrance des Gabonais tant qu'il le pourront.

les opposants façon - façon (Mayila, Maganga Moussavou et les autres) contribueront à la souffrance du Gabonais tant le régime leur donnerad es miettes.

les vrais opposants faciliteront la souffrance du peuple Gabonais tant qu'ils ne s'attaqueront pas au coeur du problème (le régime Bongo, la France et la communauté internationale).

les Gabonais continueront à souffrir tant qu'ils auront peur de réagir conte le système Bongo.

Que faut-il faire?

les Gabonais peuvent et doivent bloquer la machine de l'Etat sans aller dans les rues. Au risque de voir l'armée gabonaise, la France et la communauté internationale débarquer pour les tuer.

les vrais opposants et la société civile doivent et peuvent user de toutes les stragies politique pour anéantir le système Bongo. Ils doivent et peuvent s'attaquer aux représentations de la France et des institutions internationales .

Si malgré tout ça le système s'obtine à rester au pouvoir.; que les vrais opposants usent de tous les moyens pour utiliser la force en visant directement ceux bloquent.

Car ce n'est qu'après la mort de ce système que les Gabonais et ceux qui aiment le Gabon avec ses richesses et sa population pourront construire un Gabon prospère.

Il n'y a pas d'autres moyens pour sortir de cette souffrance.

11.Posté par St.Michael le 25/11/2011 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le passé des anciens serviteurs de bongo est le passé et le présent est là devant nous...and It does not look bright :

1. Les conditions minimales dignes d’une élection sérieuse ne sont pas réunies.
2. La vraie opposition est celle qui refuse l’installation de la monarchie bongo dans un pays républicain. Nous savons tous (les anges intègres et les vampireux venus d’ailleurs prétendant être des gabonais) que le biafrais et la bande des voués à la damnation ne peuvent gagner une élection au Gabon…Même Mba Abessolo a chuté comme une stone et PMM suivait la même trajectoire d’une pierre en chute libre après avoir convoité le post coquille vide de vp au service du biafrais…..
3. La vraie opposition est celle qui refuse d’accompagner le biafrais dans une mascarade où quelques sièges seront distribués aux bras cassés pseudo opposants comme Manganga Moussavou, Mba Abessolo, Waura l’espion de l’autre, Mouloungui, Mayila et les pseudo gabonais qui tournent le dos à l’effort et embrassent la facilité comme JF Mouloungui Simeon Ekogha et les éternels étudiants des Facultés des université qui brillent ici dans des stupidités/amalgames/ego/tribalism et hors sujet….

Alors, une élection organisée par un régime illégitime, frauduleux, corrompu, incompétent, irresponsable ne peut trouver l’adhésion qu’avec les individus incapables/incompetents/inconscients partageant les mêmes valeurs de médiocrité que le biafrais Aliben qui n’a jamais rien réussi de sa vie sauf les 3T (Tricher, Tenter, Tuer).

Que ceux qui se définissent par le ‘Outer Purpose’ la danse du ventre aillent se prostituer pour quelques postes de de-putes.
Et que les incorruptibles vrais Opposants (se définissant par le ‘Inner Purpose=spirit, consciousness, rightness’) prennent leur responsabilité pour une vision à long terme de liberté et de souveraineté du Gabon et de l’Afrique.


I therefore support and approve the rightness by which this coming election is useless and purely a distraction from the biafrais Aliben.

Amen!

10.Posté par Engoung le 25/11/2011 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si un individu est zélé au point ou il confond ses convictions politiques et ses fonctions administratives, est ce que cela induit ipso facto que l'administration entière est comme cet individu? Il a certainement des raisons objectives qui l'ont amené à refuser la tenue du meeting et peut être il a reçu les instructions de sa hiérarchie..... Ne faisons pas dans la confusion de genre juste pour vouloir discréditer à tort....

9.Posté par YAMA LENDOYE refuse que l’opposition utilise la place publique!!! le 25/11/2011 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le gouverneur de Lambaréné YAMA LENDOYE a refusé que l’opposition utilise une place publique. Il démontre que l'administration n'est pas républicaine mais est entièrement vouée à la conservation du pouvoir par le clan bongo/pdg, de telles actions de sa part sont antidémocratiques. L’opposition dans sa détermination a tenu à parler au peuple de cette région donc la rencontre a bel et bien eu lieu dans une place privée plus de 600 personnes ont répondu favorablement à cette rencontre.
l'opposition véritable, est déterminé dans sa démarche,PAS DE BIOMÉTRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D’ÉLECTIONS!!!!!
ce vendredi grand meeting à FougAmou!
À suivre!

8.Posté par Engoung le 25/11/2011 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Libérateur,

Ce que tu dis est très très pertinent, s'il faut te résumer en une phrase je dirais : "Il n'ya pas d'opposants véritables au Gabon". Le peuple l'a compris de toute façon. Dans ce cas, au lieu de passer maitre dans les calomnies, les fausses déclarations, ils (les pseudos opposants) gagneraient mieux à accompagner la vision du Chef de l'Etat actuel, qui a une volonté réelle de changer ce pays, en dénonçant vertement ceux qui ne veulent pas ou n'arrivent pas à suivre le pas. Mais comme dans un pays il faut un contre poids politique pour eviter les abus du pouvoir, les personnes dont on peut attribuer le statut de véritable opposant au Gabon sont M. Bruno Ben Moubamba, Bengono Nsi et dans une certaine mesure M. Moulomba. Le reste est une bande de maffieux.

7.Posté par TARA le 24/11/2011 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ces ETRANGERS (vous avez entendu l'histoire du vaudouisant ACCROMBESI qui va faire mumuse à bord d'un avion de l'Etat gabonais, aux frais du contribuable gabonais, avec des putes, de l'argent sale, de la drogue, dans son pays d'origine le Bénin), et notamment musulmans, sont les complices du régime diabolique et mafieux d'ODJUKWU ALI9. Ils se passent le mot lors de leurs prières dans les mosquées. Sans compter que derrière tout ça il ya une volonté VOILEE d'ISLAMISER le Gabon. Alors oui, il faudra un jour faire la guerre à tout ce monde, même s'il faut noter qu'il ya des étrangers (très peu)qui gagnent honnêtement leur vie.

LES ETRANGERS N'ONT PAS VOCATION A S'IMMISCER DANS LES AFFAIRES POLITIQUES DU GABON!!!

6.Posté par Volcanic le 24/11/2011 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ tous les partisants du changement radical, les leaders qui nous reste, font ce qu il faut ne pourront pas engager les hostilites contre ce regime, je remarque depuis un bout de temps, que la majorites des boutiques et cafettes tenues par les ouest af, leurs gerants ont de la sympatie pour cet usurpateur, ils portent d une facon hostentatoire et fierement les thee shorts d ali et mettent la premiere chaine RTG a midi et le soir a l heure du journal televise,
comme je l ai toujours ecrit, nous devons chasser ces etrangers de notre pays, il se peut qu ils recoivent ces consignes dans les mosquees et autres regroupement quand ils ne sont pas musulmands, il ne faut pas qu on se reveille envahi par ces aventuriers, nous devont a la periode d avant les legislatives du pdg, faire soulevement instantane et bruler s il le faut leurs boutiques chacun dans son quatier et a travers le Gabon...la recreation est terminee et la partie doit retrouver ces enfants. Le Gabon est le seul pays au monde ou les etrangers s ingerent dans la politique de leur pays d acceuil, nous devons arreter cette LIBERTE que leur confere le machin des affaires islamiques. Alors nous devons nous lever comme un seul homme pour mettre ces aventuriers a leur place, au mieux, les chasser, ca ne serait pas de la xenophobie mais le patriotisme. LE GABON DOIT CHANGER PAR NOUS, LES GABONAIS.

LES ETRANGERS DEHORS

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...