News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Déclaration de l'opposition à la suite de la suspension de TV+ et du journal les echos du nord

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 12 Janvier 2012 à 11:21 | Lu 1454 fois



Gabon : Déclaration de l'opposition à la  suite de la suspension de TV+ et du journal les echos du nord
Le Conseil national de la communication (CNC), en sa séance plénière extraordinaire tenue le 03 Janvier 2012, a décidé de la suspension des deux médias suivants : TV+ pour une durée de trois mois et le journal hebdomadaire ECHOS DU NORD pour une durée de deux mois.

Le motif que cette institution évoque est la diffusion par TV+ du discours de présentation de vœux à la nation de Monsieur André Mba Obame et la publication de cette information par le journal ECHOS DU NORD dans son édition du lundi 02 janvier 2012. Pour le conseil national de la communication la présentation des vœux à la nation est un acte républicain réservé au seul Chef de l’Etat.

Par la diffusion de ce discours le CNC dit s’appuyer sur les articles 94 de la constitution et 79 du code de la communication. Que disent ces deux articles ? L’article 94 de la constitution dispose que « la communication audiovisuelle et écrite est libre en République gabonaise, sous réserve du respect de l’ordre public, de la liberté et de la dignité des citoyens ». Quant à l’article 79 du code de la communication, il dit : « les informations diffusées par les chaînes de radiodiffusion et de télévision doivent être conformes aux exigences ci-dessus : éviter de porter atteinte à la sécurité, à l’ordre public, à l’unité nationale ; éviter la manipulation des consciences sous toutes ses formes ».

Au regard de ce qui précède, nous notons que le CNC a une lecture tout à fait spécieuse et orientée tant de la constitution gabonaise que du code de la communication. L’on est en droit de se demander en quoi la présentation des vœux est-elle un acte républicain réservé au Chef de l’Etat ? En quoi diffuser les vœux d’un citoyen troublerait-il l’ordre public ou encore constituerait-il une menace pour l’unité nationale ? Où est la manipulation des consciences ? En France sur qui nos institutions sont calquées, la présentation des vœux aux Français par les leaders des partis de l’opposition a été abondamment relayée par les médias.

Force est de relever ici que l’acte posé par le CNC obéit à des raisons inavouées visant à priver l’opposition de médias qui ont montré, avec quelques autres, leur indépendance d’un pouvoir usurpateur. Le CNC, depuis l’avènement de ce pouvoir, a multiplié des actes non pas de régulation mais de relai consistant à museler la presse libre et de liquider les moindres espaces de liberté. En deux ans nous relevons que les installations de la chaîne TV+ ont été bombardées par des militaires et son matériel confisqué sans que le CNC ne dise un mot.

Nous n’énumérerons pas ici les autres sanctions, menaces et formes de pressions qui ont pesé sur ce media et ses responsables. Quant à ECHOS DU NORD, c’est la deuxième sanction qui lui est infligée en l’espace de six mois toujours pour des raisons que l’institution de régulation ne saurait expliquer. Au cours du mois de juin 2011, le Directeur de la Publication de cet organe a été enlevé par des éléments de la Police Judiciaire après qu’il avait reçu, au mois de Mai 2011, des menaces d’un frère du président de la République. Tout cela pour avoir diffusé une information relative à l’acte de naissance de ce Président.

Fort de tout cela l’opposition gabonaise condamne ces actes de violation du droit des citoyens à l’information qui viennent déliter un climat politique et social déjà gangrené par les multiples illégalités de ce même pouvoir. Aussi, exige-t-elle la levée immédiate et sans condition de ces sanctions qui ne valorisent pas le Gabon et fragilisent la cohésion sociale.

L’Opposition appelle le CNC à se ressaisir et à jouer pleinement et objectivement son rôle : il doit notamment garantir l’accès équitable aux médias publics et promouvoir le débat démocratique contradictoire.

Nous attirons par la même occasion l’attention de la communauté internationale, à l’heure où le Gabon accueille l’un des plus grands rendez-vous sportifs, la Coupe d’Afrique des Nations, sur les violations des Droits des citoyens que continue de perpétrer le pouvoir aux travers des institutions désormais à sa solde.


Fait à Libreville, le 09 Janvier 2012


Jeudi 12 Janvier 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1454 fois




1.Posté par PDGiste-A-Mort le 12/01/2012 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je comprends cette colère d'autant qu'elle est tout à fait légitime. Cette mesure est abusive.
Le PDG n'a pas besoin de museler AMO pour gouverner en toute quiétude, dès lors que lui-même AMO s'est écarté du jeu politique.

2.Posté par TARTUFF le 12/01/2012 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le biafrais fait semblant de vous intimider. Ce poltron, ce couard n'est qu'un sale "grand mufti" aux pieds d'argile. Sa clique et lui ne feront pas long feu, ils on à beau assassiner de jeunes innocents dans les quartiers. La peur a déjà changé de camp et nombreux sont les gabonais qui sont prêts à mourir pour la bonne cause!

Quand on s'en prend à des journaux, à des télévisions, c'est qu'on peur! Quand on envoie des militaires tuer des jeunes sans défense dans nos quartiers c'est qu'on est lâche. La réalité c'est que biafrais qui est arrivé au pourvoir par le sang s'en ira par la force et le sang. On nous prépare à ça...

PAS DE CAN!

3.Posté par King le 12/01/2012 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Actes Antidémocratique!
c'est malheureux pour l'émergence!
le pdg doit savoir qu'au XXIe siècle il est impossible malgré les intimidations de dissimuler la vérité.
Mr Ali bongo doit se ressaisir,et comprendre que les régimes tyranniques ne résistent jamais à la pression populaire.

4.Posté par moi le 12/01/2012 23:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces petits vieux du CNC avec leur gueule en cul de poule ne viendront certaine- ment pas demander un jour qui est déjà à nos portes, pardon à ceux-là qu'ils refusent aujourd'hui le droit d'exister, simplement pour faire plaisir au rais usurpateur .

5.Posté par IBOUNDDINDZA le 13/01/2012 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAIS ENFIN owono essono dans quel pays démocratique voulez-vous nous faire croire que nous sommes et vivons.
il ne vous reste plus qu'à couper les coups de tous les gabonais.........
TV+ a été saboter, le cnc. n'existait pas, le matériel de TV+ est séquestre depuis deux ans, le cnc. ne se fait pas voir..............................
owono essono, j'espère que ali le biaffrai a déjà un terrain pour toi au nigéria

6.Posté par GRAZE le 13/01/2012 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAS DE CAN

7.Posté par FOUTAISE le 13/01/2012 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas de can!

8.Posté par HIMBUGUE Y NZAMBE le 13/01/2012 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon se réferant toujours à la France, on n' y voit ce qui se passe actuellement. Tous les leaders de partis politiques présentent des voeux aux français. Les chaînes de tv et les journaux qui ont fait état de ces infos n'ont pas eu de problèmes.
C'est de la dérive démocratique. C'est triste la direction que prend notre pays. A quelques jours d'un évenement continental....
Lorsque l'on connait la médiocrité des des autres chaînes de tv.
On a les dirigeants que l'on mérite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...