News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Déclaration de l’Union des Forces pour l’Alternance (UFA)

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 13 Décembre 2012 à 19:15 | Lu 2689 fois



Gabon : Déclaration de l’Union des Forces pour l’Alternance (UFA)
En introduisant devant la Cour Constitutionnelle une requête en annulation du serment prêté par les membres permanents de la Commission Nationale pour la Protection des Données à Caractère Personnel et certains actes accomplis par le ministère de l’Intérieur, la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) et la société GEMALTO, nous avons voulu démontrer une fois encore, la légèreté avec laquelle les choses sérieuses de l’Etat, comme la simple application de la loi et de la règle de droit, sont traitées au plus haut niveau de la République. Nous rappelons que le serment prêté par les membres de la CNPDCP n’a pas été accompagné du décret de leur nomination.

Nous sommes au regret de constater que la Cour Constitutionnelle est arrivée, comme de coutume, à la rescousse du pouvoir en prenant en opportunité une décision politique pour masquer les turpitudes de celui-ci. La décision de la Cour Constitutionnelle est une offense à l’exercice de la justice en ce qu’elle établit de fait qu’un constat de carence d’huissier de justice pourtant assermenté n’a pas de valeur devant elle quand bien même celui-ci aura respecté les formes légales pour constater le 13 novembre l’inexistence du décret au ministère de l’Intérieur et au Journal Officiel.

Par ailleurs la Cour Constitutionnelle n’a pas daigné pousser l’instruction pour relever que la lecture de ce décret de nomination des membres de la CNPDCP n’a pas été faite lors de la prestation de leur serment le 9 novembre, comme quiconque peut s’en apercevoir à la lecture de l’article de l’Union n°11078 des 10-11 novembre 2012 signé de Christian G Kouiga.
Tout cela conforte à affirmer que le texte exhibé par le ministre de l’Intérieur 3 semaines plus tard lors de son audition à la Cour Constitutionnelle a été purement et simplement antidaté : Quelle honte pour la République !

Les manœuvres de la Cour Constitutionnelle comme la passivité de la Cour de Cassation doivent cesser. Elles déshonorent la justice gabonaise ; elles induisent et prolongent une insécurité juridique dans notre pays.
En s'immisçant de cette manière partisane dans le jeu politique, la Cour Constitutionnelle ne peut plus être surprise des fréquentes et nombreuses critiques portées contre elle.

Sur un tout autre plan, les partis membres de l’UFC : CDJ-CCDG-EPI-MORENA Unioniste-PDN-PGP-PSD-UPG-URDP ont signé et déposé pour reconnaissance auprès du ministère de l’Intérieur, la charte qui constitue leur regroupement.

En réponse à cette démarche de reconnaissance, le ministère de l’Intérieur par lettre n°179 MISPI0/SG/CE1 du 10 décembre 2012 écrit : « En l’espèce, je vous informe que les responsables d’autres partis membres de l’UFC m’ont saisi pour les mêmes fins le 5 novembre 2012 et que la reconnaissance juridique de ce regroupement politique leur a du reste été accordée le 26 novembre 2012, conformément aux dispositions des articles 27,28,29,30,31 et 32 de la loi n°016/2011 du 14 février 2012 portant modification de la loi n° 24/96 du 6 juin 1996 relative aux partis politiques. En conséquence, il me parait juridiquement inopportun de délivrer une autorisation de déclaration à une autre entité portant la même dénomination ; sauf avis contraire des instances juridictionnelles saisies à cet effet par vos soins. »

Nous ne sommes pas dupes et nous comprenons parfaitement le lien désormais clair, entre le pouvoir et cette frange de l’UFC dont certains membres sont par ailleurs signataires de la charte de la majorité républicaine pour l’émergence.
En réponse à cette félonie, nous opposons à cette Union Factice Complice du pouvoir (UFC), une Union des Forces pour l’Alternance (UFA) conformément à la déclaration de Mouila.



Le Président
BOURDÈS Ogouliguendé Jules Aristide

Jeudi 13 Décembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2689 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par ak.city le 18/12/2012 07:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lol....

26.Posté par BILOP SANS COMPLEXE le 15/12/2012 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE BUT DE CE TAPAGE (CONFERENCE NATIONALE) C'EST DE REMETTRE AU POUVOIR AMO,MYBOTE,CAM LA CLASSE OU EYEGHE NDONG!COMME SI LE GABON NE REGORGE PLUS D AUTRE CADRE.PERSONNELLEMENT JE N AI AUCUN BON SOUVENIR DE LEURS PASSAGES AU GOUVERNEMENT, ILS NE SONT VICTIMES QUE D'EUX MEMES ONT ILS OUBLIé QUAND ILS NE JURAIENT QUE PAR LE PDG!LE RETOUR DU BATON FAIT MAL!!!NE NOUS PRENEZ PAS POUR DES DUPES......

25.Posté par La Mise en ESCLAVAGE DES GABONAIS PAR LES BONGOS le 14/12/2012 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes chers compatriotes,
La situation économique et sociale à laquelle le Gabon se trouve aujourd’hui interpelle ses fils et filles de l’intérieur comme de l’extérieur.
Le PDG qui gère le Gabon depuis 45 ans a montré suffisamment ses limites :
Absence criarde des logements sur tout le territoire nationale
Absence des hôpitaux et des médicaments
Absence des routes bitumées
Paiement des maigres salaires qui datent des indépendances dans la fonction publique
Absence de travail à l’intérieur du pays. On enregistre plus de 400 000 chômeurs au Gabon (25 % de la population)
Suppression à la sauvette des bourses d’études à nos enfants
Vol à ciel découvert des deniers publics sur le budget régalien
Recrudescence du banditisme et multiplication des bavures policières
Prolifération de la franc-maçonnerie (GLG, GRE, GLS, Rose croix, Rotary club, Christianisme Céleste, GLF) et multiplication des autels de la franc-maçonnerie (Bouity Missoko, Bouity fang, Bouity dissoumba, djiobi, etc …)
Dilapidation des richesses nationales sur des forums bidon et des voyages à tout bout de champs
Abondance des hummers sur le territoire nationale (4000 échantillons à 100 millions pièce)
Nomination franc-maçonnique aux postes de cadre dirigeant (chef de service, DG, DGA, DC, DCA,SG, PR, Gouverneur, Maire, préfet, etc …).
Nomination des étrangers aux postes stratégiques.
Répartition inéquitable des postes de cadres dirigeants entre toutes les ethnies ou entre toutes les provinces (discrimination)
Découpage électorale inégale entre les provinces du Gabon depuis 1967
Vols des excédents budgétaires de 2008 (600 milliards) et de 2012 (400 milliards)
Abondance des biens mal acquis à l’intérieur tout comme à l’extérieur du pays
Abondance des éléphants blancs
Modification abusive de la constitution par le chef de l’état
Utilisation d’un faux acte de naissance par le chef de l’état
Gouvernement par des effets d’annonces
Gestion opaque des ressources minières, pétrolières et du bois
Refus manifeste du développement de l’agriculture au Gabon pour créer des emplois en milieu rural comme au Cameroun et en Cote d’ivoire.
Refus de création des mutuelles de santé pour prendre en charge la partie des frais non couverts par la CNSS ou la CNAMGS.
Non poursuite des auteurs des crimes économiques et rituels
Voyage en classe première des membres de famille des dignitaires du PDG
Financement du PDG sur le budget de l’état
Financement de la famille d’Omar Bongo sur le budget de l’état
La liste est longue :-/
Chers compatriotes, appliquons la stratégie de Macky SALL au Sénégal pour chasser de façon démocratique les bongos de la prédation des richesses du Gabon.
Concrètement il s’agit de mettre en place un candidat unique de l’opposition en 2016, celui-ci sera issue d’une primaire de l’opposition de tout bord.

24.Posté par Giap Effayong le 14/12/2012 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Post 14&15 Unité
Apprends d'abord à écrire correctemnt le français avant de dire des bêtises.Rien qu'à te lire,ça me donne envie de vomir toi et ta clique de rats d'égouts.

23.Posté par Le Vrai Makaya le 14/12/2012 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LC du 14/12/2012. Dossier spécial Gabon:
Plongée dans l'hyper-présidence d'Ali Bongo
Votre demande a bien été prise en compte.
+
Depuis son élection en 2009, Ali Bongo règne sans partage sur le Gabon. Aidé par son puissant directeur de cabinet, Maixent Accrombessi, le patron du Palais du bord de mer a fidélisé l'armée et placé les services de renseignement sous sa coupe. Hormis quelques-uns, les membres de la famille pléthorique d'Omar Bongo, très frondeurs à la mort du patriarche, ont été écartés du pouvoir, à commencer par Pascaline Bongo. Et les caciques de l'ancien régime, tel Paul Toungui, sont marginalisés les uns après les autres. Cette volonté de suprématie est favorisée par une situation politique inédite, les législatives de 2011 ayant donné au chef de l'Etat une majorité inégalée depuis la naissance du PDG et l'ouverture au pluralisme. Enfin, l'hyper-présidence d'Ali Bongo s'impose d'autant plus aisément que le décès de Pierre Mamboundou et l'état de santé précaire d'André Mba Obame laissent l'opposition sans voix.
Ali Bongo grand maître du Gabon [12 articles]

+ Le palais sous l'influence d'Accrombessi [5 articles]

+ Ruée vers l'or noir de la présidence [6 articles]

+ L'opposition attend sa revanche [7 articles]

Vous pouvez désormais lire les articles en ligne
ou bien télécharger le dossier.




22.Posté par ONE REVOLUTION le 14/12/2012 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ENSEMBLE NOUS VAINCRONS LES PEDEGISTES

21.Posté par LES AFFAIRES DE NOUS-MEMES NOUS-MEMES le 14/12/2012 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PATRIOTIQUEMENT SAUVONS NOS VIES ET NOTRE PAYS.

http://www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/2012/12/info-urgent-gabon-la-guerre-civile-cest.html

20.Posté par Yannick PA le 14/12/2012 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que représentent les 9 partis de l'UFC de Mayila ? rien. Que vont-ils faire de leur UFc maintenant qu'ils ont le récépissé donné par leur acolyte ministre de l'intérieur, quelles actions entendent-ils mener pour l'établissement d'une véritable démocratie et d'un Etat de droit pour le pays ?
Girouettes du pouvoir!!!!

19.Posté par manesolozo le 14/12/2012 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une conference nationale sans le chef de l etat,les presidents des corps constitués,le clergé et les membres du gouvernement n'est plus une conference nationale mais un forum de l'opposition et ses sympathisants !arretons de rever!la france ne nous prendra jamais au sérieux ..nous aurons l'air de tintin face aux pédégistes qui se moquent de nous au quotidien!personnellement je ne prendrai pas part à cette parodie de conférence nationale!le gabon est decevant!!

18.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 13/12/2012 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@UNITE,

Votre position, mon cher compatriote (puisque vous savez ce que veut dire "makembi"), certes indéfendable de mon point de vue, ne possède pour autant pas moins de raisons d'être défendues, à condition évidemment que chaque position puisse s'exprimer en toute intelligence. Envers et contre tous, vous avez pris l'option de prêcher pour votre chapelle alibéniste. C'est un choix comme un autre. Soit. Juste une question que je me permets de vous posez directement :

"Est-ce justifié d'après vous, que M. Ali Bongo se soit entouré d'autant d'Africains de l'Ouest (particulièrement des Béninois et des musulmans), naturalisés Gabonais souvent au moment de leurs nominations presque toujours à de hautes fonctions à La Présidence de la République ?"

Merci d'avance pour votre post que j'attends.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...