News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Déclaration de l’Union Nationale

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 26 Février 2012 à 19:36 | Lu 3048 fois



Gabon : Déclaration de l’Union Nationale
La République Gabonaise vit depuis quelque temps une expérience politique inédite de son existence : elle n’a ni gouvernement, ni Conseil Economique et Social, ni Assemblée Nationale.

Notre pays n’a pas de gouvernement depuis le 13 février 2012. On comprend difficilement que le Gabon de l’émergence, qui dispose d’une majorité soviétique à l’Assemblée, à laquelle toutes les institutions sont inféodées et qui s’est organisé, par la loi, à disposer d’un pouvoir sans partage, éprouve autant de mal à constituer une équipe gouvernementale. En fait ce pouvoir arrogant qui a raillé et nié la crise politique profonde que dénonce l’Union Nationale depuis sa création doit être obligé de reconnaître que celle-ci existe et que ses manifestations s’observent même au sein de ses soutiens les plus acharnés.

Ce manquement très grave et préjudiciable à notre pays s’explique par les appétits de chacune des composantes de ceux-ci qui sont prêts à en découdre pour participer au partage du gâteau. Mais il y a plus grave : il est aussi plus certainement la conséquence du pacte de pouvoir qui est à la base du coup d’état électoral du 30 août 2009.

Quant au Conseil Economique et Social, c’est une institution constitutionnelle, ce n’est pas un ornement dont il faut se parer à sa convenance. L’article 109 de la constitution dispose d’ailleurs que sa première session ordinaire a lieu le 3ème mardi de février. Tel n’a pas été le cas. L’Union Nationale exige que le Conseil Economique et Social tienne sa place dans l’édifice institutionnel comme la constitution le commande.

Pour ce qui concerne l’Assemblée Nationale, son mandat arrivé à échéance a donné l’occasion à la Cour Constitutionnelle de rendre la décision incroyable de proroger le mandat de son bureau sortant. Or le simple bon sens permet de comprendre que, constitué de députés d’une législature arrivée à son terme, ce bureau ne représente plus rien et n’a en conséquence aucune qualité pour remplir une quelconque fonction au nom des députés de la 11ème législature.

Au total, ce qui précède montre que la République Gabonaise est bloquée dans son fonctionnement, que les mesures prises pour essayer d’y remédier ne sont que bricolage et que Monsieur Ali Bongo Ondimba est confronté à l’exercice du pouvoir, une charge à laquelle il n’est pas adapté, comme il apparait de plus en plus aux yeux d’observateurs nationaux et internationaux de la vie politique gabonaise. D’où tout le sens et le bien-fondé de notre combat pour l’alternance.





La direction de l’Union Nationale


Dimanche 26 Février 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3048 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Mlutherking le 27/02/2012 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi est ce que vous ne voulez pas comprendre que, ali bongo n'a pas été nommé président par la France pour le bien des Gabonais mais pour servir leurs intérêts égoïstes au détriment du peuple gabonais, chers compatriotes n'attendez rien de ses gouvernements qu'ils soient des gouvernements de combat, d'action ou d’incompétence.... il y aura plusieurs gouvernements avec plusieurs appellations, cela ne changera absolument pas le quotidien des Gabonais si ce n'est que de l'abîmer de en plus. Nous devons accepter cette réalité, la seule et unique chance pour nous d’espérer un lendemain meilleur c'est de l'enlever du pouvoir qu'il usurpe depuis 2009, et instaurer un Etat démocratique au Gabon. Malheur à celui quand le sage lui montre le ciel, il regarde son doigt. Peuple Gabonais réveille toi et libère toi de la dictature émergente, personne le fera à ta place sinon tu n'auras toujours que tes larmes pour pleurer tes richesses qui sont pillées par les étrangers. Quand on n'a pas été choisi par le peuple, on ne peut rien faire de bon pour ce peuple. que ceux qui les ont les oreilles m'écoutent mais ne m'entendent pas. Ali ben bongo est un dictateur avéré et aucun pays ne peut se de se développer sous le joug de la dictature.

10.Posté par Mlutherking le 27/02/2012 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi est ce que vous ne voulez pas comprendre que, ali bongo n'a pas été nommé président par la France pour le bien des Gabonais mais pour servir leurs intérêts égoïstes au détriment du peuple gabonais, chers compatriotes n'attendez rien de ses gouvernements qu'ils soient des gouvernements de combat, d'action ou d’incompétence.... il y aura plusieurs gouvernements avec plusieurs appellations, cela ne changera absolument pas le quotidien des Gabonais si ce n'est que de l'abîmer de en plus. Nous devons accepter cette réalité, la seule et unique chance pour nous d’espérer un lendemain meilleur c'est de l'enlever du pouvoir qu'il usurpe depuis 2009, et instaurer un Etat démocratique au Gabon. Malheur à celui quand le sage lui montre le ciel, il regarde son doigt. Peuple Gabonais réveille toi et libère toi de la dictature émergente, personne le fera à ta place sinon tu n'auras toujours que tes larmes pour pleurer tes richesses qui sont pillées par les étrangers. Quand on n'a pas été choisi par le peuple, on ne peut rien faire de bon pour ce peuple. que ceux qui les ont les oreilles m'écoutent mais ne m'entendent pas.

9.Posté par Les affaires de nous memes nous memes le 27/02/2012 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui et après ? l'imposture avance pendant que vous KONGOSSEZ . L'heure des discours est révolue : AGIR/ SUBIR ?

8.Posté par MALAGA le 27/02/2012 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LAISEZ NOUS VOS BEAUX DISCOURS, CES OPPOSANTS ONT ETE AU POUVOIR ET QU'ONT ILS FAIT POUR NOUS? RIEN, ABSOLUEMENT RIEN. CE QUI NOUS IMPORTE NOUS C'EST QU'ALI METTE EN PLACE UN GOUVERNEMENT QUI SOIT LE PLUS ATTENTIF POSSIBLE AUX PROBLEMES DES GABONAIS ET QUI NE SOIT PAS LA POUR JUSTE FAIRE BONNE FIGURE. LE PRESIDENT ALI VA ATTENDRE BEAUCOUP DE CE GOUVERNEMENT.

7.Posté par GERVAIS le 27/02/2012 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le manque d'information, de culture et surtout d'objectivité conduit certaines personnes à faire preuve de mauvaise fois. Nous savons tous bien sur les delais fixé pour mettre en place un nouveau gouvernement, nous savons aussi qu'il faudrait qu'au préalable qu'il soit mit en place une assemblée nationale, mais tous ses opposants en hibernation font fi de tout cela et nous montrent des choses qu'ils veulent bien montrer, mais pas la vérité attendu.

6.Posté par Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme le 27/02/2012 01:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Élysée n'a t-elle pas donné un mot d'ordre?
Sarkozy n'a-t-elle pas influé sur les décision du gouvernement gabonais?

Une partie des Français politiques n'est pas content de la gestion du Gabon par des Bongo sous Ali Bongo.
Wait and see!

5.Posté par FEDEPDGAUMONDE le 26/02/2012 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même les membres de l'ex UN ne lisent pas la Constitution car elle dit belle et bien qu'après la proclamation officielle du scrutin, le President de la République Gabonaise a en effet 10 jours pour constituer un nouveau gouvernement, car comme comprendre qu'une nouvelle équipe gouvernementale soit mise en place si nous n'avons même pas une assemblée nationale????
Membres de l'ex UN avant de publier quoi que ce soit, please, reliser au moins les textes qui rigent le fonctionnement de nos institutions.

Demain lundi 27/02/2012, nous aurons une nouvelle assemblée constituée et ainsi, son Excellence le President de la République Ali Bongo Ondimba pourra ainsi nommer un Premier Ministre ou confirmer simplement P.B.M

4.Posté par MANBOUNDOU OLERI le 26/02/2012 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NOUS SOMMES FATIGUES DE CES DECLARATIONS ,PASSONT MAINTENANT AU PLAN B ,AVEC CE POUVOIR DICTATORIAL ,
FAUT QUE LE GABON CHANGE ,

3.Posté par MANBOUNDOU OLERI le 26/02/2012 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NOUS SOMMES FATIGUES DE CES DECLARATIONS ,PASSONT MAINTENANT AU PLAN B ,AVEC CE POUVOIR DICTATORIAL ,
FAUT QUE LE GABON CHANGE ,

2.Posté par King le 26/02/2012 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais il est curieux de constater que les citoyens ne réagissent pas!
Cela prouve que les Gabonais rejettent ce pouvoir et son gourou!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...