News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Début des consultations médicales à l’Observatoire de la santé de Mounana

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Lundi 11 Octobre 2010 à 15:30 | Lu 498 fois



FRANCEVILLE (AGP) – Entamées la semaine dernière, les consultations médicales des anciens employés de la Compagnie d’uranium de Franceville (COMUF), filiale du groupe nucléaire français AREVA, se poursuivent ce lundi, mercredi et vendredi prochains à l’Observatoire de la santé de Mounana à plus de 600 km au sud-est de Libreville où était exploité le minerai d’uranium.

Cette deuxième phase concerne les ex-salariés nés entre 1930 et 1935 (70 à 75 ans), qui se feront examiner par les médecins commis à cette mission par le groupe AREVA et l’Etat gabonais.

Ces consultations, qui portent essentiellement sur des prises de sang et des radios des poumons, se poursuivront jusqu’en 2011, ont indiqué les médecins de l’observatoire.

Selon le médecin chef de cet observatoire de santé, Angélique Yelessa, les résultats des examens pratiqués sur les anciens salariés de la COMUF seront étudiés par un comité scientifique indépendant composé de médecins et experts représentant l’Etat gabonais, les ONG locales et internationales, ainsi que le groupe AREVA.

Les conclusions seront régulièrement publiées et communiquées aux populations lors des commissions locales d’informations, dans le cadre de la veille sanitaire, a précisé Mme Yelessa.

Décidé depuis 2007, c’est en août dernier que le groupe AREVA a mis en place cet observatoire afin de prendre en charge médicalement les anciens employés de la COMUF, qui s’estiment être malades en raison de leur longue exposition à l’uranium.

La COMUF, qui employait plus de 1000 personnes, a cessé ses activités en 1999 en raison de l’épuisement des réserves économiquement exploitables dans la zone de Mounana.


Certains ex-employés de l’entreprise, notamment des européens (français) au début des années 2000 en France, ont mené avec l’appui des ONG, une campagne médiatique faisant état des maladies qu’ils auraient contractées suite à leur exposition à la radioactivité causée par l’uranium.

En dépit de cette situation, le groupe AREVA s’apprêterait à reprendre l’exploitation de l’uranium dans la zone de Franceville, cette fois à environ une centaine de km de l’ancien site de Mounana.

Lundi 11 Octobre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 498 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...