News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : De la préférence d’Eyéghé Ndong pour Jean Ping

Le site de la Liberté - gabonreview le Lundi 5 Octobre 2015 à 04:09 | Lu 2166 fois

Aux côtés de Jean Ping, en tournée dans la Nyanga du 18 au 23 septembre dernier, Jean Eyéghé Ndong a expliqué, comme une ritournelle, son choix pour celui qui fut son ministre des Affaires étrangères avant d’être élu à la présidence de la Commission de l’Union africaine.



L’on se souvient encore de ce qu’au cours d’une déclaration à la Chambre de Commerce de Libreville le 13 juin 2015, Jean Eyéghé Ndong, l’un des vice-présidents de l’Union nationale (UN), avait dit sa préférence pour Jean Ping comme candidat de l’opposition à l’élection présidentielle de 2016.

Connu pour son franc-parler, le ci-devant dernier Premier ministre d’Omar Bongo était de la délégation de l’ancien président de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP) dans la Nyanga, du 18 au 23 septembre dernier. Durant ce périple de 6 jours pour une trentaine d’étapes, le sénateur du 2e arrondissement de Libreville a expliqué, à plusieurs reprises, les motivations de sa préférence pour l’ancien président de la 59e Commission des Nations Unies (ONU).

Selon le natif de Nkembo, «il faut réfléchir pour l’avenir de notre pays. Je suis Fang. J’ai dit officiellement à Libreville, le 13 juin 2015 que je préférais Jean Ping comme candidat à la présidence de la République. Certains de mes frères Fang m’ont reproché de soutenir un Nkomi, au lieu d’un Fang comme moi. Certains ont même dit, »Pourquoi toi-même tu ne te présentes pas ? » Je leur ai dit que l’élection du président de la République n’est pas l’élection d’un député, d’un maire ou d’un sénateur. L’élection du président de la République ne concerne pas les ethnies, les tribus… Ce sont des affaires privées, comme quand on va épouser une femme : on établi des liens.

Mais quand on parle des affaires publiques, les affaires du Gabon, là n’interviennent plus les ethnies ou les tribus. Là, c’est la citoyenneté qui intervient. Ayez cela en tête. Si vous jugez qu’une personne est citoyenne, a des atouts, des aptitudes, est comme le président Jean Ping : une Personnalité Internationale de Nationalité Gabonaise (acronyme populiste de P.I.N.G – ndlr), engagez-vous pour elle. Parce que là, il n’y a pas d’ethnie ni de tribu. Je vous donne rendez-vous en 2016 pour fêter la victoire de Jean Ping après son installation sur le fauteuil du président de la République».

Lundi 5 Octobre 2015
gabonreview
Vu (s) 2166 fois




1.Posté par Bouka Rabenkogo le 05/10/2015 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"TU ES UN PROPHÈTE JEAN EYEGHE NDONG"
Le 29 août 2009 au quartier London, André Mba Obame (AMO): c'était ton choix. Le choix de ta clairvoyance. Nous étions tous, presque tous qui se tenaient assis vendredi 2 octobre 2015 derrière Jean Francois Ntoutoume Emane. "Regarde la Lune, ne regarde pas mon doigt".

2.Posté par Bouka Rabenkogo le 05/10/2015 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"PEUPLE GABONAIS LÈVE TOI, DES GENS VENUS DES PROFONDEURS S'ACCAPARENT DE TON PAYS"
*Jour J-0*
"CONFÉRENCE NATIONALE SOUVERAINE INCLUSIVE"
Pourquoi n'écoutons nous jamais nos prophètes? Pourquoi n'écoutons nous rien que les prophéties de prophètes qui ne prient Dieu qu'en criant. Dieu le Père Tout Puissant, qui ne se "Trompe Jamais", donne pourtant à chaque peuple ses prophètes. Les artistes, Martin Rompavet, Marcel Djabio, Mackaya Mackjoss et le doyen Hilarion Nguema qui ont ouvert par la chanson, l'allocution de Jean Francois Ntoutoume Emane, comme tous les autres absents, Pierre Claver Nzeng, Pierre Claver Akendengué etc... sont pourtant nos prophètes. Mais, comme tout peuple embrouillé à dessein, nous n'avons pas fait attention et saisi les prophéties. L'un d'eux, Martin Rompavet à chanté une chanson de son répertoire qui prédisait et alertait déjà dans les années 1980 en ses termes: Peuple gabonais lève toi, aux risques d’être transformer en esclave et rendu dernier dans ton propre pays. La terre de tes ancêtres est envahie par des personnes étrangères venus des abîmes et des profondeurs avec des habitudes en parfait déphase avec tes "Us et Coutumes". Ces cafards pénètrent déjà tes "Forets Sacrées".
Nous Peuple Gabonais. Peuple épris de Paix, avons épuisé toutes les voies humaines, toutes les voies juridiques et constitutionnelle pour attirer l'attention d'Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Chef de l’Etat par défaut, de libérer sagement le pouvoir usurpé en 2009. Aucun peuple au monde digne de ce nom, ne peut accepter cette infamie. Nous Peuple souverain déclarons ce jour, 5 octobre 2015, que ce qui arrivera à Ali Bongo et sa bande d'apatrides mafieux n'est que le fruit de leur "Impénitence".
Peuple Gabonais tout entier levons nous, comme un seul homme, pour chasser Ali Bongo et le "Système Mafieux" hérité de son père Omar Bongo Ondimba qui a nivelé par ensorcellement le Gabon et tous les gabonais vers le bas.
# NE NOUS LAISSONS PLUS DISTRAIRE #
"Fin de la théâtralité".
(Détails à suivre)

3.Posté par nfufup le 06/10/2015 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
eyeghe est un homme sage , vous comprenez de toutes les façons il a fait le bon choix et nous populations du deuxième arrondissement nous le suivons jusqu'au bout

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...