News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : David Ella Mintsa, «Pluriel» et la liberté de la presse

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 8 Mai 2013 à 07:57 | Lu 1278 fois

Interviewé dans le cadre de la journée internationale de la liberté de la presse, David Ella Mintsa, l’administrateur provisoire de la principale chaine de télévision gabonaise, Gabon Télévision, est revenu sur la suspension de l’émission «Pluriel» de la grille des programmes de cette télévision.



David Ella Mintsa, DG de Gabon Télévision. © D.R.
David Ella Mintsa, DG de Gabon Télévision. © D.R.
David Ella Mintsa a en effet devisé avec les journalistes de l’hebdomadaire La Loupe du 7 mai 2013, répondant à des questions concernant particulièrement l’émission Pluriel, mais aussi la liberté de la presse dans le pays. Pour rappel, l’émission Pluriel avait été suspendue, «à titre conservatoire» des programmes de la télévision nationale, il y a an. Récemment rencontrés par Gabonreview, ses présentateurs s’étonnent de la durée de cette sanction d’autant plus qu’une mesure dite conservatoire est une disposition par laquelle, dans l’attente d’une décision définitive, une situation est suspendue afin d’assurer l’efficacité des mesures qui seront prises une fois les délais de recours passés ou les recours épuisés.

Ainsi, à la question «à quand le retour de Pluriel» dans la grille des programmes de Gabon Télévision, l’Administrateur général provisoire de cette télévision de service public indique qu’«il n’est pas en mesure d’indiquer une date pour la reprise éventuelle de l’émission Pluriel». Rétrospectif, David Ella Mintsa explique : «Je ne peux simplement vous dire qu’à la suite de la mise en demeure adressée à Gabon Télécom, par le CNC (Conseil nationale de la communication – ndlr), suite aux manquements relevés par l’instance de régulation dans l’analyse de contenu de ladite émission, j’ai demandé aux promoteurs de faire des propositions de réaménagements du cadre conceptuel de ce programme».

Et d’indiquer que «les propositions formulées par les animateurs doivent être soumises pour appréciation à la prochaine session du comité des programmes». Enfin pour clore sur cette question, David Ella Mintsa relève que «l’objectif de la chaine n’est pas d’altérer la tonalité critique qui fait le succès de tel ou tel autre programme mais de proposer des canevas de production qui garantissent la diffusion d’une information crédible et objective».

Amené à aborder la liberté de la presse et notamment pour ce qui est de savoir si «l’on peut désormais parler sans crainte à Gabon Télévision», l’administrateur de Gabon Télécom fait connaître que l’objectif de la maison est de «tendre toujours vers plus de liberté d’expression», expliquant que «La liberté est avant tout un état d’esprit, au-delà du cadre juridique […] Nous encourageons les journalistes à oser dans le traitement de l’information. Cependant, le problème qui se pose est celui de l’autocensure des journalistes. C’est pour cela que je parle de révolution au niveau de l’état d’esprit», non sans omettre souligner que le problème de la liberté d’expression ne doit pas s’arrêter aux seuls journalistes : «Il faut que les responsables politiques, notamment ceux qui ont en charge la conduite des politiques publiques acceptent de jouer le jeu».

L’année 2013 a permis de célébrer la 20e Journée mondiale de la liberté de la presse (JMLP) sous le thème «parler sans crainte : assurer la liberté d’expression dans tous les médias». A la faveur de cette date, il s’est agi, dans le monde entier, comme au Gabon, d’encourager et de développer des initiatives en faveur de la liberté de la presse mais également d’évaluer l’état de la liberté de la presse dans les pays et à travers le monde. La suspension de l’émission Pluriel est donc à ce sujet un véritable cas pratique dont le traitement et les leçons à tirer restent attendus.

Gabonreview

Mercredi 8 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1278 fois




1.Posté par Lola le 08/05/2013 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La liberté de la presse ? ou est d'AKOK? pourquoi il ne publie plus dans Gabonlibre ? Donc D'AKOK c'était Petit Lambert déguisé. Puisque depuis qu'il a décidé de créer son site, on ne le voit plus. La liberté de la presse c'est un leurre au Gabon tant que les Bongo piétinent encore la constitution. Qui osera critiquer ce régime mafieux ? Laissez les gabonais tranquille avec ces histoires.

2.Posté par N'Nsa le 08/05/2013 17:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le jour qu'on vera ne fus qu'une minute à la RTpdG le visage des dirigents de l'UN, là je pourais croire à un debut de quelque chose; n'en parlons même pas d'une interview des leaders d'ONG dit "pro-opposition" je tomberais des nues.

3.Posté par @SNIPER le 09/05/2013 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trop parler pour dire TOUJOURS les mêmes choses, suivies des mêmes choses, et encore les mêmes choses, et ça, tous les jours.... devient VRAIMENT ENERVANT.

C'est VRAI, vous devenez vraiment énervants, vous tous, qui racontez toujours les mêmes conneries sur ce blog et à chaque post.

Combien de fois FAUT-IL VOUS LE DIRE !?

DEPUIS 2009, LE PAYS EST PRIS EN OTAGE, PAR UNE BANDE DE CANAILLES, QUI PORTENT EN EUX TOUS LES VICES DU BAS MONDE : ILS SONT PEDES, ASSASSINS, FRANC-MAÇONS, BUVEURS DE SANG HUMAIN ET VOLEURS. AUCUN D’EUX NE MERITE LE RESPECT, PAS MEME DU DERNIER Né DES GABONAIS, CAR C’EST UNE BANDE DE RACAILLES, DE LA PIRE ESPECE, TOUS, AUTANT QU’ILS SONT.

VOILA POURQUOI NOUS DISONS QUE,

LA SEULE MANIERE DE LIBERER NOTRE PAYS DES MAINS DE CES CHIENS ET DE TOUS CES ETRANGERS QUI LE MAINTIENNENT EN OTAGE, C'EST DE TIRER UNE BALLE DE CALIBRE 12 DANS LA TETE D'ALI BONGO, LE PREMIER D'ENTRE EUX.

C'est la SEULE ET UNIQUE VOIE DE SORTIE.

TOUT LE RESTE DE BAVARDAGE N'EST QUE VERBIAGE INUTILE, VAIN ET DEFINITIVEMENT ENERVANT.

OUI,

SANS L'ATTEINTE DE CET OBJECTIF PRINCIPAL ET PRIMORDIAL, TOUTES vos prouesses grammaticales de docteurs es science, phD, agrégés, membre des lumières et je ne sais quoi d'autre, ne sont que cacas dans un cours d’eau. C'est-à-dire, aussitôt que vous cabinez, le courant emporte vos "lumières", pour le donner aux poissons, qui s'en délectent le temps d'un sourire, avant de les faire disparaître en un clin d’oeil.

Le GABON nous réclame son DROIT de sol ; REAGISSONS !

NOUS, on y travaille en tout cas depuis des mois.
Et dans bientôt, vous aurez de nos nouvelles.

Ali Bongo (nigérian)
Marie-Madeleine Mborantsuo (congolaise)
Maixent Accrombessi Nkani (béninois)
Liban Souleyman (somalien)
Guy Nzouba Ndama (gabonais ayant vendu son derrière et son âme)
Léon Nzouba (gabonais ayant empoisonné d’autres gabonais pour ali)
Séraphin Moudounga (gabonais ayant vendu son anus et son âme)
Et Jean-François Ndoungou (gabonais ayant vendu son derrière et son âme)
....

...têtes de listes des crapules de la république...

sont les PREMIERES TETES que nous allons faire tomber...

DANS BIENTOT.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...