News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Daniella Ovono Ebang : Une « Panthère » aux multiples facettes

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 28 Mars 2013 à 05:41 | Lu 1444 fois

Mariée au footballeur international Didier Ovono Ebang, Daniella est une jeune femme aux multiples casquettes. Mannequin international, mère d’un petit garçon, épouse et passionnée de stylisme, elle est aujourd’hui propriétaire de sa propre marque de vêtements « Daniella Ovono ». Avec déjà une expérience très riche dans le milieu de la mode, la jeune femme qui s’est prêtée au jeu de questions-réponses de gaboneco.com, n’a pas fini de faire parler d’elle…



Gabon : Daniella Ovono Ebang : Une « Panthère » aux multiples facettes
Gaboneco (GE): Bonjour Daniella, pouvez-vous vous présenter s’il vous plaît ?

Daniella Ovono (D.O): Bonjour, je suis Daniella Ovono Ebang, top model international et styliste, propriétaire de la marque Daniella Ovono. Je suis gabonaise et je suis installée en France.

GE: Décrivez-nous votre parcours professionnel. Quels sont les moments marquants de votre carrière ?

D.O: J’ai été formée par Jean de Dieu à l’agence Top Model devenue aujourd’hui Top Mannequin. En tant que mannequin, j'ai fait plusieurs défilés à Dakar, notamment avec Claire Kane. En 2006, j’ai participé au Dakar Fashion Week. En 2008 j’ai défilé pour Iman Ayissi, Martial Tapolo du Cameroun, Eva Gabarra et en 2013 avec Sigil.

J’ai également travaillé avec des couturiers tels que : Dasha Nicoué, Christ’on, Olga ‘O et j’ai fait la Fashion week avec Mireille Nzoubou. J’ai aussi pris part à des événements comme le Sira Vision avec Cole Ardo Sow, Katoucha Niane, Alphadi.
Côté presse, j’ai fait des apparitions dans des magazines tels qu’Orange Dakar (séance photo pour les rapports annuels 2007) et la grille de programme Canal Horizon, avec le photographe Franck de Kamikaz. J’ai aussi posé pour Icône, Diva avec Stéphane Tourné, Miss Ebène et j’en passe...

Les moments qui m'ont le plus marquée, je dirais mon premier défilé. C’était au Gabon, j’avais défilé pour Hans Demogarias, styliste gabonais, Christ’on et Olga ‘O. Ensuite quand j'ai passé mon premier casting à Dakar avec Oumou Sy et Claire Kane, ce qui représentait mon premier défilé professionnel international. Et bien évidemment mon défilé devant la famille royale des Pays-Bas.

GE: Avez-vous rencontré des difficultés pour arriver à vous démarquer en tant que mannequin ? Le milieu de la mode, notamment en Afrique, est-il si fermé comme on le dit ?

D.O: Oui, j'ai rencontré beaucoup de difficultés. J'ai commencé la mode à 15 ans et j'ai été tout de suite confrontée à des mannequins professionnels. Je n'avais pas encore l'étoffe d'une pro, donc forcément c'était assez compliqué.

En fait je pense beaucoup plus que c'est un problème de mœurs, en Afrique, notamment au Gabon où la mode n'est pas très développée. Quand vous allez dans certains pays de l'Ouest de l’Afrique, c'est un peu plus ouvert. Donc c'est plus un problème de mentalité qu'autre chose.

GE: Que pense votre entourage de votre métier ? Comment voyez-vous votre avenir dans 20 ans ?

D.O: Au début, mon entourage était assez sceptique. Le métier d'artiste comporte beaucoup de risques et je comprenais leur réaction. Mais ma détermination a changé leur façon de voir les choses et ils m’ont beaucoup encouragée. Aujourd'hui je peux compter sur leur soutien.

20 ans c'est encore loin, mais j'espère être toujours dans la mode et représenter au mieux les valeurs de mon continent l’Afrique.

GE: Vous semblez être une femme très occupée (mari, enfant et travail), comment arrivez-vous à concilier vie familiale, vie professionnelle et vie publique?

D.O: Je suis très occupée c'est vrai. Mais vous savez, j'aime mon travail et ma famille représente tout pour moi. J’ai la chance d'avoir un mari qui me soutient, un adorable petit garçon et une famille à l'écoute sur laquelle je peux compter. Je m'adonne avec beaucoup de cœur à mes activités et je pense que c'est tout cela qui me donne cette force d'avancer.

GE: Votre mari, Didier Ovono Ebang est footballeur international. A quoi ressemble la vie d’une femme de footballeur ? Est-ce facile à gérer, vu toutes les femmes qui doivent tourner autour de votre époux ?

D.O: La vie de la femme d'un footballeur n'est pas très différente des autres, à part peut-être le fait que nous sommes des personnes publiques. Mais je fais entièrement confiance à mon mari, je sais que notre couple ne risque rien à ce niveau. Les femmes qui lui tournent autour, je m'y suis habituée, cela fait partie du jeu. Je ne peux rien y changer.

GE: Votre mari vit une histoire assez particulière avec le public gabonais. Tantôt adulé et adoré, tantôt rejeté. Comment vivez-vous les moments difficiles de Didier avec le public ?

D.O: Vous savez, quand on aime bien, on châtie bien. Je pense que le public gabonais l'aime beaucoup. Du coup, il devient un peu plus exigeant envers lui. On peut penser que le public est ingrat, mais comme je disais précédemment, tout cela fait partie du jeu. Quand on gagne, on gagne ensemble, et quand on perd, on devrait aussi perdre ensemble. Sauf qu’avec le public gabonais, ce n’est pas toujours le cas. Quand on gagne, on gagne ensemble mais quand on perd, c'est Didier Ovono.
Et la chose qui m'a le plus touchée, c'est qu’au moment où Didier et nous sa famille avions eu besoin du public, il nous a rejeté. Et c'est dommage parce que Didier avait besoin d'eux, de leur soutien. Malgré les failles et autres, mon mari s’est toujours battu pour défendre au mieux les couleurs de la nation.

GE: Revenons à la mode pour parler de votre marque de vêtements. Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire du stylisme ? Quelles sont vos influences ? Qui vous inspire ?

D.O: J'ai toujours aimé la mode, et le stylisme était un passage obligé dans ma carrière. Il ne faut pas oublier que j'ai fait 2 ans de couture générale au CEMEF (Centre des Métiers de la Femme) à Libreville. Suite à cela je suis allée au Sénégal dans les ateliers Leydy chez Oumou Sy, styliste costumière. J’y suis restée 4 ans et je suis sortie avec un diplôme international.

J'aime beaucoup tout ce qui est panthère …elle fait partie de moi (rires), donc pour ma première collection, j'ai joué dans les mêmes thèmes. J'ai gardé ce côté félin et une petite touche européenne pour créer ma marque.

GE: En tant que nouvelle dans le métier, comment votre première collection a-t-elle été accueillie sur la scène de la mode africaine ?

D.O: J'ai beaucoup de chance d'avoir toujours des aînés dans le métier pour me soutenir et me conseiller. J’ai fait le travail et pour être objective, la collection a été bien accueillie, et j'en suis vraiment heureuse. Aussi, j'espère encore mieux faire.

GE: Où peut-on se procurer vos vêtements ?

D.O: Pour le moment, je n’habille que les artistes, les mannequins pendant les défilés, ou les candidates de concours de beauté. Mais je compte ouvrir ma première boutique au mois de mai. Et ce sera à Libreville !

GE: Quelle est votre actualité en ce moment en tant que mannequin et styliste ?

D.O: La promotion de ma collection. J'ai été invitée au défilé d'Eva Gabarra, qui est mon aînée et qui me lance. J'ai fait sa première partie. J'ai été à Bruxelles pour l’élection Miss West Africa Belgium 2013. J'ai habillé beaucoup d'artistes tels que Baba Maal, Ismael Sankara, le groupe DBS, et je suis invitée le 30 mars au Just Follow Me Fashion Show en Belgique.

GE: Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

Bonne chance, et que ma marque soit reconnue mondialement.


Publié le 28-03-2013 Source : Gaboneco.com

Jeudi 28 Mars 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1444 fois




1.Posté par Mao Mbouma le 28/03/2013 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tu n'es pas mannequin ou styliste internationale. tu es styliste sous régionale de nkembo. personne ne te connait dans le milieu international de la mode. arrête de mentir

2.Posté par Faustin Boukoubi le 28/03/2013 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ah ca vraiment comment un fayo de gardien comme ovono ebang peut se taper une si jolie go comment? moi aussi je vais m'y mettre peut-etre je peut tomber sur une bien plus jolie panthere il faut bien se divertir apres mes activites politiques certains soirs quand je veux changer de gout avec ma femme mariée légalement j'ai droit aussi aux délices de la vie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...