News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Criminalité : vers la mise en place des groupes d’auto-défense ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 5 Juin 2013 à 06:49 | Lu 1712 fois

Un sac d’organes humains a été découvert à Libreville qui confirme la montée vertigineuse des crimes rituels et autres actes d’insécurité dans les principales villes du Gabon. Au sein de la population le débat n’en devient que plus houleux quant aux méthodologies à adopter pour contrer les criminels et autres délinquants.



Gabon : Criminalité : vers la mise en place des groupes d’auto-défense ?
Si certains hommes politiques en sont venus à suggérer le retour de la peine de mort, la population gabonaise, face au manque visible d’indépendance de la justice et à son laxisme, mais aussi de celui des forces de l’ordre et de sécurité, commence à envisager de se prendre elle-même en charge. Une idée récurrente due au fait que malgré la forte présence des agents de la Police militaire, des gendarmes et des policiers dans les rues de Libreville, on a continué, ces dernières semaines, d’enregistrer des meurtres et de découvrir des corps sans vie.

A la plage du lycée Léon Mba, au PK 8, à Port Gentil, entre autres, on a en effet découvert des cadavres des victimes de l’insécurité galopante au Gabon. Le pire est que certains, notamment les jeunes femmes, comportaient encore des pieux enfoncés dans l’appareil génital, comme pour narguer les forces de sécurité dont la seule méthode notée est le contrôle des documents nécessaires à la circulation des véhicules et à l’identification des piétons et passagers. Pourtant, les dépouilles mortelles déposées sur les plages et autres lieux funestes sont bien souvent transportés dans des véhicules.

Au regard de cette situation génératrice d’une psychose totale au sein de la société, accentuée par la dilution de la confiance des populations envers les hommes en uniformes, parfois impliqués dans certains cambriolages ou actes d’agression, les uns et les autres, non sans se demander à quel saint se vouer, commencent à envisager l’auto-défense.

Ne dit-on pas qu’on est mieux servi que par soi-même ? C’est en ce sens que dans les agoras informelles des débits de boissons ou chez l’épicier du coin, fusent toutes les suggestions possibles pouvant permettre de parer à toute éventualité. «Lorsque l’Etat semble absent et lorsqu’il est considéré comme incapable de protéger les populations, un vide se crée, et c’est ce vide qui est comblé par ces groupes d’autodéfense», indiquait à cet effet Emmanuel Bombandey, directeur exécutif du Réseau ouest-africain pour l’édification de la paix (WANEP), commentant le cas du Ghana où étaient apparus en 2008, des groupes d’autodéfense informels armés de couteaux, de matraques, de machettes et de pierres, dénommés «Arakan».

«On n’a vu la justice libérer des personnes reconnues coupables de crimes rituels. Ce n’est pas la première fois que ce genre de cas arrive dans notre pays. On connait tous des personnes qui ont normalement leur place en prison, mais qui sont dans nos quartiers et nous narguent. Alors, on doit continuer à faire confiance à cette justice-là?», s’interroge un ancien agent de Gabon Télécom. Comme lui, beaucoup d’autres clients dans cet espace commercial du feu rouge Nzeng Ayong discutent des moyens à mettre en œuvre pour contrer la progression des crimes dans les quartiers. Et un jeune désœuvré de lancer : «Si on attend que les autorités fassent quelque chose, il n’en sera rien. Il faut désormais qu’on crée les groupes d’auto-défense. Comme ça, tous ceux-là qui s’amusent avec nos vies se retiendront un peu».

L’idée des groupes d’auto-défense était d’autant plus recevable, dans cette agora informelle, que tous les protagonistes discutaient autour d’une page du quotidien L’union comportant la photo d’un mort sur la plage du lycée Léon Mba. Pour eux, la formation de ce type de groupe «est la meilleurs solution pour aider les forces de l’ordre et de sécurité qui semblent dépassées».

«Partout dans le monde, lorsque la méfiance des populations envers les forces de police et le système de justice pénale s’installe, les groupes d’autodéfense apparaissent. Les Guardian Angels de New York sont nés comme ça. Il y a deux mois, l’Etat mexicains a même dû légaliser les groupes d’autodéfense qui s’étaient formés dans certaines communautés rurales pour protéger la population contre le crime organisé et pallier les insuffisances des polices municipales», indique un infirmier visiblement cultivé et bien informé, avant de conclure : «nous sommes en train d’aller petitement vers ces situations là». Dans l’exemple mexicain donné par l’infirmier, on note que la violence inouïe de ces groupes d’auto-défense est souvent sans commune mesure. Mais, l’efficacité de leur action est reconnue. Ce qui a amené à la reconnaissance des Anges gardiens du métro de New York et sans doute au cas mexicain sus cité.

Ce qui est à craindre de ces groupes d’autodéfense ce sont certainement les règlements de compte pouvant faire souffrir des innocents. Il faut donc que les autorités gabonaises s’activent pour ne pas être surpris par leur apparition. Car, au moment où se rédigeait le présent article, on a appris qu’«un sac contenant des organes humains a été découvert dans un coin de l’ancien campus du centre de formation professionnel Basile Ondimba. Selon les responsables de cet établissement, la découverte macabre aurait été faite par des stagiaires, qui voulaient aller faire miction dans les environs. Le sac, un emballage du riz de 50Kg, était dissimulé derrière les marches d’un escalier. Il y aurait été déposé nuitamment par des individus qui s’apprêtaient à le transporter vers un autre lieu, probablement pour le livrer aux utilisateurs d’organes humains». Signe que la saga satanique des criminels sacrificiels, pour reprendre l’expression de Bruno Ben Moubamba, continue.

Gabonreview

Mercredi 5 Juin 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1712 fois




1.Posté par Auto-défense le 05/06/2013 08:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Haaa la famille c'est bien de crée ce genre de groupe mais le tout puissant petit sorcier dira que les opposants forme déjà les groupes de terroristes vous mm vous savez comment il est hmmmmm

2.Posté par INDIGNEE le 05/06/2013 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHASSONS TOUS les MARABOUTS , FETICHEURS : NIGERIAN, GHANEEN, BENINOIS,TOGOLAIS . TRAQUONS LES , DELOGEONS LES . QUILS RENTRENT CHEZ EUX
SEIGNEUR! VENIR NOUS NARGUER DANS NOTRE PROPRE PAYS ? NON ET NON

3.Posté par pommedapibelue le 05/06/2013 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
donc ce sont les gens la qui demandent a nos parents laaaa de nous decouper hein??? faut nous dire ohhh

4.Posté par Lola le 05/06/2013 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'était que temps. Ces connards qui nous empêchent de nous exprimer en nous traumatisant. Le sac contient les sexes des hommes des organes divers. Voilà comment la recherche rapide de l'enrichissement mène vers ces travers. En tout cas qu'ils le veuillent ou pas, on va se défendre dans nos quartiers. Le dispositif est déjà opérationnel à derrière la prison, les Akébés, PK6 et Nzeng.

5.Posté par Okoumba le 05/06/2013 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il était presque temps qu'un tel mouvement naisse. Oeil pour oeil, dent pou dent! Tous ces criminels ritualistes pédégistes doivent être traqués dans leurs derniers refuges, pour tout le mal qu'ils ont fait aux gabonais. A la guerre comme à la guerre. Ils doivent tous le payer cache! Leurs enfants et eux.

6.Posté par dineini le 05/06/2013 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allons z'enfants de la patrie,le jour de la libération est arrivé: Veillons 24h sur24 partout ou besoin sera.Oublions les forces de l'ordre.Transformons nos forces en ordre pour éradiquer ce cancer PDGISTE généralisé .ARRETONS ET EXPOSONS LES SUR LA PLACE PUBLIQUE.sURVEILLONS CHAQUE METTRE CARR2éDE NOS FORETS;,villages,rivières ,qurtarties pour écraser la vermine afin qu'ils soient mis hors d'état de perpetuer le crime.

7.Posté par LA VOIX DE LA REVOLUTION GABONAISE le 05/06/2013 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OU EN EST LA CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE TANT RECLAMEE PAR LE PEUPLE GABONAIS? EN VOULANT FAIRE LA JUSTICE NOUS-MEMES, NOUS FAISONS LE JEU D'UN POUVOIR QUI VEUT DETRUIRE LE GABON. LES MILICES D'AUTO-DEFENSE NE FERONT QU'UNE CHOSE, CREER LES CONDITIONS D'UNE GUERRE CIVILE DANS NOTRE PAYS. TEL EST L'OBJECTIF DE CEUX QUI DIRIGENT LE GABON.
N'ATTENDONS PAS LA REPONSE D'UN GOUVERNEMENT ILLEGITIME. PRENONS NOS RESPONSABILITES EN ORGANISANT LA CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE ET APPLIQUONS LES RESOLUTIONS DE CELLE-CI.

8.Posté par Tchougoudja Le Fils le 05/06/2013 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme c'est le Souk et le Far-West dans ce Gabon, chacun va défendre son pré-carré, par tous les moyens...

9.Posté par Le natif de kinguélé le 06/06/2013 21:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oeil pour oeil , dent pour dent. La loi du thalion

10.Posté par INDIGNEE le 07/06/2013 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers frères et sœurs,
Ne prenons plus les Petits taxis seuls
Ne laissons plus nos enfants rentrer seuls de l'école
Ne les laissons plus prendre le taxi seul quelque soit le nombre( deux ou plus)
Optons plus pour les taxis Bus( au moins y 'a du monde)
Restons chez nous l 'oeil bien ouvert.
LES TAXIMAN SONT COMPLICES DE CES ASSASSINATS ET ENLEVEMENTS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...