Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Crimes rituels : un sénateur sur la sellette

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Vendredi 1 Juin 2012 à 17:11 | Lu 1189 fois

Une Commission ad hoc de douze membres a été mise en place hier au Sénat, à l’issue d’une réunion du Bureau de cette institution, après une saisine du ministère de la Justice, Garde des Sceaux, visant le sénateur Gabriel Ekomi Eyeghe, indexé comme commanditaire d’un assassinat, lors d’une audience criminelle à Libreville.



Gabon : Crimes rituels : un sénateur sur la sellette
Le Bureau du Sénat s’est réuni hier au palais Omar Bongo Ondimba, sous la présidence du vice-président de cette institution, Léonard Andjembé. Objectif : statuer sur le dossier de levée de l’immunité parlementaire du sénateur du département du Komo Kango, Gabriel Eyeghe Ekomi, après une saisine du ministère de la Justice, Garde des Sceaux. A l’issue de leurs travaux, les membres de ce bureau ont mis en place une commission ad’ hoc de douze membres chargés de faire la lumière sur les accusations portées contre le sénateur du Komo Kango, cité comme commanditaire d’un assassinat, lors d’une audience d’une session criminelle au palais de justice de Libreville.

‘’Nous avons été saisis par Mme le Garde des Sceaux sur une demande de levée d’immunité parlementaire de notre collègue. Cette levée obéit à une procédure. Elle a commencé par la tenue de la réunion du bureau, qui a eu à apprécier les données. Et, conformément à la procédure, le bureau a mis en place une commission ad hoc composée de douze sénateurs qui doivent entendre le sénateur’’, a expliqué le vénérable Léonard Andjembe au sortir de la réunion.

Pour justifier la mise en place de ce comité, le bureau du Sénat s’est appuyé sur l’article 38 de la Constitution gabonaise et sur les articles 71 et 72 du règlement de cette haute institution. Dirigé par le vénérable René Randembinot Coniquet, ce groupe de sénateurs, dans cet échange sur la procédure et l’interprétation des textes, a exprimé sa volonté de respecter le règlement du Sénat et surtout la loi fondamentale, dans cette affaire. Rappelons que l’article 72 alinéa 2 du règlement du Sénat prévoit que la commission doit entendre le sénateur intéressé, lequel peut se faire assister d’un conseil.

Dans cette logique du respect de la loi, le bureau du sénat a saisi cette opportunité pour inviter la commission ad hoc à se mettre au travail et à rendre ses conclusions au plus tard le 31 octobre prochain. Aussi, le vice-président du Sénat a-t-il soutenu que les conclusions de la commission ad hoc seront portées à la connaissance du bureau du Sénat, lequel statuera conformément à l’article 38, alinéa 2 de la Constitution. Ainsi le vénérable Andjembe a soutenu que la procédure est engagée et la commission, à tout moment, si elle est prête, peut déclencher l’action afin de donner suite à la demande faite au Sénat par le Gouvernement.


Source : AGP

Vendredi 1 Juin 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 1189 fois




1.Posté par King le 01/06/2012 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est du théâtre!! les membres du bureau du sénat amusent la galerie.
personne n'est dupe!

S'il faut attendre 5 mois pour savoir [[[si l’immunité parlementaire du criminelle Gabriel Ekomi Eyeghe va être levée c'est se foutre de la famille de la victime qui réclame toujours justice.]]]

On se souvient encore après la cérémonie symbolique de prestation serment de Mr MBA OBAME comme président de la République, le gouvernement à travers le ministre de la justice avait demandé au bureau de l'assemblée Nationale la levée de l’immunité parlementaire de Mr André MBA OBAME, pour qu'il soit traduit en justice l'assemblée nationale n'avait pas attendu 5 mois. en quelques semaines le bureau avait voté; et pourtant une prestation de serment n'est pas un crime, deux autres avant lui l'avait déjà expérimenté çà pas empêché le pourvoir de se maintenir.

je pense que Léonard Andjembe et son équipe veulent juste gagner du temps voir étouffé l'affaire qui vient de déprécier l'image du SÉNAT GABONAIS.
Même les criminelles il faut les protégés jusqu'à quand?

2.Posté par lejeunegaboma le 01/06/2012 20:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment sa fait pleurer!ce qui se passe dans notre pays la quoi!ya eu assassinat le comanditaire a été cité par celui qui a excecuté, il veulent quoi de plus! Tout sa c'est du théâtre! Vous allez voir ce qui va ce passé le 31 octobre.

3.Posté par ALI DOIT FINIR AVEC LE PDG le 02/06/2012 00:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA MAISON DE CE SENATEUR MR EKOMIER ASSASSIN DEVRAIT ETRE BRULER ET LUI MEME LAPIDER SI ON L'APPERCOIT HORS DE CHEZ LUI , ET LES AUTRES ASSASSINS PRENDRONT PEUR .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 08:54 Gabon - CNR : Jean Ping se dit déterminé

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !