News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Crimes rituels : les initiées du Ndjembè Omyènè se démarquent

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 30 Mai 2013 à 08:17 | Lu 1973 fois

Les «crimes rituels» n’en finissent plus de faire couler encre et salive, tant leurs victimes sont nombreuses et de nature diverses. Bien souvent, les rites initiatiques et traditionnels sont assez souvent accusés d’être les instigateurs de ces pratiques barbares. C’est à cet effet que les praticiennes du rite initiatique «Ndjembè Omyènè», sont montées au créneau, à travers un communiqué, pour s’en démarquer.



Gabon - Crimes rituels : les initiées du Ndjembè Omyènè se démarquent
Certainement pour éloigner leur rite ancestral du spectre de la confusion avec des pratiques d’un autre âge consistant à dépecer et à récupérer certaines parties du corps humain à des buts fétichiste, les femmes initiées du rite traditionnel «Ndjembè Omyenè» ont produit, via le quotidien Gabon Matin, le mercredi 29 mai 2013, un communiqué pour lever tout équivoque.

Considéré depuis ses origines comme le rite de passage entre le statut de jeune fille et celui de «femme accomplie», le rite initiatique «Ndjembè Omyènè» figure nécessairement dans la nébuleuse indexée depuis l’apparition du phénomène des crimes dits rituels. Il n’est plus rare, en effet, que des cadavres soient enregistrés dans les temples traditionnels. L’alibi est toujours que ces personnes décèdent à la suite de processus initiatiques ratées. Mais, selon certains observateurs, cet argument ne cache rien d’autre que des meurtres déguisés, les dépouilles mortelles n’ayant, parfois, pas pu être transportées ailleurs. Nombreux pensent qu’il en a été ainsi de la découverte, le mardi 28 mai 2013 dans des buissons au PK 8, une banlieue de Libreville, du corps d’une jeune dame de 32 ans, sans vie. Comme de nombreux autres corps de jeunes femmes retrouvés ce derniers mois, elle avait un pieu enfoui dans l’appareil génital.

À travers leur communiqué, les adeptes du Ndjembè Omyènè soutiennent ne pas se livrer à ces pratiques sordides, alors que d’aucuns soutiennent mordicus que ce rite est associé à une mystérieuse «société magique» ou démoniaque dont la vie et certaines parties du corps humain sont prisées comme ingrédients pour la fabrication de puissantes amulettes.

Face à ces accusations, la coalition des femmes initiées au Ndjembè Omyènè s’est insurgée : «Nous femmes du rite Ndjembè Omyènè, dénonçons et condamnons énergiquement ces abominations». Le collectif n’a pas manqué de se désolidariser de certains «initiés» pervertis qui useraient de la vie humaine pour le bien de leurs «patients». Ainsi, ne se reconnaissant pas dans «ces pratiques odieuses, diaboliques, rétrogrades et inimaginables», les «héritières» de la connaissance ancestrale des «vertus premières des plantes» et de la «magie des éléments de la nature» ont soutenu, dans leur communiqué, que la pratique du Ndjembè Omyènè est noble et sain et qu’à contrario, les crimes rituels sont «des pratiques qui ont en réalité pour dessein de salir et de honnir la noble tradition et partant de jeter le discrédit sur les valeureuses prêtresses et autres femmes initiées du rite».

Pour ces initiées, le Ndjembè Omyènè fait partie des «rites initiatiques pour maintenir l’équilibre, l’ordre dans la société ainsi que la paix au sein de leur communauté respective» et non de ceux dont le but principal est l’ascension sociale de quiconque nécessitera leur intervention. Par ailleurs, ont-elles tenu à rappeler, «le Ndjembè n’a jamais été, n’est pas et ne sera jamais un motif d’ascension matérielle ; mais plutôt et pour toujours une voie d’éducation sociale et d’élévation spirituelle».

Gabonreview

Jeudi 30 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1973 fois




1.Posté par Priscilla le 30/05/2013 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arretez de vouloir distraire le peupe ! Ce ne sont pas les traditions ancestrales de nos ethnies qui sont l'origine des crimes rituels sinon cela se saurait u depuis que le gabonais existe. Ce phenomene a emerge dans les annees 80 au Gabon et ne cesse de s'etendre depuis des decennies pour la simple et bonne raison que les coupables, au lieu d'etre punis par la justice, ont toujours ete protege par le systeme et comme le dit un adage '.qui ne dit mot consent' . Les crimes rituels au Gabon trouvent leurs origines dans les pratiques francmaconnes ou illuminati (l'une des plus grande sous-branche du satanisme) des politiciens du Gabon. Ce sont souvent les adeptes du satanisme qui ont recours aux sacrifices humains. Aux USA, Angleterre, Canada etc vous trouverez aussi qu'il y'a eut dans ces pays des crimes rituels perpetres par des adeptes du satanisme. Ces gens sacrifient meme des bebes (encore dans le sein maternel ou nouveau-nes) pour les besoins de leurs rites. Sur you tube faites une recherche sur le sujet et vous verrez le nombre de videos et de temoins qui parle du sujet. Ce sont tous des gens qui ont appartenu a differentes branches du satanisme qui pratiques ces crimes rituels. Je ne suis pas une adepte du djembe, mais ces femmes ne sont certainement pas des buveuse de sang contrairement aux politiciens de notre pays dont certains meme ont et pris la main dans le sac avec des glacieres de pieces detaches mais qui pourtant dorment sur leur 2 oreilles sous nos tropiques.

2.Posté par ALBERT le 30/05/2013 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je viens de voir illustré votre article sur les crimes rituels avec une de mes photos où on voit distinctement des personnes que vous n'avez même pas cherché à cacher, alors qu'il s'agit d'une photo prise lors d'une cérémonie traditionnelle, il y a plus de 3 ans. J'ai retiré ces photos comme d'autres, de mon site il y a plus de 2 ans ! Comment l'avez-vous obtenue ?
Je ne comprends pas pourquoi vous avez utilisé une photo qui ne vous appartient pas sans chercher son origine, qui plus est, pour un sujet très sensible.
Je vous demande donc :
.... De retirer immédiatement cette photo de votre article,
.... De publier un droit de réponse mentionnant que cette photo a été mise en exergue par "erreur" et qu'elle n'a absolument rien à voir avec le sujet concerné.
.... De me confirmer par retour mail, votre prise en compte de ce message et illustrer votre article avec des photos personnelles.

Je reste dans l'attente de votre action rapide. Cordialement / Jean-Louis ALBERT

3.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 30/05/2013 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce besoin de se justifier révèle une culpabilité avérée par la notion même de "Forêt sacrée" où se retrouve en commité restreint, toute cette clique conservatrice de vieille tradition des sacrifices humains, nécessaires aux rites qui y sont pratiqués, conformément aux pires heures ténébreuses du continent africain. On zigouille dans ces "Forêts sacrées" au même rythme qu'avant les indépendances, sauf qu'un silence requis entre initiées interdit toute publicité sur les meurtres enregistrés à des périodes précises dans l'année. A la seule différence près que les cadavres offerts aux "ancêtres" sont moins importants en nombre que les victimes de crimes rituels dont la presse fait actuellement ses gros titres. Et on n'y applique pas le dépeçage, mais pleins d'autres tortures couvertes du secret du rite. Une "Ngwevilo" (la Grande-prêtresse) de Port-Gentil a longtemps eu cette réputation de se livrer au commerce des "pièces détachées".

Le Cannibalisme est le seul secret des rites et croyances du Gabon et d'Afrique : il n'y a que cette "vérité" qui n'est pas dite aux profanes, ni montrée aux initiées de base, ni dévoilée explicitement, mais expressément donnée à comprendre à celles qui atteignent un certain niveau "spirituel". La franc-maçonnerie a calqué son "secret" sur les cultes animistes. Ainsi la franc-maçonnerie (gabonaise, s'entend) est indissociable du bwiti qui promeut que l'ordre naît du chaos. Et de quel chaos s'agit-il, si ce n'est de la mort ? Dès le 3ème grade, nos francs-maçons en ont une idée...rien qu'une idée symbolique...car "Tubalcaïen" n'est-ce pas ce "Phénix" qui triomphe de l'humanité d'Abel, pour goûter à la perfection que toute la fraternelle célèbre avec fruit ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...