News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Contentieux électoral : Le Gabon qui fait honte par l'avocat d'Ali Bongo Me Nkéa

Le site de la Liberté - Marcel Djabioh le Vendredi 23 Septembre 2016 à 15:45 | Lu 6754 fois



Maître NKéa Avocat d'Ali Bongo
Maître NKéa Avocat d'Ali Bongo
« Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien, tandis que les autres croient savoir ce qu’ils ne savent pas » (Socrate)

La particularité chez certains gabonais, c’est que lorsqu’ils obtiennent un petit diplôme ou une qualification dans un domaine, ils se croient omniscients et se prennent pour « Monsieur je sais tout ». Ainsi, il n’est pas rare dans ce pays, de voir un docteur en lettres modernes, se prendre pour un docteur en médecine ou en sciences nucléaires. Et c’est ce spectacle désolant et déshonorant qu’un des avocats d’Ali Bongo a présenté au monde entier, lors de l’audience publique devant la Cour Constitutionnelle. L’on aurait cru assister à la prestation d’un humoriste des bas-fonds du quartier Kinguélé.

S’il est vrai qu’au fur et à mesure qu’une société évolue, et que l’on peut par la formation, acquérir des connaissances dans plusieurs domaines intellectuels, il n’en demeure pas moins que par ce qu’on appelle la « Culture Générale » l’on puisse se doter d’un minimum de connaissances, dans des domaines qui s’avèrent importants. On entend par « Culture Générale », l’ensemble de connaissances qui ont de l'importance dans une société et qui concernent différents domaines intellectuels. La culture générale s'acquière par l’enseignement ; mais également par la curiosité personnelle et l'expérience. A ce qu’il semble, le conseil d’Ali Bongo n’a pas jugé utile d’acquérir un minimum de connaissance dans les domaines du numérique et des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Mue par un zèle indiscret motivé par des intérêts personnels, Me Nkéa s’est publiquement aventuré dans un domaine intellectuel dont il n’a ni la formation, ni la compétence, ni un minimum de connaissance pour en parler. Si par simple curiosité, avant d’inscrire parmi ses arguments de défense, la falsification des PV manuels et l’usage par Jean Ping, des moyens de communication illégaux, avait tapé « application informatique » sur le moteur de recherche Google, il aurait appris que dans le domaine informatique, une application ou un applicatif est, un programme (ou un ensemble logiciel) directement utilisé par l'utilisateur pour réaliser une tâche, ou un ensemble de tâches élémentaires d'un même domaine ou formant un tout. Que par conséquent, ce n’est qu’un logiciel courant, appelé application informatique dont les automatismes sont destinés à assister un utilisateur dans une de ses activités, au moyen d’un système d'exploitation qui sert d'interface entre le matériel (ordinateur) et les logiciels applicatifs.

Si les avocats d’Ali Bongo avaient eu un minimum de culture générale dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication, ils auraient évité le ridicule, sachant que n’importe quel informaticien « analyste programmeur », peut sans autorisation préalable de qui que ce soit, créer un logiciel à la commande ou non, pour un usage privé ou public. C’est le cas de Bill Gates et Paul Allen, fondateurs de la société Microsft qui a créé le pack de logiciels appelés « Office » ; de Mark Zuckerberg, fondateur de la société américaine créatrice du réseau social « Facebook », utilisés aussi bien par les avocats d’Ali Bongo, que par Ali Bongo lui-même et les membres de la Cour Constitutionnelle.

C’est malheureusement pour Nkéa, dans ce cadre-là, qu’un jeune compatriote vivant au Canada, a créé un logiciel qu’il a appelé « REGAB » (Regarder le Election au Gabon), qu’il avait même pris la peine de proposer au Parti Démocratique Gabonais. Etaler son ignorance d'un domaine publiquement avec autant de zèle, de mauvaise foi et de malhonnêteté intellectuelle, il faut vraiment être un émergent pour le faire. Quel honte internationale pour le Gabon !!!

Vendredi 23 Septembre 2016
Marcel Djabioh
Vu (s) 6754 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...