News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Conférence de Presse de Gérard Ella Nguema (UN)

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 14 Juin 2013 à 06:36 | Lu 1979 fois



Gabon : Conférence de Presse de Gérard Ella Nguema (UN)
Mesdames et Messieurs les journalistes de la presse nationale et internationale,

Je vous remercie d’avoir honoré de votre présence notre conférence de presse de ce jour.
Mes remerciements s’adressent aussi aux nombreuses personnes non journalistes présentes dans cette salle.
Permettez-moi de vous délivrer la substance de mon propos liminaire qui porte sur les violations incessantes de la loi par le pouvoir en place au Gabon et notamment la situation d’illégalité et d’imposture politique dans laquelle se trouve le Parti Démocratique Gabonais depuis plus de 45 ans.

Depuis deux (2) ans, le pouvoir en place au Gabon, issu du coup d’électoral perpétré au mois d’août 2009, s’évertue de nier l’existence de la grave crise politique, institutionnelle, sociale et morale qui secoue le pays. De même, manœuvre t-il pour étouffer dans l’œuf l’appel, toujours d’actualité, de la tenue d’une conférence nationale souveraine lancée par le peuple gabonais pour débattre de la nécessaire refondation de l’Etat au bénéfice de tous les gabonais sans exclusive.

Et pourtant, la réalité de cette crise profonde est attestée par plusieurs éléments.
Au plan politique et institutionnel, on peut citer sans être exhaustif :
 La récente prorogation des mandats des conseils départementaux et municipaux par la Cour Constitutionnelle qui n’en avait pas la compétence et qui, depuis plus de 21 ans est toujours dirigée par une proche de la famille Bongo Ondimba ;

 La rupture du fonctionnement régulier des institutions constitutionnelles, consécutive à la cessation d’activité juridictionnelle du Conseil d’Etat, institution constitutionnelle, suite à la fermeture précipitée de son siège provisoire sise à la Cité de la Démocratie où l’Exécutif a prévu de construire un terrain de golf et une piste de courses automobiles budgétisés à concurrence de 3 milliards 750 millions de francs Cfa (Cf loi de finances 2013 – projets transversaux Présidence de la République), sports peu ou pas pratiqués par les gabonais ;

 L’illégalité actuelle du bureau de l’Assemblée nationale dû, d’une part, au fait que l’élection y relative avait été présidée par le Père Paul Mba Abessole, Député du Rassemblement pour le Gabon (RPG) et doyen d’âge de la circonstance, qui ne pouvait, en vertu de la disposition de l’article 3 de la Résolution n° 001/2009 du 20 janvier 2010 portant Règlement de l’Assemblée Nationale, assumer une telle charge tout en étant lui-même candidat au poste de cinquième Vice-président et, d’autre part, à la présence au sein dudit bureau de l’intéressé et de Monsieur Narcisse Massala-Tsamba, unique député de l’Union pour la Nouvelle République (UPNR), alors que ni l’un ni l’autre de ces deux (2) partis ne disposaient d’au moins six (6) députés pour former un groupe parlementaire et briguer des postes au sein du bureau, comme le recommandent les articles 3 et 19 du même règlement ;

 La situation d’illégalité manifeste et irrémédiable du Parti Démocratique Gabonais (PDG) qui, institué comme parti unique par l’Ordonnance n° 13/68 du 13 mars 1968 et portait illégalement dissolution des partis politiques existants (UDSG, BDG, PUNGA, DID, etc.), a gardé comme texte fondateur ladite ordonnance après 1990 au mépris des dispositions de l’article 1er paragraphe 13, 3 et 6 de la Constitution n° 3/91 du 26 mars 1991 rétablissant le multipartisme ; ordonnance qui était déjà contraire, à l’origine, aux articles 4, 37, 42 et 69 de la Constitution n° 1/61 du 21 février 1961 et 8, 9 et 10 de la loi n° 35/62 du 10 décembre 1962 sur les associations qui régissait la matière de la constitution des partis politiques ;

 La dissolution arbitraire de l’Union Nationale (UN), principal parti de l’Opposition et le refus de réhabilitation de cette formation politique par l’Exécutif en dépit de l’injonction à lui faite par la Commission des Droits de l’Homme de l’Union Africaine ;

 La mesure d’interdiction de sortie du territoire national qui frappe les membres du Gouvernement alternatif constitué le 25 janvier 2011 en réponse à l’imposture du Parti Démocratique Gabonais et dont les membres demeurent privés de salaires et font journellement l’objet de filatures et d’écoutes téléphoniques ;

 La confirmation de la présence au Maroc, à l’instigation des autorités gabonaises, de Monsieur Francis Salah Ngoua-Beaud, auteur présumé de la tentative d’empoisonnement de Monsieur André Mba Obame, véritable vainqueur de la présidentielle d’août 2009 et leader charismatique de l’Opposition gabonaise ;

 La volonté de plus en plus perceptible des tenants du pouvoir d’instaurer au Gabon une monarchie de fait avec pour principales caractéristiques :

 Une concentration de tous les pouvoirs entre les mains du Chef de l’Etat et de sa légion étrangère,

 Un Parlement réduit au rôle de chambre d’enregistrement,

 Une justice aux ordres et l’organisation d’élections-mascarades.

 La création de multiples agences rattachées à la Présidence de la République et accaparant les attributions de certains départements ministériels, qui échappent ainsi au contrôle du Parlement en violation de la Constitution ;

 La violation par Ali Bongo Ondimba, Président du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale des Grands Travaux (ANGT), de l’article 14 de la Constitution qui pose le principe de l’incompatibilité de la fonction de Président de la République avec l’exercice de toutes autres fonctions publiques et activités privées à caractère lucratif ; faits qui constituent une violation du serment présidentiel et justifie sa comparution devant la Haute Cour de Justice.

Au plan économique, social et moral, il y a :

 L’inflation galopante notamment caractérisée par la hausse des prix de première nécessité et l’ineffectivité, voire l’inefficacité des mesures gouvernementales visant à y remédier ;

 Le racket généralisé des taximen par les agents des forces de l’ordre qui impact le quotidien des usagers et qui a récemment généré, de la part des intéressés, une grève d’avertissement de trois (3) jours très suivie ;

 Les délestages et autres coupures intempestives des fournitures d’eau et d’électricité qui rendent infernal le quotidien des gabonais ;

 Les déguerpissements programmés sans mesures d’accompagnement (indemnisations conséquentes et création de sites de relogement) des populations urbaines et rurales (Glass, Lalala, Nkembo, Sotega, Nzeng-Ayong, Okala, Angondjè, PK 9, Commune du Cap-Estérias, Essassa, Nyoniè) ;

 Les suspensions arbitraires et répétées des média privés (le cas récent du journal Ezombolo) et les violences policières récurrentes exercées sur les membres de la Société civile et les leaders syndicaux ;

 La recrudescence de l’insécurité et singulièrement des crimes de sang à but fétichistes, fléau que le pouvoir en place et son institution judiciaire, adeptes de la justice spectacle ne parviennent pas à juguler et qui crée une psychose chez les populations et terni l’image du pays à l’extérieur ;

 La dépravation des mœurs consécutive à la montée de la pratique de l’homosexualité qui, soit dit en passant, est devenue le critère par excellence d’ascension professionnelle.

Prenant mes responsabilités face à toutes ces situations susceptibles de pousser le peuple gabonais à la révolte et, agissant en vertu des dispositions du Titre 1er paragraphe 21 de la Constitution, j’ai initié les démarches suivantes :
 La saisine par correspondance du Ministre de l’Intérieur aux fins de constatation de la situation d’illégalité du Parti Démocratique Gabonais, de dissolution de cette formation politique et de réhabilitation de celles qui avaient été illégalement dissoutes (UDSG, BDG, PUNGA, DID, etc.) ;

 La saisine par correspondance du Président de l’Assemblée Nationale aux fins de constatation de l’illégalité du bureau actuel de l’Assemblée Nationale, de cessation d’activités de cette institution pour permettre l’organisation d’une nouvelle élection dudit bureau ;

 Saisine par correspondance du Ministre de la Justice aux fins de constatation du non fonctionnement du Conseil d’Etat et du déni de justice causé à de nombreux compatriotes dont les dossiers sont pendants devant cette juridiction ;

 Saisine par correspondances de représentations diplomatiques (France, Etats-Unis, Union Européenne, UNOCA) aux fins d’information.

Etant légaliste, sans être naïf, j’accorde un délai raisonnable aux autorités ainsi saisies pour qu’elles donnent une réponse à ces différentes saisines.
Je voudrais ajouter que ma responsabilité de citoyen, j’allais dire ma responsabilité de patriote, me commandait de dénoncer à votre face, et à celle du monde, ces situations iniques dont personne ne pourra désormais plus dire : «je ne savais pas».

Ceci dit, en vous remerciant de votre bienveillante attention, je me tiens maintenant à votre disposition pour répondre à vos questions.


Source : JP - Rougou

Vendredi 14 Juin 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1979 fois




1.Posté par regis le 14/06/2013 21:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lee combat continue le Gabon vaincra face au mal bongo voleur et ses sbires!la revolte commence peuple gabonais nous sommes chez nous!!!!ali bongo nigerien dehors le Gabon au gabonais!!!!!!!!!!!Non a la Dictatature.

2.Posté par regis le 14/06/2013 21:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le Gabon au gabonais!!!!!!!!!!!Non a la Dictature.ali bongo degage!!!il partira ce rat!vive L'un.vive la Gabon libre.

3.Posté par regis le 14/06/2013 21:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le Gabon au gabonais!!!!!!!!!!!Non a la Dictature.ali bongo degage!!!il partira ce rat!vive L''un.vive la Gabon libre.

4.Posté par koumba le 14/06/2013 21:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui le Gabon au Gabonais mon frere.peuple gabonais revolte toi contre ali bongo et ses rats qui detruisent notre pays.ali biafrei dehors du gabon voleur!!!!!!!!!!!

5.Posté par nziengui vivien le 14/06/2013 21:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
peuple gabonais revolte toi contre ali bongo et ses rats qui detruisent notre pays.ali biafrei dehors du gabon voleur!!!!!!!!!!!oui frere tu as raison avec tout ces crimes de canibales donc qu'il degage.revoltons nous Gabon!

6.Posté par mboumba le 14/06/2013 21:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aux armes mes freres!peuple gabonais revolte toi contre ali bongo et ses rats qui detruisent notre pays.ali biafrei dehors du gabon voleur..oui frere tu as raison avec tout ces crimes de canibales donc qu''il degage.revoltons nous Gabon.

7.Posté par mboumba le 14/06/2013 21:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aux armes mes freres!peuple gabonais revolte toi contre ali bongo et ses rats qui detruisent notre pays.ali biafrei dehors du gabon voleur..oui frere tu as raison avec tout ces crimes de canibales donc qu''''il degage.revoltons nous Gabon.

8.Posté par mboumba le 14/06/2013 21:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aux armes mes freres!peuple gabonais revolte toi contre ali bongo et ses rats qui detruisent notre pays.ali biafrei dehors du gabon voleur..oui frere tu as raison avec tout ces crimes de canibales donc qu''''''''il degage.revoltons nous Gabon.

9.Posté par l'homme du pays!agondjo yves le 14/06/2013 21:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aux armes mes freres!Oui nous sommes prets.nous voulons le depart d'ali 9 qu'il degage le Gabon n'est pas un royaume!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...