News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Communiqué final du Conseil des Ministres du Président André Mba Obame (jeudi 03 février 2011)

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Vendredi 4 Février 2011 à 18:32 | Lu 3808 fois



Gabon : Communiqué final du Conseil des Ministres du Président André Mba Obame   (jeudi 03 février 2011)
Présidence de la République République gabonaise
----------
Union Travail Justice



COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES
(jeudi 03 février 2011)


Sous la présidence de Son Excellence André MBA OBAME, Président de la République s’est tenu un Conseil des Ministres du Gouvernement légitime du Gabon.

Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour.

Pt 1 Communication du Président de la République
Pt 2 Communication du Premier Ministre
Pt 3 Politique générale


I- COMMUNICATION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Le président de la République a invité le Gouvernement légitime a poursuivre avec détermination les objectifs clairement indiqués lors de son investiture le 25 janvier 2011.

A cet effet, le Président élu appelle les Gabonaises et les Gabonais à faire preuve d’imagination, d’audace et de courage dans le combat légitime qu’ils mènent contre le pouvoir illégitime pour le respect de leurs droits politiques, économiques et sociaux.

Aussi, le Président élu a tenu à préciser à l’endroit de l’opinion publique nationale et internationale qu’il n’avait mandaté personne pour entreprendre en son nom ou en celui du Gouvernement légitime, des initiatives contraires aux revendications légitimes du peuple gabonais.


II- COMMUNICATION DU PREMIER MINISTRE

Revenant sur les pseudo-mesures prises par le Gouvernement illégitime, le Premier Ministre a tenu à réaffirmer leur caractère illégal. Il exhorte par conséquent les Gabonaises et les Gabonais à ne leur accorder aucune importance et à poursuivre normalement leurs activités politiques, professionnelles et civiques.

Préoccupé par l’utilisation abusive et illégale des forces de troisième catégorie dans les opérations de maintien de l’ordre, le Premier Ministre a tenu à préciser que les forces de défense et de sécurité, rempart de notre démocratie, ont pour mission première de protéger le peuple.
Aussi met-il en garde contre les dérapages qui découleraient de l’usage abusif de la force et qui relèvent de la compétence des tribunaux internes ou, le cas échéant, de la Cour pénale internationale.


III - POLITIQUE GENERALE


Le Conseil des Ministres a pris connaissance de l’organisation, à travers le pays de plusieurs manifestations de soutien en faveur du Président élu et du Gouvernement légitime notamment à Libreville, Franceville, Lambaréné et Bitam.

Le Conseil condamne la multiplication d’arrestations arbitraires ainsi que l’impressionnant déploiement des forces de défense et de sécurité en cours sur l’ensemble du territoire national dans le but d’intimider les populations et d’empêcher toute manifestation de soutien au Gouvernement légitime. Une telle répression des citoyens réclamant pacifiquement le respect de leurs droits légitimes est de nature à susciter en retour des réactions aux conséquences imprévisibles.

Au titre de compte rendu de mission,

Le Conseil a pris connaissance du rapport présenté par le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération sur la mission qu’il vient d’effectuer à Addis- Abéba, en Ethiopie dans le cadre du dernier sommet de l’Union Africaine qui s’est tenu du 24 au 31 janvier 2011.Le Conseil se félicite de ce que le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération ait pu faire connaître la situation politique qui prévaut dans notre pays depuis les élections présidentielles du 30 août 2009.

Dans cette logique, le Conseil a demandé au Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération d’étendre sa mission d’explication et de sensibilisation vers d’autres pays notamment les Etats-Unis, le Canada et l’Union Européenne. La diaspora gabonaise doit aussi être concernée par cette sensibilisation à l’action du Gouvernement légitime.

Le Gouvernement légitime a appris avec indignation le chantage exercé par le pouvoir illégitime sur les missions diplomatiques accréditées au Gabon auxquelles il est exigé des lettres de reconnaissance et de soutien. Ces correspondances, publiées dans la presse, tiennent lieu de substitut à la légitimité que le peuple gabonais lui a refusé lors de l’élection présidentielle du 30 août 2009.

Le Gouvernement légitime du Gabon relève l’empressement avec lequel certaines ambassades s’expriment sur la situation politique de l’heure, une attitude qui contraste très nettement avec l’assourdissant silence qu’elles ont observé lors des évènements de septembre 2009 au cours desquels des para commandos ont violemment agressé des candidats à l’élection présidentielle, des élus nationaux et autres citoyens qui attendaient pacifiquement les résultats du scrutin. Leur silence complice s’est étendu aux évènements dramatiques de Port-Gentil qui se sont soldés par de nombreuses pertes en vies humaines.

Les évènements en cours dans plusieurs pays africains démontrent le caractère discutable des décisions des pays occidentaux visant à privilégier leurs intérêts géostratégiques au détriment des grands principes universels de la démocratie, des droits de l’homme et de la bonne gouvernance. D’ailleurs un pouvoir illégitime ne peut pas garantir dans le temps de tels intérêts.

Le Gouvernement légitime demeure pour sa part attentif aux intérêts des partenaires du Gabon.

En conséquence, le Gouvernement légitime du Gabon demande au peuple gabonais de ne pas se laisser distraire par des démarches d’arrière-garde d’un pouvoir illégitime aux abois.


Le Président de la République Gabonaise

André MBA OBAME


Photos PNUD à Libreville


Gabon : Communiqué final du Conseil des Ministres du Président André Mba Obame   (jeudi 03 février 2011)

Vendredi 4 Février 2011
LVDPG - News
Vu (s) 3808 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par maestro le 07/02/2011 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous vous moquez de qui? Le Gabon restera un et indivisible. Le président de la République élu par le peuple, Ali Bongo Ondimba est en exercice et il compte y rester pour au moins 21 ans. AMO, Cam, JEN, ZAcK, il faudrait que vous le sachiez. Aucun de vous ne sera président au Gabon. Ali est président car c'est lui qui a le moins fait du mal au Gabonais. Aujourd'hui, il est aime par la majorité du peuple et c'est ce qui compte. Pour finir je vous dirai ceci: Le chien aboie la caravane passe. En bonne entendeur .....

16.Posté par Lanxess le 06/02/2011 07:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et les nominations?

15.Posté par Mezzah le 06/02/2011 00:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur le Président,

Ce n’est pas souvent que je me lève en pleine nuit pour venir auprès de vous, vous donner des nouvelles du peuple et prendre de vos nouvelles.

J’ai sculpté la photo devant le PNUD où vous êtes avec le président et le vice-président de l’UN, j’ai lu dans vos regards la détermination avec laquelle vous êtes prêts à sortir le peuple de cette prison bongoiste.

Oui cette photo est restée gravée dans mon esprit parce que je l’ai regardée avec mon troisième œil, tous ceux qui prendront le temps de bien la regarder s’percevront que votre détermination née de l’onction du peuple est inébranlable. Une fois de plus je vous le redis et vous le savez déjà, le peuple est avec vous.

Je veux vous dire Monsieur le Président :
• Le peuple vous a choisi
• N’abandonnez pas ceux qui ont cru en vous
• Le peuple est si bien avec vous
• Le peuple ne peut rien sans vous
• Avec vous le peuple a découvert une vie nouvelle
• A présent le peuple a le sentiment que sa vie a commencé
• Ne vous en allez pas, vous êtes au peuple


14.Posté par Pitié du gabon le 06/02/2011 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que doit penser OBO lorsqu'il voit ça? Comment est-ce possible...?

13.Posté par ndossi le 05/02/2011 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Le Président ,
le combat que vous menez en ce moment ,et à vos cotés des hommes et des femmes de haute intégrités ,remplient de moral mais surtout de courage,me fait dire que l'espoir du peuple gabonais dépendra de votre capacité de résistance, à l'intimidation de nos adversaires politiques du moment. Je rentre de la ville de Mouila et vous rassures de la perpétuelle mobilisation de vos populations dans cette partie du pays. L' Union Nationale demeure notre parti,il est pour moi regrettable que d'autres partis de l'opposition ne se joignent à la libération du Gabon au cotés de L'UN,sauf s'il reste le seul reel parti de l'opposition ou les hommes on réelement les couilles pour dire TROP C'EST TROP !!!!!!!!!

12.Posté par howard le 05/02/2011 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je meure d,envie de voire ce jour se concretiser ou abo sera chasse de ce pouvoir illegitime ,lui que les elections n,ont pas pu chasser!! bravo mr le president amo . je suis tres contant de votre reaction on je serai avec vous sur toute la ligne

11.Posté par zozimona le 05/02/2011 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUE VIVE LA LIBERTE!!!! ensemble nous vaincrons!!!

TOUS DERRIERE VOUS , TROP C'EST TROP, LE GABON APPARTIENT A TOUS LES GABONAIS ET PAS DU TOUT A UNE MINORITE CLANDESTINE!!!

10.Posté par Otibi le 05/02/2011 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
depuis Franceville ou je me trouve, je pense à vous FEMMES Courageuses et décidées, TOI RADEGONDE, TOI CHANTAL, TOI MARIE-AGNES, toutes jeunes, loin de vos familles, pour ma LIBERTÉ, celle de mes enfants , petit-enfants.
Ce combat ne doit pas être vain. le droit de vote des femmes, ce
sont des femmes qui se sont battues pour l'obtenir.
FEMMES, nombreuses cet après-midi à RIO pour soutenir les PIONNIÈRES, de notre liberté, de notre démocratie, de notre existence, les autres l'ont fait, la FRANCE en sait quelque chose. alors EN AVANT POUR NOTRE LIBERTÉ
i[u[qt[[]url:http://]qt]u]i

9.Posté par Marrick Edy MOUSSAVOU THIAM le 04/02/2011 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Amo je voudrai que tu saches que tant que tu respires et que nous avons science que tu vis et que ton discours et tes convictions sont les mêmes, nous te soutiendrons toujours et jusqu'au bout. Tu es un vrai Leader et nous t'encourageons et continuons la lutte à tes côtés.
Que celui qui croit que le peuple gabonais est maboule porte atteinte à ta liberté et on verra.................
Encore une fois SOUTIEN!!!!!!!!!!!!!!!!

8.Posté par Africanus le 04/02/2011 22:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela réconforte le peuple et lui donne la force de se battre, car l'ombre s'éteint, la lumière pointe à l'horizon, le temps sera long mais très court pour ce que nous avons endurci.
Le gouvernement légitime est le seul moyen pour faire partir l'autocrate et imposteur BOA dont toutes les actions menées actuellement confirment qu'il est illégale : oppression, arrestations systématiques, aucune liberté d'expression, aucune contradiction, aucun débat, etc. Celui qui est élu, n'agit jamais contre son peuple.
La diaspora se mobilisera pour que votre gouvernement légitime soit aussi légal. Bon courage chers compatriotes, nous sommes prêts!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...