News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Communiqué de la CONASYSED : Fraude au BAC 2011

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 7 Juillet 2011 à 11:00 | Lu 2661 fois



Gabon : Communiqué de la CONASYSED : Fraude au BAC 2011
OMMUNIQUE DE PRESSE

FRAUDES MASSIVES AU BAC 2011 AU GABON

Depuis un certain nombre d’années dans notre pays, les organisations syndicales membres de la CONVENTION NATIONALE DES SYNDICATS DU SECTEUR EDUCATION (CONASYSED) ont dénoncé par anticipation, entre autres récriminations faites aux autorités gabonaises chargées de l’Education Nationale, l’organisation des Examens de fin d’année, l’impréparation, l’amateurisme et l’incompétence des agents choisis pour une tâche d’une aussi haute importance pour le Pays. Le Ministre Mondounga préférant, pour tenter d’éviter les professionnels en la matière regroupés au sein de la CONASYSED, le copinage, l’ethnicisme et surtout l’appât de l’argent et des promesses de promotions diverses. Du coup, on tombe malheureusement dans le ridicule, préjudiciable pour le pays tout entier.

Dans cette logique, les examens de la présente année académique n’échappent pas à cette triste et honteuse tradition.
En effet, débutées depuis lundi 04 juillet 2011, les épreuves du baccalauréat d’enseignement général se caractérisent une fois de plus, et comme les précédentes années, par des fraudes massives. Pour preuves, et notamment dans les matières telles que la philosophie en Série B, où le sujet de type 1 intitulé « faut-il suivre la nature ou en devenir le Maître ? » était déjà en circulation plusieurs semaines avant l’examen, et traité dans plusieurs établissements du pays.

C’est le cas du Groupe Scolaire EPI où l’intégralité de l’Epreuve d’Histoire – Géographie était connue d’avance, et même dans l’ensemble du pays, avant même le déroulement effectif de ladite épreuve, et ce malgré le remplacement séance tenante du sujet de type 1 en Histoire. Finalement le nouveau sujet a été dicté aux élèves cinq (5) minutes après le début de l’épreuve. Tous les autres sujets sont restés inchangés. Et l’on a pu enregistrer l’interpellation de plusieurs élèves dans les différents centres d’examen de Libreville, dont douze (12) au Lycée National Léon MBA, cinq (5) au Lycée Paul Indjendjet Gondjout (Ex Lycée d’Etat) pour l’épreuve d’Histoire Géographie, et trois (3) élèves pour l’épreuve de Mathématiques au Lycée d’Application Nelson Mandela, pour ne citer que ces cas. La liste n’est pas exhaustive.

Devant cette situation alarmante, le Ministère de l’Education Nationale refuse toujours d’admettre lesdites fraudes qui mettent une fois de plus à nu son incapacité avérée à organiser des examens crédibles au plan national.
C’est d’ailleurs au regard de ces turpitudes que la CONASYSED a refusé une fois de plus de prendre part à cette grosse mascarade de cette année.

Nous interpellons le Chef de l’exécutif pour qu’il se penche sérieusement sur la situation qui prévaut au sein de ce département ministériel sensible pour l’avenir de la
Nation et demandons l’annulation pure et simple des examens pour crédibiliser ce diplôme vis-à-vis de nos partenaires.
Fait à Libreville, le 6 juillet 2011

Pour la CONASYSED
Le Modérateur
Alain MOUAGOUADI
Contact :
Alain MOUAGOUADI : 07 39 45 85.
Fridolin MVE MESSA : 07 29 83 20
Jules BIBANG : 07 91 25 84
E-mail : conasysed@gmail.com

Jeudi 7 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2661 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

20.Posté par Ditengou le 10/07/2011 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On voit que tout le monde tire sur @anonyme.
Des réactions épidermiques qui ont suivi prouvent que les gens ne veulent pas affronter les choses en face. Faut-il faire du politiquement correct et penser honteusement certaines choses?

Ou encore faire des manoeuvres dans le but de nous faire passer pour des imbéciles?

Il faut avoir la force de reconnaître que les syndicats de l'éducation ont toujours eu des rapports marginaux par rapport à leurs prérogatives: entrée au gouvernement, PCA des organisations para-publiques, admissions négociées d'entrée à l'ENS pour certains, placement des convives dans les directions des établissements, entrées et sorties à la Présidence suivies des virement des montants dans les comptes de ces acteurs de l'éducation.
Ces acteurs ont pris en otage l'éducation nationale et nous le savons tous.

@Anonyme a été sans doute maladroit en évoquant la question Bilop versus fang. Mais il essaie tout de même de montrer qu'il y a trop d'incohérences dans notre système éducatif et les syndicats ne sont pas aussi tout à fait blancs.
Les syndicats décrètent toujours leur date de rentrée scolaire et avec au bout 3 à 4 mois réels de cours. En France, l'on parle re raccoucir les vacances d'été de 60 jours à 45 jours pour essayer de s'aligner à d'autres pays.
Au Gabon les élèves sont en vacances depuis le mois de mai et la reprise réelle des cours se passe vers le début du mois de novembre.
Le Ministère fixe la rentrée au mois d'octobre alors qu'elle devrait avoir lieu dès le début septembre comme notre voisin le Cameroun, les parents d'élèves spéculent et retiennent leurs enfants à la maison et les syndicats décrètent un grève d'avertissement de deux semaines et fixent leur rentrée. Puis suivent les interruptions récurrentes pendant l'année scolaire. Cela se vit depuis près de 20 ans et alors!

Pour ce qui concerne la fraude au Bac cette année, qui ignore que les sujets sont élaborés par les professeurs des disciplines? Dans la chaîne de conception jusqu'à leur administration auprès des élèves, les hommes interviennent et tout le monde n'est pas professionnel, certains mettent des stratégies qui aboutissent aux faits que nous connaissons. Il n'y a jamais eu des spécialistes dans le domaine. Tout professeur des lycées qualifié peut être amené à proposer des sujets. On doit plutôt se poser la question de savoir pourquoi c'est toujours récurent dans certaines disciplines plutôt que dans d'autres?Je parle des cas de fraude toujours en histoire géo ou en philosophie.
Moundounga, il faut l'avouer, les syndicats veulent sa peau mais il fait le mieux qu'il peut. Ces incontournables autrefois dans les examens s'en plaignent aujourd'hui parce qu'ils ne sont pas associés. De mémoire, les fraudes étaient pires dans les sessions qui ont précédé l'arrivée de Moundounga à l'éducation nationale. Oui!! Les épreuves ont été vendues à la gare routière. C'était d'une ampleur grotesque que ceux qui se passent pour des spécialistes de l'organisation ont été sans doute exclus par l'actuel ministre de l'éducation? Sans doute qu'il télécommandait depuis sa fonction de député.
En France, il y a eu fraude au Bac et ce n'est pas pour autant qu'on a fait démettre de leurs fonctions les ministres Chatel et Pechresse?

C'est quoi votre problème? Le fait qu'il soit instituteur? Mais certains l'ont été mais pas plus brillant que le ministre actuel au collège normal. C'est une fonction politique que peut occuper une personne compétente qui a une vision de l'éducation pour son pays.
Sa vision se retrouve sur deux lois adoptées: la loi d'orientation et la loi de programmation. Ils sont deux outils de pilotage. On attend la mise en oeuvre qui se concrétise tout doucement. N'étions-nous pas habitués au pilotage à vue?
La vérité est que les syndicats doivent retrouver leur place et redorer leur blason terni le gain. De véritables hommes d'affaires qui prennent toute une jeunesse en otage.

19.Posté par TARA le 10/07/2011 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FAIRE DEGUERPIR ALI9 ET SA CLIQUE PAR TOUS LES MOYENS!

TROP C TROP,

CA SUFFIT COMME CA !!!!!!!!!!!!!!!!

18.Posté par Germain Mba le 08/07/2011 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@LE JUSQU'AUBOUTISTE
Tres cher compatriote, votre post 7 est une intelligence debordante! BRAVO!
Mais domage qu'il ya des gens qui ont de la boue a la place du cerveau qui ne comprendront rien!

17.Posté par Marrick Moussavou le 08/07/2011 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ANONYME

Moi à ta place je me tairai et irai me cultiver un peu plus, parce que ce que t'ont dit les autres là, c'est trop fort, en un mot pour résumer, tu es d'une imbécilité sordide et tu souffre d'un déficit intellectuel puéril et nauséabond.

16.Posté par Marco le 08/07/2011 01:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les syndicalistes de notre pays sont eux memes responsables du manque de credibilite et respect venant du gouvernment.
Quand certaines personnes telles que: {Christiane Bitouga} se servent des syndicats pour s'enrichir et acceder au gouvernment, cela detruit toute la force des syndicats.
Le gouvernment voit nos leaders syndicaux comme etant des opportunistes qui veulent leur part du butin. C'est triste car tous les membres de ces syndicats n'epousent pas ses methodes prehistoriques qui entrainent une corruption d'une ere depassee.
Voila le Gabon!

15.Posté par Stephan Owen le 07/07/2011 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ANYNOME
A moins que ne soyez arrivé du Biafra ou de Porto Novo ces jours-ci, vous auriez dû vous renseigner pour savoir que du temps où les Ministres étaient Ona Ondo, Ondo Ossa et le Segnor Menga m'Essono de Cocobeach, le SENA et la CONASYSED ont toujours fait grève. Etait-ce aussi contre des Bilops?
Votre argumentaire est irrecevable. A moins que vous ne soyez gênés aux entournures par le fait que tous les trois sont soit des agrégés (pour les 2 premiers), soit un enseignant du supérieur (ENS pour Menga). Mais qu'avec l'émergence, et même du temps de Léon Mba, c'est la première fois que le Gabon a un ministre Instituer stagiaire. Si c'est cela votre problème, je vous dirais qu'il a encore le temps de repartir à l'école. Car, comme lui, vous semblez être dépassés par les enjeux que suggère la gestion efficace d'un ministère comme l'éducation nationale. Ce qui vous permet d'affirmer, sans hésiter et sans rire, que c'est le syndicat qui est l'organe chargé d'organiser le BAC.
Vous vous trompez de référence. Le jeu vicieux qui consiste à opposer les Fangs aux Bilops est l'ancre et l'encre du PDG. C'est son sang. A l'époque de Missambo, on accusait Ngoua Ngou de faire de Mba Abessolo. Or, depuis que Ngoua Ngou est parti du SENA et du Gabon, il n'a jamais été vu en compagnie de Mba Abessolo ou militant dans son parti.
L'argument Fang/Bilop est une imbécilité, une incurie caractéristique de l'esprit médiocre qu'entretient les pédés franc-maçonnés et fétichistes du PDG pour se maintenir au pouvoir.

14.Posté par Stephan Owen le 07/07/2011 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ANYNOME

A moins que ne soyez arrivé du Biafra ou de Porto Novo ces jours-ci, vous auriez dû vous renseigner pour savoir que du temps où les Ministres étaient Ona Ondo, Ondo Ossa et le Segnor Menga m'Essono de Cocobeach, le SENA et la CONASYSED ont toujours fait grève. Etait-ce aussi contre des Bilops?

Votre argumentaire est irrecevable. A moins que vous ne siyez génés aux entournures par le fait que tous les trois sont soit des agrégés (pour les 2 premier), soit un enseignant du supérieur (ENS pour Menga). Mais qu'avec l'émergence, et même du temps de Léon Mba, c'est la première fois que le Gabon a un ministre Instituer stagiaire. Si c'est cela votre problème, je vous dirais qu'il a encore le temps de repartir à l'école. Car, comme lui, vous semblez être dépassés par les enjeux que suggère la gestion efficace d'un ministère comme l'éducation nationale. Ce qui vous permet d'affirmer, sans hésiter et sans rire, que c'est le syndicat qui est l'organe chargé d'organiser le BAC.

Vous vous trompez de référence. Le jeu vicieux qui consiste à opposer les Fangs aux Bilops est l'ancre et l'encre du PDG. C'est son sang. A l'époque de Missambo, on accusait Ngoua Ngou de faire de Mba Abessolo. Or, depuis que Ngoua Ngou est parti du SENA et du Gabon, il n'a jamais été vu en compagnie de Mba Abessolo ou militant dans son parti.

L'argument Fang/Bilop est une imbécilité, une incurie caractéristiques de l'esprit médiocre qu'entretient les pédés franc-maçonnés et fétichistes du PDG pour se maintenir au pouvoir.

13.Posté par Stephan Owen le 07/07/2011 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ANYNOME

A moins que ne soyez arrivé du Biafra ou de Porto Novo ces jours-ci, vous auriez dû vous renseigner pour savoir que du temps où les Ministres étaient Ona Ondo, Ondo Ossa et le Segnor Menga m'Essono de Cocobeach, le SENA et la CONASYSED ont toujours fait grève. Etait-ce aussi contre des Bilops?

Votre argumentaire est irrecevable. A moins que vous ne siyez génés aux entournures par le fait que tous les trois sont soit des agrégés (pour les 2 premier), soit un enseignant du supérieur (ENS pour Menga). Mais qu'avec l'émergence, et même du temps de Léon Mba, c'est la première fois que le Gabon a un ministre Instituer stagiaire. Si c'est cela votre problème, je vous dirais qu'il a encore le temps de repartir à l'école. Car, comme lui, vous semblez être dépassés par les enjeux que suggère la gestion efficace d'un ministère comme l'éducation nationale. Ce qui vous permet d'affirmer, sans hésiter et sans rire, que c'est le syndicat qui est l'organe chargé d'organiser le BAC.

Vous vous trompez de référence. Le jeu vicieux qui consiste à opposer les Fangs aux Bilops est l'ancre et l'encre du PDG. C'est son sang. A l'époque de Missambo, on accusait Ngoua Ngou de faire de Mba Abessolo. Or, depuis que Ngoua Ngou est parti du SENA et du Gabon, il n'a jamais été vu en compagnie de Mba Abessolo ou militant dans son parti.

L'argument Fang/Bilop est une imbécilité caractéristiques de l'esprit médiocre qu'entretient les pédés franc-maçonnés et fétichistes du PDG pour se maintenir au pouvoir.

12.Posté par Stephan Owen le 07/07/2011 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Mone mebane

Je ne sais pas où vous avez été dénicher la nouvelle mission que vous confiez aux syndicats qui, selon vous "est surtout d'éduquer, sensibiliser". Le rôle premier d'un syndicat est de défendre les intérêts matériels et moraux de ses membres. Vous trouverez cela dans n'importe quel document. Et c'est ce que font les syndicats d'enseignants. Et c'est pourquoi leur statut a été valorisé, parfois au prix d'assassinat, comme celui de Martine Oulabou en 1992.
Pendant ce temps, les autres densaient pour egayer papa Omar et sa bande de filoux.

La mission d'éducation et de sensibilisations des membres découle de la première.

Quant à la décadence du système éducatif dans notre pays, il y a lieu de lire des études indépendantes commandées par l'Etat, et vous comprendriez où est la source du mal.

Pourquoi le gouvernement ne veut pas diligenter une enquête sérieuse pour identifier les responsables des fraudes pour les punir? Il y a un forumiste qui a évoqué le cas de ce qui vient de se passer en France pour essayer de dédouaner le ministre. Sauf qu'en France, tous ceux qui sont impliqués dans la fraude au Bac ont été retrouvés, et pour certains mis en examens et écroués. Ce qui démontre que ni le ministre ni ses services n'étaient impliqués dans la démarche. Au Gabon, on vient brailler ici avec des mots comme antibilops.

Quand on sait pas de quoi on parle, il vaut mieux se taire. Dans tous les pays démocratiques, les syndicats font partis des commissions de nominations. Vous devez savoir que le Gabon ne 'sen sortira avec des diplômes dévalorisés par la fraude et la favoritisme. Et ce n'est pas une affaire de Fang/Bilop. Allez-y voir à Akébé frontière comment vivent la majorités des Bilops, et à derrière la prison la majorité des Fangs. Allez voir à la sablière et aux haut de gué-gué comment vivent les Fangs et les Bilops fortunés. Ce n'est pas une question de Bilops/fangs.

Si vous en êtes encore capables, essayez de faire tourner votre ciboulot, au lieu de continuer à brailler des imbécilités que vous vous êtes laisser incrustrer dans vos cervelles comme des cochons d'inde.

11.Posté par MAKABANA le 07/07/2011 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"CONTINUER A SURVEILLER LES FANG, QUAND VOUS SAUREZ QU'ON VOUS A DISTRAITS, IL N'Y AURA PLUS UNE SEULE GOUTTE DE PETROLE, PLUS DE MAGANESE, PLUS DE BOIS,PLUS DE TERRAIN ,PLUS DE FEMME POUR LES GABONAIS,

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...