News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Communiqué de l'Union Nationale (UN)

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 18 Août 2012 à 16:09 | Lu 1966 fois



Gabon : Communiqué de l'Union Nationale (UN)
Dans un communiqué du Ministère de l’Intérieur niant la réalité des faits intervenus au cours de la marche pacifique organisée par l’Union Nationale et la Société civile en tentant de dégager sa lourde responsabilité dans l’issue tragique des évènements.
L’Union Nationale tient à préciser ce qui suit :

1. Le meeting était annoncé de longue date au quartier Cocotiers. Aucune autorisation n’a été demandée parce qu’elle nous aurait été refusée sous prétexte de dissolution de notre parti. Pourtant l’absence d’autorisation n’a pas empêché que l’accueil triomphal réservé au Président André MBA OBAME, le 11 août dernier se déroule sans aucun débordement malgré les provocations et intimidations.

Les forces de l’ordre présentes à l’aéroport ce jour-là ont d’ailleurs contribué avec intelligence à la réussite de cette manifestation pourtant interdite. Faut-il rappeler que ce même jour en soirée, un meeting, toujours non autorisé a eu lieu devant le domicile du Président MBA OBAME sans que celui-ci ne donne lieu à aucun affrontement. L’absence d’autorisation est donc un prétexte fallacieux. En réalité, les brutalités d’hier ne sont qu’une tentative d’imputation a notre encontre d’une violence et d’une irresponsabilité que démentent la grande maitrise que nos dirigeants et nos troupes ont démontre lors du meeting du 21 juillet et de l’arrivée du président Mba Obame malgré les immenses foules qu’il fallait canaliser.

2. La manifestation d’hier était une manifestation pacifique, parce que les manifestants de l’Union Nationale et de la Société Civile n’étaient pas armés Ils n’ont fait que réagir à la charge des forces de l’ordre pré positionnées sur leur parcours. Ils n’avaient ni armes blanches ni armes de chasse.

3. M NDONGOU ment, lorsqu’il affirme honteusement « l’encerclement du commissariat de Nkembo… ». La situation géographique de celui-ci, adossé au marché de Nkembo, ne permet pas matériellement d’en assurer l’encerclement. Il affabule en parlant d’ « une frange de l’opposition tribaliste ». Ce sont des élucubrations des tenants de la division des Gabonais lesquels ne sont plus dupes. De plus, les déclarations des dirigeants de l’Union Nationale ne contiennent pas un quelconque projet de « déstabiliser le pays ». Il y a simplement là l’extériorisation d’une fébrilité que le pouvoir illégitime s’efforce de cacher.

4. Nous marquons notre profonde indignation lorsque monsieur NDONGOU prétend qu’il n’y a eu aucune perte en vies humaines et que seuls des dégâts matériels et quelques blessés légers ont été enregistrés. Nous lui révélons que les forces de l’ordre qu’il a déployé pour mater cette manifestation pacifique ont tué une personne Elizabeth NWANDA. Une vie gâchée à la fleur de l’âge par la folie meurtrière d’un pouvoir illégitime aux abois. L’Union Nationale tient d’ailleurs à s’incliner avec respect devant le sacrifice ultime de son engagement pour la Démocratie et la liberté.

Face à cette situation tragique qui révèle encore une fois la gravité et la profondeur de la crise gabonaise, l’Union Nationale, la Société Civile et tous les partisans du changement et de la Démocratie, assurent les Gabonaises et les Gabonais de leur détermination à poursuivre le combat en vue de faire triompher l’idée de la tenue de la Conférence Nationale Souveraine, gage certain du règlement urgent de cette crise.



Samedi 18 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1966 fois




1.Posté par Zoé le 18/08/2012 16:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aucune autorisation n’a été demandée parce qu’elle nous aurait été refusée sous prétexte de dissolution de notre parti
Vous êtes sérieux?
Pourquoi ne l'avoir pas fait sous le nom d'un parti frère?
Vous avez voulu défier le gouvernement ! Voilà!

2.Posté par 9 routes le 18/08/2012 16:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'émergent biafrais et Ndongou "le Scarface" nient leur meurtre. La psychose de la CPI est en branle. Poltrons de luxe !

3.Posté par Castor&Pollux le 18/08/2012 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Zoé... l'heure n'est pas à la plaisanterie.

4.Posté par BabiloniaRivers le 18/08/2012 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'opposition gabonaise cacophonique comme toutes les oppositions? J'ai lu le discours du Professeur, chef d'un Parti de l'opposition (modérée?) qui ne semble pas du tout concerné par celui qu'il appelle "Monsieur M'ba Obame" donc, un simple citoyen comme le plus commun des Makaya et pas un leader influent de l'opposition et de surcroît chef d'un grand Parti, même officiellement dissout. Trop de gens meurent au Gabon depuis beaucoup d'années déjà, et des familles n'arrêtent plus de pleurer les leurs à cause des apprentis politiciens qui semblent "être nés avant la honte" selon l'expression consacrée au Gabon actuellement. Aussi, une attitude à adopter pour nos nouveaux opposants: qu'ils consacrent 95% de leur temps à relever les erreurs de leurs adversaires et en silence. Les 5% du temps restant, qu'ils l'utilisent pour des actions ponctuelles pour ne pas paraître inéxistants. Le jour J, celui des prochaînes élections, chaque opposant sort sa liste des choses condamnables du pouvoir actuel. C'est la seule façon d'éviter que nos enfants meurent pour rien. Ça fait longtemps que les Gabonais meurent pour rien. Là aussi, on est en droit de crier: ASSEZ! ARRÊTEZ DE NOUS UTILISER!

5.Posté par yakoma Delphin le 19/08/2012 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ayons un peu de respect pour cette jeune femme qui s'est donnée pour une cause qui me semble noble. n'en déplaise à tintin qui pense qu'un Gabonais doit être tué par Ali qui a fait le serment de nous protèger, qu'il ne sera heureux que si les Gabonais le sont. Ndoungou peut nier d'ailleurs pour un individu qui est venu annoncer de faux résultats électoraux en septembre 2009, qui a nié la mort de 61 Gabonais tués lors des contestations post électoraux de 2009. plus rien ne m'étonne de ce sinistre individu.
Au début etait annonçé un meeting pacifique, je dis bien pa ci fi que.c'etait un jour de fêtes pour les atholiques comme la grande majorité des Gabonais, c'était la veille de notre fête Nationale. qu'avait-il de dangeureux pour la securité des Gabonais, ce meeting?
Ndoungou avait-il besoin de faire couler du sang innoçent pour si peu un meeting est-il synonyme de renversement des institutions? Vivement que la CPI viennent au Gabon pour rappeler à l'ordre tous ces criminels qui nous gouvernent et qui pensent qu'ils peuvent disposer de nos vies pour peu que nos gueules et nos ethnies ne leur reviennent pas. Vite des plaintes au tribunal pour ceux qui ont été blessé. Bien que nous sachions que sous les Bongo n'existe que la justice du plus fort.Ca prendra le temps que ça prendra mais le dossier sera ouvert un jour et les coupables paieront.

6.Posté par citoyen présidetiable le 19/08/2012 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tiens salut à tous le cp est venu faire un petit tour sur ce site peut démocratique qui se plait à censurer ces articles !
mais dites donc ce parti respecte t illes lois du pays ? n'est il pas dissous ? envoyer les gabonais à la mort à la proche de la fête nationale ! c'est vraiment irresponsable pour ce mba o à bois qui prétend gouverner demain le gabon un recalé comme lui arrivez en 3 position aux présidentielles ! et déclaré vaiqueur par les écrivassiers de la presse coloniale de la françafrique ses maître d'où il reviens et c'est bien faits pour ces fanatiques !qui écoutent les chants des sirènes


7.Posté par Acro MEX le 20/08/2012 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le pdg ne se laissera pas donc agissons!

8.Posté par BabiloniaRivers le 20/08/2012 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUi a gagné les élections au Gabon en 2009? J'ai bien peur que le commun des mortels ne le sache jamais dans notre Pays. De toutes les façons c'est loin derrière nous tout ça. Ce qui importe aujourd'hui c'est de savoir qui est qui dans le paysage politique de notre Pays et quel avenir on nous réserve à la longue? A-t-on besoin d'une autre Conférence nationale pour le savoir? Certains vous répondront par un NON catégorique et pourront ajouter à juste titre qu'elle ne s'impose pas car trop longue et trop coûteuse. En plus c'est le lieu ou le moment où les habitués des joutes oratoires viennent plus vous ennuyer qu'autre chose. Le peuple ne comprend souvent rien à ces discours savants tenus dans une langue étrangère, pas toujours accessible. Quel dommage que dans notre cher Pays il ne puisse exister un système de sondages à la française! Mais en revanche, il y a une possibilité d'organiser plusieurs débats publics entre les chefs de l'opposition actuelle et le chef de l'Etat. Pourquoi ne pas organiser trois débats entre AMO et ABO sur TV+, la 2 et la 1? Ces débats devront aussi passer à la radion pour que nous qui sommes à Makongonio et qui n'avons pas de télé puissions entendre la vérité ou les vérités dans ces échanges directs. De la discussion jaillit la lumière, a-t-on coutume de dire.

9.Posté par BabiloniaRivers le 20/08/2012 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUi a gagné les élections au Gabon en 2009? J'ai bien peur que le commun des mortels ne le sache jamais dans notre Pays. De toutes les façons c'est loin derrière nous tout ça. Ce qui importe aujourd'hui c'est de savoir qui est qui dans le paysage politique de notre Pays et quel avenir on nous réserve à la longue? A-t-on besoin d'une autre Conférence nationale pour le savoir? Certains vous répondront par un NON catégorique et pourront ajouter à juste titre qu'elle ne s'impose pas car trop longue et trop coûteuse. En plus c'est le lieu ou le moment où les habitués des joutes oratoires viennent plus vous ennuyer qu'autre chose. Le peuple ne comprend souvent rien à ces discours savants tenus dans une langue étrangère, pas toujours accessible. Quel dommage que dans notre cher Pays il ne puisse exister un système de sondages à la française! Mais en revanche, il y a une possibilité d'organiser plusieurs débats publics entre les chefs de l'opposition actuelle et le chef de l'Etat. Pourquoi ne pas organiser trois débats entre AMO et ABO sur TV+, la 2 et la 1? Ces débats devront aussi passer à la radion pour que nous qui sommes à Makongonio et qui n'avons pas de télé puissions entendre la vérité ou les vérités dans ces échanges directs. De la discussion jaillit la lumière, a-t-on coutume de dire.

10.Posté par Adrien Engone le 25/08/2012 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui a lus la declaration de bien des mba obame et la cause de son enrichissement?


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...