News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Communiqué de Presse : CAN 2012

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Samedi 17 Avril 2010 à 16:49 | Lu 2390 fois



Gabon : Communiqué de Presse : CAN 2012
Suite à la mise en demeure faite au Gabon par la mission d’inspection de la Confédération Africaine de Football (CAF), de nombreuses rumeurs sont orchestrées dans certains médias audiovisuels et de presse écrite ou électronique, ainsi que sur des blogs et sites divers, visant à remettre en cause la capacité du Gabon à co organiser la 28è Coupe d’Afrique des Nations de Football.

La CAF a imparti un délai au Gabon pour procéder, dans un délai déterminé, à une avancée significative des travaux des infrastructures liées à la CAN 2012. Ce délai est toujours en cours.

Par conséquent, le Comité gabonais d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de Football (COCAN Gabon) rappelle que la mission d’inspection de la CAF, prévue du 22 au 25 mai 2010, est seule habilitée à statuer sur le respect, par le Gabon, du cahier des charges de la CAF, et partant, sur le maintien de la co organisation de la CAN 2012 par le Gabon et la Guinée Equatoriale.

Le COCAN Gabon réaffirme donc que le principe de la co organisation de la CAN 2012 par le Gabon et la Guinée Equatoriale n’a jamais remis en cause.

Par ailleurs, il adresse aux rédactions des médias gabonais et internationaux le règlement de la CAF, ainsi que les textes régissant le Comité interministériel de pilotage de la Coupe d’Afrique des Nations de Football édition 2012 (COPICAN) et le COCAN et, en espérant que ces supports contribueront à un meilleur traitement de l’information relative à la CAN 2012.

Les missions et attributions du COCAN et du COPICAN, entités distinctes, sont clairement définies successivement par les décrets N° 727/PR/MJSLVA du 9 septembre 2008 et N° 733/PR/MJSLVA du 16 septembre 2008. Ces décrets ont été publiés respectivement dans le N° 565 du 13 juin 2009 et le N° 566 du 27 juin-25 juillet 2009 de l’hebdomadaire d’informations et d’annonces légales en République Gabonaise, HEBDO informations. Il ne saurait de ce fait y avoir confusion entre les deux structures./-

Fait à Libreville, le 13 Avril 2010

Monique Ondo Mvé Oyane
Comité d'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations (COCAN 2012)
Président de la Commission Communication et Marketing (COCAN Gabon)
Tél: (241) 07 02 98 03
E mail: oyaneondomve@gmail.com

Journal hebdomadaire d’informations et d’annonces légales

N° 566 – 27 JUIN – 25 JUILLET 2009
•TEXTES OFFICIELS

-Décret n° 733/PR/MJSLVA du 16 septembre 2008 portant création du comité interministériel de pilotage de la coupe d’Afrique des nations de football édition 2012.

TEXTES OFFICIELS

Décret n° 733/PR/MJSLVA
du 16 septembre 2008
portant création du comité interministériel
de pilotage de la coupe d’Afrique
des nations de football édition 2012

Le président de la République, chef de l’Etat,
Vu la Constitution,
Vu le décret n° 1304/PR du 28 décembre 2007 fixant la composition du gouvernement de la République, ensemble les textes modificatifs subséquents ;
Vu le décret n° 602/PR/MJSCA du 30 juillet 1969 portant organisation des sports civils ;
Vu le décret n° 1774/PR/MJS du 31 décembre 1983 portant attributions et organisation du ministère de la jeunesse et des sports ;
Le Conseil d’Etat consulté ;
Le conseil des ministres entendu ;

Décrète :

Article 1er.- : Le présent décret, pris en application des dispositions de l’article 51 de la Constitution, porte création du comité interministériel de pilotage de la coupe d’Afrique des nations de football édition 2012.

Article 2.- : Il est créé, en République gabonaise, un comité dénommé «comité interministériel de pilotage de la coupe d’Afrique des nations de football édition 2012 », en abrégé : COPICAN 2012.

Article 3.- : Le comité interministériel de pilotage de la coupe d’Afrique des nations est notamment chargé :
- de définir et d’arrêter la liste des projets d’infrastructures à construire et à réhabiliter ;
- de déterminer le coût de ces infrastructures ;
- d’élaborer un chronogramme de réalisation des investissements et de le valider ;
- de contrôler l’exécution du chronogramme ;
- d’assurer l’harmonisation des actions entre les deux pays coorganisateurs de la CAN 2012 ;
- d’approuver le coût des programmes de préparation des équipes nationales de football ;
- de mettre en place, sur proposition du ministre chargé des sports, le comité d’organisation de la CAN 2012.
Article 4.- : Le comité interministériel de pilotage de la coupe d’Afrique des nations est composé comme suit :
- le premier ministre, chef du gouvernement, président,
- le ministre chargé des sports, premier vice-président,
- le directeur de cabinet du président de la République, chef de l’Etat, deuxième vice-président,
- le secrétaire général du ministère en charge des sports, rapporteur général,
- le ministre chargé de l’environnement, membre,
- le ministre chargé des ressources hydrauliques, membre,
- le ministre chargé des finances, membre,
- le ministre chargé de l’aménagement du territoire, membre,
- le ministre chargé du tourisme, membre,
- le ministre chargé de la défense, membre,
- le ministre chargé de l’intérieur, membre,
- le ministre chargé de la communication, des postes et des télécommunications, membre,
- le ministre chargé de la planification, membre,
- le ministre chargé de la santé publique, membre,
- le ministre chargé des affaires étrangères, membre,
- le ministre chargé des travaux publics, membre,
- le ministre chargé de l’urbanisme, membre,
- le ministre chargé des transports, membre,
- le ministre chargé de la lutte contre le sida, membre,
- le ministre chargé du travail et de la prévoyance sociale, membre.

Article 5.- : Le COPICAN peut recourir à toute expertise jugée nécessaire pour ses travaux.

Article 6.- : Les dépenses nécessaires au fonctionnement du comité interministériel de pilotage de la coupe d’Afrique des nations sont prises en charge par le budget de l’Etat.

Article 7.- : Les activités du comité interministériel de pilotage de la coupe d’Afrique des nations prennent fin au terme de la compétition.

Article 8.- : Des textes réglementaires déterminent, en tant que de besoin, les dispositions de toute nature nécessaires à l’application du présent décret.

Article 9.- : Le présent décret sera enregistré, publié selon la procédure d’urgence et communiqué partout où besoin sera.
Fait à Libreville, le 16 septembre 2008
El Hadj Omar Bongo Ondimba
Par le président de la République, chef de l’Etat,
Le premier ministre, chef du gouvernement
Jean Eyeghe Ndong
Le ministre de la jeunesse, des sports, des loisirs,
charge de la vie associative,
porte-parole du gouvernement
René Ndemezo’Obiang


Le ministre d’Etat, ministre des mines,
du pétrole, des hydrocarbures, de l’énergie,
des ressources hydrauliques
et de la promotion des énergies nouvelles
Casimir Oye Mba
Le ministre de la défense nationale
Ali Bongo Ondimba
Le ministre de l’intérieur, des collectivités locales,
de la décentralisation, de la sécurité
et de l’immigration
André Mba Obame
Le ministre de la communication,
des postes, des télécommunications
et des nouvelles technologies de l’information
Jean Boniface Assélé
Le ministre de la planification
et de la programmation du développement
Richard Auguste Onouviet
Le ministre des travaux publics,
des infrastructures et de la construction
Général Flavien Nzengui-Nzoundou
Le ministre d’Etat, ministre de l’économie,
des finances, du budget et de la privatisation
Paul Toungui

HEBDO
Informations

Journal hebdomadaire d’informations et d’annonces légales

N° 565 – 13 JUIN 2009
•TEXTES OFFICIELS

-Décret n° 727/PR/MJSLVA du 9 septembre 2008 portant création et organisation du comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations de football édition 2012.

TEXTES OFFICIELS

Décret n° 727/PR/MJSLVA
du 9 septembre 2008
portant création et organisation
du comité d’organisation de la coupe d’Afrique
des nations de football édition 2012

Le président de la République, chef de l’Etat,
Vu la Constitution,
Vu le décret n° 1304/PR du 28 décembre 2007 fixant la composition du gouvernement de la République, ensemble les textes modificatifs subséquents ;
Vu le décret n° 602/PR/MJSCA du 30 juillet 1969 portant organisation des sports civils ;
Vu le décret n° 1774/PR/MJS du 31 décembre 1983 portant attributions et organisation du ministère de la jeunesse et des sports ;
Le Conseil d’Etat consulté ;
Le conseil des ministres entendu ;

Décrète :

Article 1er.- : Le présent décret, pris en application des dispositions de l’article 51 de la Constitution, porte création, organisation et attributions du comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations de football édition 2012.

Article 2.- : Il est créé, dans le cadre de la coorganisation par le Gabon en 2012 de la coupe d’Afrique des nations de football, un comité dénommé « comité gabonais d’organisation de la coupe d’Afrique des nations de football», en abrégé : COCAN.

Article 3.- : Le comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations de football est chargé de la gestion de l’ensemble des activités liées à l’événement.

Article 4.- : Placé sous l’autorité du ministre chargé des sports et du président de la fédération gabonaise de football, le comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations comprend :
- un comité directeur
- des commissions.


Article 5.- : Le comité directeur comprend :
-un président,
-deux vice-présidents,
-un secrétaire général,
-un secrétaire général adjoint,
-un trésorier général,
-un trésorier général adjoint, un chargé de la communication.

Article 6.- : Le comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations comprend les commissions ci-après :
-la commission accueil et protocole,
-la commission hébergement,
-la commission restauration,
-la commission transports,
-la commission santé,
-la commission sécurité,
-la commission tourisme et loisirs,
-la commission communication et marketing,
-la commission technique.

Article 7.- : Un arrêté du ministre chargé des sports fixe les attributions et le fonctionnement du comité directeur et des commissions visées à l’article 4 ci-dessus.

Article 8.- : Le comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations peut recourir à toute expertise qu’il juge nécessaire pour ses activités.

Article 9.- : Pendant la durée de ses missions, les crédits nécessaires au fonctionnement et aux investissements liés à l’événement sont inscrits au budget de l’Etat sur une ligne budgétaire du ministère en charge des sports

Article 10.- : Des textes réglementaires déterminent, en tant que de besoin, les dispositions de toute nature nécessaires à l’application du présent décret.

Article 11.- : Le présent décret sera enregistré, publié selon la procédure d’urgence et communiqué partout où besoin sera.
Fait à Libreville, le 9 septembre 2008
El Hadj Omar Bongo Ondimba
Par le président de la République, chef de l’Etat,
Le premier ministre, chef du gouvernement
Jean Eyeghe Ndong
Le ministre de la jeunesse, des sports, des loisirs,
charge de la vie associative,
porte-parole du gouvernement
René Ndemezo’Obiang
Le ministre d’Etat, ministre de l’économie,
des finances, du budget et de la privatisation
Paul Toungui

can_2010_reglement_.pdf CAN 2010 Règlement].pdf  (470.39 Ko)


Samedi 17 Avril 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2390 fois




1.Posté par Mong y'adzè le 17/04/2010 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE VENT EN POUPE! rené ndemezo obiang, relève le défi de la CAN, c'est tout! Et nous avons encore le droit de critiquer, dénigrer, médire, douter, craindre et être sceptiques quant à la livraison des travaux à temps et en bonne et due forme.
Alors, fais le job pour lequel tu es payé et laisse nous nous exprimer librement. BANDE DE DÉMAGOGUES!

2.Posté par sebdepog le 17/04/2010 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Le COCAN Gabon réaffirme donc que le principe de la co organisation de la CAN 2012 par le Gabon et la Guinée Equatoriale n’a jamais remis en cause."
Peut-être, mais on n'a pas non plus entendu la mission de la CAF vous féliciter.

C'est toujours la même chose avec ce gouvernement d'incapables. Ils s'intéressent d'avantage à ce qui se murmure dans les Mapanes de Libreville au lieu de travailler, ou "d'avancer", comme ils le disent si bien.
Quel Gabonais n'a pas remarqué que la construction des infrastructures liées à la CAN 2012 a pris un sacré retard? Des grèves par ci, des fonds qui sont débloqués en retard par là, etc. Ce sont encore des inventions de Gabonais en manque de sensations fortes?
De toutes les façons, même si le délai de la CAF court toujours, on constate (nous, peut-être pas vous) qu'il rétrécit comme peau de chagrin.
Qui vivra, verra.

3.Posté par Le gaboma le 17/04/2010 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
franchement il faut que LVDPG arrête de publier des articles minables comme celui là SVP.
On accepte le principe du droit de reponse mais si c'est pour étaler ses carances au grand jour et s'enfoncer un peu plus vers la mediocrité c'est pas la paine.
Vous etes nuls point final et votre incompetance a été mise au grand jour.

4.Posté par Odjuan'a Mbédé (Le Guerrier Mbédé) le 18/04/2010 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Finalement, ces gens prennent les gabonais pour de vrais tarés. Ce décrèt prouve quoi? que les stades, les hotels, les voies de communications, les villages olympiques sont finis ? Que tout est fin prêt?

Franchement !

Article 3.- : Le comité interministériel de pilotage de la coupe d’Afrique des nations est notamment chargé :
- de définir et d’arrêter la liste des projets d’infrastructures à construire et à réhabiliter ;
- de déterminer le coût de ces infrastructures ;
- d’élaborer un chronogramme de réalisation des investissements et de le valider ;
- de contrôler l’exécution du chronogramme ;
- d’assurer l’harmonisation des actions entre les deux pays coorganisateurs de la CAN 2012 ;
- d’approuver le coût des programmes de préparation des équipes nationales de football ;
- de mettre en place, sur proposition du ministre chargé des sports, le comité d’organisation de la CAN 2012

Ce comité interministèriel en choisissant d'écarter Port-gentil et Oyem des sites pensent avoir bien réfléchi !
Il met a nu leur incompétence puisqu'il n'a pas pu suivre et contrôler l'exécution du chronogramme et d'harmoniser les actions entre les deux pays coorganisateurs.

sinon comment expliquer que la G.E soit prête alors que le Gabon est encore entrain de chercher comment éviter la sanction de la CAF ?

Qu' ils arrêtent de distraire le peuple gabonais et laissent les gens s'exprimer. si ce qui ce dit n'est pas vrai, qu'il le prouvent !!! Bande d'incapables!!!

5.Posté par MAMADOU le 18/04/2010 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas de leur faut "ils sont nés avant la honte" cette bande des incapables. Le mot honte est même petit. A Dibaku, aide moi à trouver un qualificatif à ces voyous braqueurs, toi qui a été capable de franchir le CP2...

6.Posté par MAKATA-MA-NGOYE le 19/04/2010 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"de nombreuses rumeurs sont orchestrées dans certains médias audiovisuels et de presse écrite ou électronique, ainsi que sur des blogs et sites divers, visant à remettre en cause la capacité du Gabon à co organiser la 28è Coupe d’Afrique des Nations de Football. "

Nous parlons de ce nous voyons Messieurs, Mesdames!!!

Vous pouvez déterrer tous les décrets et autres ordonnaces, les compétences et donc la capacité de bien faire ne vous habiteront jamais.

Je retrouve bien NDEMEDZO et EYEGHE NDONG pour confirmer que les projets nous les avons depuis 2006.

Concrètement quel est le niveau d'avancement par projet?

Je crois que nous sommes à 5% et la suite sera difficilement tenable.

Je m'avance peut-être trop vite mais ces travaux peuvvent s'arrêter à tout moment.

Vous cachez mal votre incompétence Messieurs car on ne règle rien avec des décrets surtout pas des travaux de ce niveau.

MAKATA-MA-NGOYE

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...