News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Comme sur le pied de guerre les forces de l'ordre d'Ali Bongo l'autre Président , contre qui ?

Le site de la Liberté - LVDPG - News : Source : mazleck.info le Lundi 7 Février 2011 à 14:01 | Lu 1461 fois



Gabon : Comme sur le pied de guerre les forces de l'ordre d'Ali Bongo l'autre Président , contre qui ?
C’est à un véritable déploiement d’éléments des forces de défense et de sécurité que l’on assiste depuis quelques jours dans de nombreux quartiers de la capitale gabonaise, susceptibles de constituer un terreau favorable des mouvements de trouble à l’ordre public, en ces temps de levée de boucliers des partisans de l’union nationale, formation politique de l’opposition récemment dissoute, et dont les leaders sont contraints au retranchement forcé depuis le 25 janvier 2011, date de prestation de serment en qualité de chef de l’Etat auto proclamé d’André Mba Obame, candidat à la dernière présidentielle dans laquelle il s’était engagé en indépendant. L’opposant André Mba Obame qui est par ailleurs, le secrétaire exécutif de l’union nationale, formation politique formée au lendemain de la présidentielle controversée du 30 août 2009.

Des unités d’intervention rapide de la police et de la gendarmerie nationale, lourdement équipées sillonnent différents quartiers, en établissant des QG permanents au sein différentes administrations étatiques, à l’exemple ‘’la maison de la radio’’ qui abrite la première chaîne de radio et télévision publiques, RTG 1, le Senat et l’assemblée nationale, pour ne citer que celles là.

L’objectif non avoué, bien que frappant avec évidence à l’œil, est de tuer dans l’œuf les velléités de soulèvements sociaux que tenteraient d’organiser les partisans de l’union nationale, face à la traque dont sont victimes leurs têtes d’affiche, poursuivies pour certains pour haute trahison, allusion à André Mba Obame et aux membres de son gouvernement, tous retranchés au siège du programme des nation unies à Libreville.


D’autres partisans et sympathisants de cette ex-formation politique de l’opposition, sont dans le viseur des autorités judiciaires et militaires pour complicité dans des actions de grogne non autorisées, à l’instar des marches interdites qui ont tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre, d’abord au mythique carrefour Rio, avant dernièrement aux quartiers Nkembo et Cocotier, où la rixe à fait véhicules et magasins incendiés.

Des unités en uniforme font le pied de grue particulièrement dans les recoins des zones dites fiefs de certains ténors de l’union nationale, considérées comme foyers de révoltes. Sur un tout autre front, ce sont des éléments de la police criminelle qui sont lâchés en civil, cernant comme en m’aime à dire, à la culotte, et ce, dans la plus grande discrétion, certaines personnes inscrites sur la liste rouge, et auprès de qui peuvent être recueillis des éléments d’information de taille.

Certains leaders et activistes de l’union nationale séjournent déjà dans des maisons d’arrêt, interpellés, qui, sur le front de la contestation non autorisée, qui, à domicile, pour les mobiles évoqués plus haut. A travers ces déploiements discret ou officiel, aux allures de quadrillement de la capitale gabonaise, les autorités en charge de la sécurité publique entendent faire échec à toute mobilisation non autorisée.

Les invitations au dialogue pour sortir de cette mauvaise passe se multiplient chaque jour, à l’approche des législatives à venir qui ne sont pas forcement à l’abri de nouvelles grognes post électorales. Certains cadres du parti démocratique gabonais, PDG, la formation au pouvoir, demandent à l’opposition une formulation explicite de volonté de dialogue à adresser au chef de l’Etat, avant l’entame de tractations qui pourraient déboucher sur un dialogue national, auquel une partie de la société civile entend s’inviter. Qui vivra, verra.


Lundi 7 Février 2011
LVDPG - News : Source : mazleck.info
Vu (s) 1461 fois




1.Posté par Liberté 2011 le 07/02/2011 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien ne peut etre élaboré au Gabon , a cause des tracasseries "Etatiques" et "Népotiques". pour retrouver une certainestranquilité d'esprit , Il faut la mise sur Pied d'une Assemblée Constituantes , qui aurait en charge de redefinir la Loi fondamentale , cela passe par la dissolution des deux chambres du Parlement et la discutions entre le pouvoir et l'opposition des Quotas de representation dans cette assemblée constituante

2.Posté par monvraiGabon le 07/02/2011 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"retranchement forcé"??

C'est bizarre, j'avais pas l'impression qu'ils aient été forcés à se cacher au PNUD… Moïse et son gouv.

3.Posté par si u savais le 07/02/2011 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense que beaucoup de gabonais qui defenden le pouvoir en place son des hypocries parceque si on essayait de rendre visites chez les domiciles des gens on cponstatera une desolation tous ceux qui parlent en faux contre amo sont des ribalistes qui ne disnet pas leur mechanceté depuis kan toi en tant que pere de famille laisera un etranger prendre ta femme tes enfants et tu croiseras les bras mondieu les gabonais sont laches commeça quand je vais au cameroun labas on nous appelle les gabonais du nigeria mon dieu amo est un rassembleur il n'est pas tribaliste il veut liberer les siens et rendre compte à ses ainés que j'ai liberé le gabon en perte de ses origines il n'y a pas de fangs ou bilopes pardon soyez honnetes merci

4.Posté par Mezzah le 07/02/2011 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Citoyen Libre,

Ne répondez pas à cette vermine de Charly et à tous les autres qui restent accrochés aux acquis volés au peuple. Ils ne comprennent pas que la peur a changé de camp et l’article le montre clairement. Et pourtant on notera que le Président légitime et son gouvernement sont en mobilité réduite.

Depuis un an, la volonté du peuple de récupérer ce qui lui a été volé n’a pas changé d’un iota, au contraire.

Le canon lui aussi commence à changer d’angle de tir, attention Ali, ta fin sera pénible. Faire reposer son pouvoir sur l’aide de l’armée est une stratégie qui ne paye pas.

Ali, Dégage !


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...