Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ce que dit Nzouba Ndama dans le Woleu-Ntem

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Lundi 23 Mai 2016 à 07:05 | Lu 4059 fois

En tournée de dix jours dans la province du Woleu-Ntem, le candidat déclaré à l’élection présidentielle d’aout prochain a invité les fils Woleu-ntemois à penser «Gabon d’abord».



Le concept «Gabon d’abord» et l’unité des fils du Woleu-Ntem auront été les leitmotivs de l’ancien président de l’Assemblée nationale dans le septentrion, où il est en tournée politique depuis le 19 mai courant. Partout où Guy Ndama est passé, du Canton Bissok au district de Sam en passant par les villages Douala, Assek Ngomo, Afenane dans le département du Woleu et Bibass dans le département de l’Okano, le message était le même : «mes chers compatriotes, la situation actuelle de notre pays, nous invite à être unis, pour le relever. Parce qu’il est par terre».

Renchérissant, Guy Nzouba Ndama ajoutait : « il faut que nous pensions et cultivions Gabon d’abord. Parce que nous avons été sept ans durant, montés les uns contre les autres. Émergents contre les non-émergents, les vieux contre les jeunes mais aussi contre les étrangers. Pourtant, nous avons toujours vécu en harmonie avec les étrangers et ce concept de Gabon d’abord doit nous permettre de nous rapproprier notre pays qu’Ali Bongo et sa légion étrangère vendent aujourd’hui».

Et de rejeter en bloc la prétendue haine qu’il est accusé d’entretenir contre la communauté fang. Une rumeur que l’ancien président de l’assemblée tente de tuer en des termes simples : «J’ai entendu et lu dans les journaux que moi Nzouba Ndama je suis contre les Fang. Non, je pense que le Nzouba dont il est question n’est pas celui qui est devant vous aujourd’hui.

Comme je l’ai déjà suffisamment dit, j’ai épousé une femme Fang et mes enfants ont aussi épousé des Fang. Alors comment pouvez-vous imaginer que celui qui n’aime pas les Fang puisse encore avoir une épouse Fang ? Il serait contradictoire aujourd’hui de venir encore solliciter les suffrages des Fang sachant que je ne les aime pas. Eux qui représentent 40% de la population gabonaise. Jusqu’à présent j’attends que quelqu’un m’apporte les preuves de cette accusation même si je la considère comme un ragot contre ma personne.».

Pour couronner son appel à l’unité des Gabonais vivant dans la province du Woleu-Ntem, le candidat en est à chaque fois venu à donner les raisons de son engagement politique d’aujourd’hui : «comme vous le savez tous, en 2009 j’ai soutenu Ali Bongo. Parce qu’il a promis aux gabonais qu’il allait développer le Gabon en le dotant des les routes praticables en toutes saisons, et les hôpitaux. Mais nous constatons qu’Ali Bongo n’honore pas ses engagements. Pire, notre pays va vers le chaos. Malgré les conseils qu’on a pu lui prodiguer. Il n’en fait qu’à sa tête.

Alors pour libérer notre pays de ce petit là, nous avons pensé qu’il était temps qu’on se lève. Parce qu’il n’est plus digne de diriger ce Gabon». Ces justifications lui ont tout de suite amené à esquisser quelques axes du projet « moi si je suis élu à la tête du Gabon, je ne serai pas le président des avions. Je viendrai toujours vous voir en voiture. Et pour le faire, il faut que les routes soient bitumées. Je compte également faire de la province du Woleu-Ntem une province agricole».

Croyant sans doute à ces promesses, les populations venues l’écouter déclarent leur décision d’apporter leur soutien à l’ancien président de l’Assemblée nationale. « Monsieur Nzouba Ndama vous êtes le digne fils du pays de par l’engagement courageux que vous avez pris», lui a lancé un notable du district de Sam, avant de poursuivre : «nous nous engageons à vous soutenir dans cette démarche de libération du Gabon et ayez la totale confiance en nous».

Auteur : Jean-thimothé Kanganga
gabonreview

Lundi 23 Mai 2016
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 4059 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame






Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée