News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Casimir Oyé Mba au 40e anniversaire de la zone franc

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 28 Septembre 2012 à 09:54 | Lu 1336 fois

Casimir Oyé Mba, ancien gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), ancien Premier ministre et plusieurs fois ministre d’Omar Bongo Ondimba, ancien candidat à la présidence de la République, actuellement membre de l’opposition gabonaise, est annoncé à la commémoration du 40e anniversaire des Accords de coopération monétaire de la zone franc, le 5 octobre prochain à Paris (France).



Gabon : Casimir Oyé Mba au 40e anniversaire de la zone franc
À l’occasion de la commémoration du 40e anniversaire des accords de coopération monétaire de la zone franc, le ministère français des Finances organise, le 5 octobre, un colloque sur le thème «Regards croisés sur 40 ans de Zone franc». Ces accords de coopération monétaire signés dans les années 1970 et qui se sont traduits par une profonde modernisation de la Zone franc.

La rencontre commémorative qui se tient à Paris enregistrera la participation de nombreuses personnalités issues des milieux politiques et financiers du continent noir, de la France et de l’océan indien. A l’occasion, ce sont les valeurs sûres de la zone qui auront la parole, à l’instar d’Alassane Ouattara, ancien gouverneur de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) et actuel président de la République de Côte d’Ivoire, qui ouvrira les travaux.

Casimir Oyé Mba, gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) de 1978 à 1990, Charles Konan Banny, gouverneur de la BCEAO (1990, comme intérimaire d’abord, à 2005) et ancien premier ministre de Côte d’Ivoire, seront également de la partie. On note que Casimir Oyé Mba fut le premier africain à avoir occupé le poste de gouverneur de la BEAC après le transfert du siège central de la banque de Paris (France) à Yaoundé (Cameroun). Banquier de formation et de profession, il a été, en 2005, candidat au poste de gouverneur de la Banque africaine de développement (BAD). Pour ce 40e anniversaire de la zone franc, il va intervenir à la première table ronde sur le thème «la Zone franc et le tournant des accords de coopération monétaire des années 1970».

On annonce également Michel Camdessus, gouverneur de la Banque de France (1984-1987) directeur général du FMI (1987-2000), Sylviane Guillaumont-Jeanneney, professeur émérite de l’Université d’Auvergne, spécialiste de la zone franc, Jean-Claude Trichet, gouverneur de la Banque de France (1993-2003), président de la Banque centrale européenne (2003-2011), Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, Saïd Mohamed Mshangama, directeur général de l’Institut des Comores (1977-1981), Olivier Feiertag, professeur des universités.

Les travaux, supervisés par Pierre Moscovici, ministre français de l’Économie et des Finances, auront lieu au lendemain de la réunion des experts qui sera suivie de celle des ministres des Finances concernés.

«La création de la zone franc remonte, stricto sensu, au 9 septembre 1939, date à laquelle un décret a instauré un régime des changes commun pour tous les territoires de l’empire colonial français, si le franc CFA a été créé le 25 décembre 1945 (sa valeur étant portée à 2 francs français à compter du 17 octobre 1949 avant le lancement du nouveau franc français le 1er janvier 1960 et sa dévaluation de 50 % étant opérée le 11 janvier 1994), c’est en 1972 qu’ont été signés les trois accords de coopération monétaire qui ont donné à la zone franc la physionomie qui est la sienne actuellement», explique le site Internet lefaso.net.

A cette cérémonie seront présents les représentants du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée-Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo, pour l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) dont la BCEAO, à Dakar, est la banque centrale. On aura également le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad représentants de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) avec la BEAC, à Yaoundé, comme banque centrale. A ces deux ensembles régionaux s’ajoute l’Union des Comores avec la Banque centrale des Comores, ainsi que la France.


Gabonreview

Vendredi 28 Septembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1336 fois




1.Posté par Oréma le 28/09/2012 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FIER DE CAM LA CLASSE LE TECHNOCRATE ÉMÉRITE DE L'OPPOSITION. VIVE L'UFC SANS LES PEUREUX ET/OU TRAITRES BIEN SÛR. AU FAIT QUEL EST LE PROFIL DU MINISTRE DES FINANCES D'ODJUKWU, LA GROSSE BAGUE DU CULTE DE LA MÉDIOCRITÉ ET QUOI ENCORE?

2.Posté par bibendum le 29/09/2012 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo CAM LA CLASSE, les occidentaux reconnaissent ta valeur intrinsèque. Et c'est le Gabon qui peut être fier de son fils.

Transmet ton savoir à l'UFC

Vive la CNS et merci Ndemezo, Coniquet, Biyogue Mba, Adiahéno...

3.Posté par MBOUKOUEEEEEEEE le 29/09/2012 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BRAVO LE MARI DE L'AUTREEEEEEEEEEEEE
YA PAULETTE MISSAMBO
FAUT QU'ON T'APPELLE : MME CAM LA CLASSE OU MME OYEEEEEE
VIVE L'UFC ET SI LES BA MAYILA BOUDENT ON REVIENT A UN
VIVRA VERRA

4.Posté par TICK le 30/09/2012 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ARRETEZ DE DIRE BRAVO CAM SI BRAVO CAM CELA.

CETTE REUNION N'AUGURE RIEN DE BON!!!

LA FRANCE EST PRESQU'EN FAILLITE .

ATTENDEZ-VOUS A CE QU'ELLE DEMANDE QU'ON CONTINUE A DEPOSER 65% DE NOS RECETTES D'EXPORT POUR L'AIDER A RESOUDRE SA CRISE ET DE DIRE QU'APRES TOUT CETTE MONNAIE DE SINGE SERAIT UNE BONNE CHOSE POUR NOUS .
UNE FACON DE CONTINUER A NOUS EMPECHER DE BATTRE MONNAIE.
CAM SERAIT GRANDI S'IL DEMANDAIT L'ABANDON DU CFA.MAIS AVEC LA PRESENCE OUATARA IL NE FAUT RIEN ESPERER DE BON.

5.Posté par Oréma le 30/09/2012 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CAM N'A PAS BESOIN DE DIRE NON À LA FRANCE POUR ÊTRE GRANDI, IL EST GRANDI POUR CE QU'IL EST ET CE QU'IL A FAIT: SES PREUVES. IL REVIENT AUX USURPATEURS DE FAIRE LEUR PREUVE C'EST PAS LA BOUCHE Ô,Ô,Ô,Ô,Ô

6.Posté par Obiang me Ze le 02/10/2012 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est-ce que Cam la classe a fait pour le Gabon et l'Afrique ?

Rien - zéro - peanuts !

Cessez, pauvres Gabonais, d'encenser les agents zélés de la coloniale dans ce pays. Qu'est-ce que le franc des colonies françaises d'Afrique apporte au Gabon ?
Qu'est-ce que ce même franc apporte à la France ?
Y a-t-il d'autres voies monétire pour le Gabon?

Voila des questions auxquelles le Cam la classe dont des nigauds gonflent artificiellement les prouesses aurait déjà fait connaître ses réponses s'il était un Homme politique sérieux. Maheureusement...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...