News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Caistab : La passation de charges tourne à l’audit express

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 29 Octobre 2015 à 04:40 | Lu 4378 fois

Incroyable mais vrai, la passation de service, le 28 octobre 2015, au sommet de la Caistab a duré cinq heures, alors que la même procédure n’a duré que 15 minutes à la Direction générale des douanes et droits et droits indirects. Visiblement, on «recherchait des poux sur la tête» de Léon-Paul Ngoulakia.



Marquée par la toute récente démission du Parti démocratique gabonais (PDG) de Léon-Paul Ngoulakia, la passation de charges à la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) était -fait irrégulier- supervisée par le directeur de cabinet du ministre de l’Economie, alors que de tradition ce type de cérémonies est souvent placé sous le contrôle du secrétaire général du ministère ou, à la rigueur, de l’inspecteur général des services en charge du patrimoine.

Démarrée à 15 heures, cette passation de charges a pris les allures d’un audit. Toute la technostructure de la Caistab a fini par être convoquée dans le bureau du DG où étaient enfermés Ismaël Ondias Souna, fraichement nommé à la tête de la structure, Léon-Paul Ngoulakia, directeur sortant, et Emmanuel Eyeghe Nze, le directeur de cabinet du ministre de l’Economie. Tour à tour, la directrice des ressources humaines, les responsables des services financiers, informatique, juridique, du patrimoine… ont été appelés à fournir soit des documents, soit des explications. La comptabilité de la Caistab sous Ngoulakia, ses effectifs, sa masse salariale, bref tout son fonctionnement ont été passés au crible.

Si certains agents de la Caistab ont conclu à l’inexpérience du nouvel arrivant au sommet de cet organisme qui cherchait donc à tout comprendre, d’autres n’ont pas manqué d’évoquer une recherche de griefs, une «recherche des poux sur la tête de Léon-Paul Ngoulakia», pour reprendre une expression usitée par nombre de personnes qui attendaient la cérémonie protocolaire de passation de charges. Au moment où celle-ci a finalement démarré, à 21 h, de nombreux agents de la Caistab et autres amis invités s’étaient découragés et avaient déjà quitté les lieux.

Limogé de la Caistab, immédiatement et sans élégance, après sa démission du PDG, Léon-Paul Ngoulakia va visiblement essuyer les plâtres de son attitude politique, qualifiée d’«acte suicidaire» par son oncle Jean-Boniface Assélé, président du Centre des libéraux réformateurs (CLR). Cette passation de charge, inédite au Gabon, est sans doute un signe avant-coureur de ce qu’il pourrait subir dans l’avenir. «Qui n’est pas avec nous, est contre nous», entend-on souvent dans les rangs du PDG.

Jeudi 29 Octobre 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 4378 fois




1.Posté par insurrection le 29/10/2015 09:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le PDG doit partir se système à ruinée nos vie le BOA (Bongo Ondimba Ali) est prêt à tuer nos familles pr ce maintenir au pouvoir,,demisionner tant qu''il est temps car un chat qui dort n''est pas mort

2.Posté par Alino le 29/10/2015 10:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali ne perdra jamais les élections qu il organise lui meme ce sera un 2009 bis avec un meilleure score que Alassane aoutarra

3.Posté par MAFIACRATIEGABONOFRANCAISE-FADA le 29/10/2015 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dites-moi, Monsieur Alino, comment croyez-vous qu'on puisse gagner les élections dans un contexte aussi hostile? Reculer pour mieux sauter, c'est l'attitude que devrait adopter le Président actuel du Gabon. Faire une petite pause pour tâter l'atmosphère et revenir si possible. Après tout les messies ne meurent jamais!

4.Posté par MAFIACRATIEGABONOFRANCAISE-FADA le 29/10/2015 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Regardez les Altogovéens se disputer la manne familiale. Ce n'est qu'un début le plus gros est à venir quand ils se mettront à se quereller pour avoir la plus grosse part du gâteau Gabon, legg du patriarche Omar Bongo, père et propriétaire de la Nation c'est-à-dire des eaux, de la terre, du sol et du sous sol, des filles, des femmes, des hommes, du ciel etc...tout pour vous, oh frères, soeurs, neveux, nièces, cousins, cousines, oncles,grands-pères et tous les parents du Haut-Ogooué. Vous ne devez rien laisser à quiconque d'autres qui ne soit pas du Haut-Ogooué! Ainsi soit-il...

5.Posté par Ebang Hussein le 29/10/2015 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
2.Posté par Alino le 29/10/2015 10:55

?!!§!!?

6.Posté par Bouka Rabenkogo le 29/10/2015 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"LÉON PAUL NGOULAKIA"
Léon Paul Ngoulakia est parti du PDG et de la Direction de La "Caistab" depuis bientôt sept (7) mois. Léon Paul a refusé de s'associer à une gouvernance dirigée par un anthropophage Accrombessi qui exige au quotidien de manger la chair humaine. Le Gabon n'est pas un pays anthropophage. MERCI LÉON PAUL NGOULAKIA.
*Tous dans l'Esprit Saint*
# DIEU TE PROTÈGE LÉON PAUL #
"Fin de la théâtralité".
(Détails à suivre)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...