News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ça suffit comme ça demande à Yayi Boni de reprendre Accrombessi

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 31 Août 2012 à 08:35 | Lu 5423 fois



Gabon : Ça suffit comme ça demande à Yayi Boni de reprendre Accrombessi
Monsieur le Président,

Plusieurs de vos compatriotes ont choisi le Gabon comme deuxième patrie. Certains vivent ici depuis plusieurs générations et y ont fondé des familles. Leur participation au développement économique, social et culturel du Gabon est effective. En contrepartie, les gabonais leur ont toujours apporté hospitalité, amitié et sécurité.

Cette bonne entente tient surtout sur le fait que les Béninois du Gabon, ont toujours respecté le peuple gabonais en se gardant de s’impliquer dans la vie politique et dans la gestion des affaires internes de notre pays.

Aujourd’hui, par la faute d’un seul, cette bonne entente est aujourd’hui mise à rude épreuve et nous avons de bonnes raisons de craindre le pire.

En effet, depuis l’arrivée de Monsieur Ali Bongo au pouvoir et la nomination de M. Maixant Accrombessi, d’abord comme Chef de Cabinet et ensuite comme Directeur de Cabinet du Président de la République, les relations entre vos compatriotes qui vivent ici et les gabonais n’ont cessé de se dégrader. Aujourd’hui, elles sont exécrables et tendues.

Les Gabonais ne supportent plus l’omniprésence de M. Maixant Accrombessi dans la gestion des affaires politiques, économiques et sécuritaires du pays. Les Gabonais accusent, à tort ou à raison, M. Accrombessi d’être responsable ou instigateur des faits suivants :
Révocation de plusieurs hauts cadres gabonais à des postes de responsabilités dans l’armée et à la présidence de la République ;
Utilisation quasi-systématique de la violence pour réprimer tout mouvement de revendication politique, économique ou social ;
Musellement de la presse libre ;
Organisation des procès politique contre les journalistes et les membres de la Société Civile ;
Enrichissement illicite ;
Détournements massifs des deniers publics ;
Promotion des béninois ou des personnes apparentées au Bénin à des postes de responsabilité au détriment des Gabonais ;
Arrogance comme mode de gestion des conflits.

Monsieur le président,

Le conflit qui oppose M. Accrombessi au peuple gabonais a pris une tournure inquiétante et dramatique après la énième suspension de deux journaux proches de l’opposition. Face, à cette nouvelle injustice, le sentiment anti-béninois a commencé à se développer dans nos villes et villages. Ce sentiment est perceptible à tous les niveaux : Monsieur le Président, vos compatriotes sont désormais en danger au Gabon.

Pour faire baisser la tension et éviter le pire, Monsieur Mba Obame, principal leader de l’opposition a demandé à M. Accrombessi de quitter le territoire gabonais sous quinzaine.

Comme vous pouvez le constater, aux noms des intérêts et des relations qui unissent nos deux pays et nos deux peuples, M. Accrombessi n’a plus sa place au Gabon. Pour les Gabonais, le départ de M. Accrombessi du pays est devenu une question de fierté et d’honneur nationales.

Aussi, en votre double qualité de Président de la République du Bénin et de Président en exercice de l’Union africaine, pour éviter tout dérapage aux conséquences regrettables, nous vous demandons d’intercéder auprès de votre compatriote afin qu’il mette définitivement fin à son séjour gabonais.

Très haute considération.



Vendredi 31 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 5423 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

56.Posté par Larévolte le 03/09/2012 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
55.Posté par Nietszche le 03/09/2012 15:02,

Waooooooooooo, monsieur Nietszche,

Comment osez-vous écrire que je cite:
"Au sujet de lettres de je ne sais quoi ,
quelle importance cela a-t-il pour le bien des gabonais que x ou y ait ete a l universite du PS? Vous aimez parler de tout et de rien voire meme discourrir sur des futilites , juste pour faire remarquer que vous existez et que vous vous chicanez .Marc aime ca et il le fait si bien !

Que devrais-je y ajouter ?", fin de citation.

Vous tentez de minimiser l'acte que nos voyous de la république, vos amis ont posé. Vous osez quand même affirmer que ce n'est pas important de se rendre à l'université d'été du parti socialiste? Ma question, est-ce que ce sont vos amis bandits qui vous l'ont dit? Pour vos amis pédégistes, cette véritable bande de piranhas, à partir de quel moment, se rendre à la Rochelle pour assister à la réunion des socialistes sans être capables de comprendre la substance des débats qui y seraient débattus n' avait plus été important pour eux? Dans ce cas, pourquoi s'étaient-ils fait les mains et les pieds pour fabriquer de fausses lettres pour assister à une réunion dont on ne trouve aucune importance? Et les photos auprès des hommes politiques français et du monde dont les africains et surtout des individus peu fréquentables et recommandables comme vos amis "émeregnts" en falsifications sont friands pour modéler leur image, vous en dites quoi?
En tout cas la présence de cette bande de malfaiteurs gabonais en col blanc, "émergents" en falsifications de documents de tous genres: des actes de naissance aux listes électorales jusqu'aux à la falsification de lettres d'invitation, sur les lieux où les socialistes français et leurs invités réellement invités se réunissent en été pour discuter et débattre des vrais problèmes de leurs concitoyens, n'était que trouble-fête et profanation. Ces individus méchants appelés bongopédégistes n'ont pas le droit de profaner le lieu où les vrais hommes débattent des projets qui ont pour but d'améliorer le bien-être des autres.
Quel intérêt avait votre bande de malfrats mondialement connus pour leurs crimes et autres forfaits pour se ridiculiser de la sorte? Moi j'ai une petite idée à ce sujet. En effet, vos amis sont tellement insignifiants et rejetés à cause de leurs mauvaises moeurs dans le concert des nations qu'ils essaient de se confondre aux vrais humains et profitent des occasions comme cette université d'été des socialistes. Les Chirac, Sarkozy n'étant plus aux affaires pour sauver leurs faces.

Cette actualité politique intéresse plus d'un gabonais parce que ces fameux bandits invétérés ont été pris la main dans le sac. Cette ènime atteinte à la dignité du Gabon et de son peuple prouve à suffisance que les cris des gabonais ne sont pas infondés. Les gabonais sont dirigés par une association de malfaiteurs qui ne sait que falsifier les documents, frauder aux élections, voler les biens de tout le monde, piller tout un pays. Quant à l'honnêteté, la dignité et l'honneur, ces vertus sont bonnes pour la poubelle. Et la gestion même d'un pays est une notion qui n'existe que dans l'imaginaire des "émergeurs" en falsification.

55.Posté par Nietszche le 03/09/2012 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au sujet de lettres de je ne sais quoi ,

quelle importance cela a-t-il pour le bien des gabonais que x ou y ait ete a l universite du PS? Vous aimez parler de tout et de rien voire meme discourrir sur des futilites , juste pour faire remarquer que vous existez et que vous vous chicanez .Marc aime ca et il le fait si bien !

Que devrais-je y ajouter ?

54.Posté par Nietszche le 03/09/2012 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
45.Posté par Larévolte le 02/09/2012 03:14

Le post fait allusion à Acrombessi ou à Ali Bongo ? Je vous parle d Acrombessi , vous me parlez d Ali Bongo.

Quand à l autre , ses conceptions deux poids deux mesures au sujet de votre theme favori (ABO) en disent long sur la nature de ses jugements. OBO qui a battu le premier le coulpe , à quand pensez -vous le soustraire de vos recriminations qui exempent si bien votre type AMO ? Sous d autres cieux, on fait d abord amende honorable en restitutiant une partie de ce qu on a derobé, apres quoi , on peut pretendre au repenti ! Or nous n avons encore rien vu, donc tout le monde peut rpretendre à l absolution à moins d admettre que vos positions sur le passé des uns et des autres ne sioent pas tres logiques. Et si l irrationel devient une norme pas etonnant qu on ne puisse s accorder.

53.Posté par La nation dépuis kinguélé le 03/09/2012 11:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Accrombessi ne partira que si ojukwu quitte le pouvoir. Donc évitez de vous ridiculiser. Passons aux choses serieuses

52.Posté par Rolland le 03/09/2012 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A une loi injuste nul n'est tenu d'obéir. (Saint Augustin)

51.Posté par La nation depuis kinguélé le 02/09/2012 21:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous ait dis que yayi boni ne ferra rien. Si il voulait le faire il aurait laisser la justice béninoise faire leur travail apres qu''''accrombessi ait été arrêter a l''''aréoport de cotonou dans l''''avion présidentiel, Avec a bord une malette d''''argent et les deux femmes a bord avaient été controler positives car aillant consommer de la drogue. Mais ojukwu avait tout fait pour que cette affaire se calme. De grâce que la presse beninoise avait divulguer cette sombre affaire. Encore bravo a la presse beninoise et a la démocratie qui reigne dans ce pays. Il n''''ya que la force qui peut enlever ojukwu du pouvoir!

50.Posté par La nation depuis kinguélé le 02/09/2012 21:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous ait dis que yayi boni ne ferra rien. Si il voulait le faire il aurait laisser la justice béninoise faire leur travail apres qu''accrombessi ait été arrêter a l''aréoport de cotonou dans l''avion présidentiel, Avec a bord une malette d''argent et les deux femmes a bord avaient été controler positives car aillant consommer de la drogue. Mais ojukwu avait tout fait pour que cette affaire se calme. De grâce que la presse beninoise avait divulguer cette sombre affaire. Encore bravo a la presse beninoise et a la démocratie qui reigne dans ce pays. Il n''ya que la force qui peut enlever ojukwu du pouvoir!

49.Posté par La nation depuis kinguélé le 02/09/2012 21:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous ait dis que yayi boni ne ferra rien. Si il voulait le faire il aurait laisser la justice béninoise faire leur travail apres qu'accrombessi ait été arrêter a l'aréoport de cotonou dans l'avion présidentiel, Avec a bord une malette d'argent et les deux femmes a bord avaient été controler positives car aillant consommer de la drogue. Mais ojukwu avait tout fait pour que cette affaire se calme. De grâce que la presse beninoise avait divulguer cette sombre affaire. Encore bravo a la presse beninoise et a la démocratie qui reigne dans ce pays. Il n'ya que la force qui peut enlever ojukwu du pouvoir!

48.Posté par NEM le 02/09/2012 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ça suffit comme ça,
Votre sujet manque de profondeur idéologique lorsque vous demandez à un chef d'Etat (Mr Yayi Boni) d'intercéder auprès de son compatriote gabonais l'expulsion urgente d'un individu du territoire gabonais. La marginalisation de la demande du peuple gabonais par l'autorité suprême est bien visible lorsqu'il exige "des mesures fortes contre le grand banditisme au Gabon": il sait bien de qui il parle. Repensez une nouvelle démarche et laissez les paisibles béninois vaguer à leurs occupations salutaires au Gabon. Traitez le cas Acrobessi à une autre dimension.

47.Posté par LES VRAIS RAISONS DE LA CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE GABONAISE le 02/09/2012 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais ont besoin d’une conférence nationale souveraine qui verra la partiticipation de tous les acteurs politiques à l’intérieur qu’à l’extérieur du GABON.

Nous demanderons à cette occasion que :
- Le mandat présidentiel soit de 5 ans.
-Le président de la république sera élu deux fois pas plus.
- Les éléctions municipales,législatives et présidentielles doivent se faire en deux tours
- Le candidat à la présidence de la république doit être gabonais de 5 ieme génération.
-Tout gabonais vivant à l’étranger ou au GABON a le droit de se présenter à la présidentielle, il suffit qu’il dépose une caution de 10 millions de francs CFA!
- Le budget du gabon doit être voté en début d’exercice et forcément controlé en fin d’exercice par les élus(sénateurs et députés).
-Aucune somme supérieure à un milliard de franc cfa ne peut être sortie du budget sans l’aval des élus.
-Répartition équitable des investissements entre toutes les provinces du GABON, autrement dit, les investissements ne doivent plus être faits seulement à libreville et à Franceville, toutes les autres villes du GABON doivent bénéficier des investissements.
- Le budget de la présidence de la république gabonaise ne doit plus être un sécret d’état (il es estimé à 300 milliards de CFA chaque année !).
-Le budget d’investissement ne doit plus être géré par le président de la république (il est de 800 milliards de CFA bon an mal an et n'a jamais été utilisé sur le terrain).
- Il faut instaurer un conseil national des nomminations ou chaque gabonais devra déposer son CV (fini avec des nominations maçonniques du moyennage)
-Demander un audit de l’utilisation des budgets du GABON depuis 1967 date de la prise de pouvoir par les Bongos.
-Déposer une plainte à la cour internationale de justice sur les détournements opérés par ELF GABON sur le pétrole du GABON (Affaire ELF détournement de près de 4000 milliards de CFA en 20 ans d'exploitation pétrolière au GABON) .
-Déposer une plainte à la CPI sur les assassinats et crimes rituels commis sous le régime d’Omar BONGO. Ces actes sont prescriptibles pendant 30 ans, si l’auteur des crimes est décédé ses héritiers payeront les frais.
Interdiction pendant cinquante ans de l’exercice de la franc-maçonnerie sur le territoire national (grande loge du GABON, rose croix, GLF)
-Interdiction de faire voyager les ministres, les présidents des grandes institutions et leurs membres de familles en classe affaire.
-Interdiction d’achats de voiture 4×4 aux fonctionnaires pendant 50 ans (soit une économie de 300 milliards de franc CFA par an).
-Ouverture d’une plainte à la Cour Internationale de Justice contre les détournements de fonds des deux derniers présidents de la république du GABON (plus de 1000 milliards de CFA sont détournés chaque année par le président de la république gabonaise en exercice sur le budget régalien).
-Plainte contre Samuel Dossou Aworet pour avoir vendu le pétrole du GABON pendant 45 ans de façon mafieuse. Selon le dernier rapport de l'ITIE, l'écart entre le montant des ventes d'hydrocarbures et les sommes correspondantes déclarées au budget du GABON, est de l'ordre de 1000 milliards de francs CFA. Il y a donc un détournement annuel de l'ordre de 1000 milliards de CFA sur les ventes du pétrole gabonais opérées par Dossou!

Vive la souveraineté du GABON
bongo.albertbernard@gmail.com

1 2 3 4 5 » ... 6
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...