News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - CNSS : grève de la faim et nouvelles contestations

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 9 Avril 2014 à 08:04 | Lu 984 fois

Alors que le paiement de leurs droits est annoncé pour le lundi 14 avril prochain, des anciens agents la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) observent depuis lundi 7 avril 2014 une grève de la faim sur le parvis de la cathédrale Notre Dame de l’Assomption, à Libreville. Le ministre Brigitte Anguillet Mba s’est précipité sur les lieux.



Le mercredi 2 avril 2014, au cours d’une réunion dirigée par le ministre de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale, en présence du ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles, le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et les représentants des ministères du Travail et de la Fonction publique, il avait été reconnu par l’Administration que les droits de 458 anciens agents de la CNSS n’avaient pas totalement été payés. Ce à quoi, Brigitte Anguillet Mba avait répondu par la promesse du paiement intégral desdits droits dès le lundi 14 avril prochain.

En effet, devant des centaines d’agents pour le moins remontés dans la salle «Bercy» de l’immeuble Arambo abritant le ministère de l’Economie, l’on s’était accordé à reconnaître que l’Etat devrait débourser environ 1,98 milliard de francs CFA pour espérer contenter les individus concernés.

Si au terme de la rencontre les différentes parties s’étaient accordées sur le principe, d’autres points parmi les dix déjà évoqués suscitent encore de vives revendications. Et au nombre de ceux-ci, le paiement des droits légaux sur la base du «dossier éclaté» y relatif. Toute chose que revendique depuis la matinée du lundi 7 avril, une dizaine d’anciens agents de la CNSS par le biais d’une grève de la faim.

«Depuis le début de notre contentieux avec l’Etat, 14 personnes ont déjà perdu la vie à cause de l’injustice à laquelle ils ont dû faire face. Aujourd’hui, nous sommes aussi ici pour mourir en réclamant nos droits et rien d’autre. Nous n’en voulons à personne, même pas à Désiré Lasségué qui pense être un demi-dieu, ni aux parents, amis et connaissances du pouvoir qui, après avoir déjà reçu des millions de l’Etat, en attendent encore d’autres. Les déflatés de la CNSS exigent le paiement intégral et total de leurs droits légaux, selon les vrais calculs que nous avons faits lors des travaux avec des experts de la CNSS et du Budget», a confié l’une des femmes grévistes, remerciée après 33 ans de services dans les hôpitaux de la CNSS et contrainte de payer plus d’un million de francs CFA de «trop perçu».

A l’arrivée du ministre Brigitte Anguillet Mba sur les lieux de la grève, en présence de l’archevêque Basile Mve Engone, les déflatés de la CNSS lui ont dit l’objectif de leur privation de nourriture entamée un jour auparavant. «Madame le ministre, vous nous avez promis le règlement de notre situation dans les plus bref délai. Mais le paiement qui a été annoncé pour le 14 avril ne nous convient pas, dans la mesure où plusieurs anciens agents se sentent lésés quant aux modalités dudit paiement. Le dossier qu’on nous a présenté comme étant un dossier éclaté, n’en n’est pas un.

Il aurait dû faire apparaître la catégorie, la fonction et l’ancienneté dans le service de chaque bénéficiaire. Or, ce n’est pas le cas. Payez-nous ce que vous nous devez et vous n’entendrez plus parler de nous. On ne peut pas comprendre qu’une infirmière d’Etat, un spécialiste, soit moins payée que l’aide soignante ou la ménagère à la CNSS ; et que des agents de même catégorie et ayant la même ancienneté ne bénéficient pas des mêmes avantages», s’est insurgé un autre gréviste.

Pour le ministre, la nouvelle montée au créneau des anciens agents de la CNSS est à l’antipode de l’idée d’une volonté du gouvernement de balayer d’un revers de la main les promesses faites il y a une semaine. «Vos syndicats et vous-mêmes avez pourtant accepté à Arambo les closes du 2ème point des discussions selon lesquelles une liste était en mouvement, et pour ce faire nous avons appelé certains de vos leaders syndicaux à attendre la livraison des documents relatifs au comité de suivi qui devrait être faite au cours de cette semaine.

De plus, les mêmes responsables m’ont adressé une correspondance pour me proposer la mise en place de deux sous-commissions : celle chargée de la vérification des acquis conventionnels et droits légaux et celle chargée de la négociation de l’indemnité transactionnelle», a rétorqué Brigitte Anguillet Mba pour répondre à l’interpellation des grévistes, avant de leur promettre une nouvelle consultation avec les différentes parties impliquées dans cet épineux dossier qui dure déjà plus de 7 mois.

Il s’agira notamment pour les agents déflatés de transmettre au cabinet du ministre, dans les heures qui viennent, les documents et une liste exhaustive des différents points d’achoppement, pour la régularisation de leur situation avant la date du 14 avril 2014, ainsi que l’a promis par le membre du gouvernement. Gageons que ça marche cette fois.

Gabonreview

Mercredi 9 Avril 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 984 fois




1.Posté par LEMANA Rosine le 09/04/2014 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Ne vous laissez pas avoir c'est l’arnaque et du chantage moi qui écrit cette note ancienne
employée de la cnss après 17ans de service rendu et d’ancienneté, pour des raisons familiales la cnss
m'a versé 2.000.000 fcfa aux titres des services rendus et ma retraite on n'en parle pas à qui s'adresser?
c'est inadmissible ce genre de pratique on parle de l'émergence ce genre des problèmes est à débattre dans une société au lieu de faire semblant le gouvernement doit trouver une solution rapide à ce personnel qui a donner toute sa jeunesse à prodiguer des soins à la population.

2.Posté par djouta le 09/04/2014 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au moins Bruno Ben Moubamba aura dervi à quelque chose au pays des gaboma lui le pape de la grève de la faim

3.Posté par Cabri mort du haut Ogooue le 10/04/2014 01:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur le DG, cher grand frère, je vous ai déjà rencontré nous avons échanger chez nous au village. vous êtes très attentionné aux problèmes. grand frère pardon vraiment pardon trouvez des réponses à toutes ses personnes qui réclament leur droit. Je suis sur que certain de vos collaborateurs vous ont trompés sur certains dossiers à savoir la durée des agents partants. Si vous même, vous regardez cela au peigne feint et bien vous êtes très humble vous allez reconnaître votre tort et vous excusez je sais mais sur ce dossier il y'a aussi des agents qui cherchent trop. Grand regarde sa toi même, il faut que tu sortes grandi sur cette commission avec madame le Ministre. Bonne chance à tous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...