News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : CHOSES VUES : La rentrée et les tracasseries

l'info réelle 7J/7 - Source : Mazleck.info le Dimanche 10 Octobre 2010 à 13:25 | Lu 558 fois



Gabon : CHOSES VUES : La rentrée et les tracasseries
Rentrée rime avec tracasserie. Au Gabon, particulièrement à Libreville, quand on parle de rentrée, c’est la surchauffe ! L’école, d’abord, avec son cortège de préoccupations : les fournitures scolaires, les frais d’écolage, les transferts d’un établissement à un autre…

Cette année, les parents d’élèves en ont eu pour leur matricule. Deux mauvaises surprises : la grève annoncée par les centrales syndicales des enseignants et la suppression des transferts d’un établissement privé vers le public. Dur !

La deuxième préoccupation porte sur le transport urbain, dont le service ne s’améliore pas. Pourtant, on sait que les pouvoirs publics ont annoncé à grand battage médiatique la réorganisation de la SOGATRA, la société de transport public.

Des autobus et des bus commandés dans des usines à l’étranger sont censés renforcer le parc de la société. Mais force est de reconnaître que cette action ne se ressent pas sur un service public qui laisse à désirer. Certes, il y a les taxis privés. Aujourd’hui, prendre un taxi suppose qu’on a un portefeuille bien garni. De mauvaises habitudes se sont installées dans le secteur de transport privé. Il faut « miser » comme on dit couramment pour pouvoir obtenir les services d’un taxi.

Les chauffeurs de taxi usent et abusent d’une situation datant de deux décennies. En effet, depuis le relèvement du prix des carburants, ils ont voulu le répercuter sur le tarif d’un trajet (100 francs). Refus des autorités. Un refus contourné par le morcellement des trajets. Ainsi, d’un quartier à un autre, le client paie autant de fois le tarif officiel. Ceux qui ont des moyens s’en sortent avec une course de 1000 francs. Seulement, ces dernières années, la course de taxi a subi une dépréciation. En payant la couse, le client n’est plus seul à bord du véhicule. Bien malins, les taximen !


Dimanche 10 Octobre 2010
Source : Mazleck.info
Vu (s) 558 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...



Incroyable !