News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Bruits de coup d’Etat éventré au Gabon.

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Lundi 2 Novembre 2009 à 18:14 | Lu 2192 fois



Gabon : Bruits de coup d’Etat éventré au Gabon.
Ce mobile est à l’origine d’une vague d’interpellation au sein des forces de défense et de sécurité, opérées par le pouvoir de libreville. Les présumés indélicats méditent actuellement sur leur sort à la prison centrale de la capitale gabonaise, à la suite des premières arrestations faites le 05 septembre dernier, et qui ont notamment permis de mettre la main sur, le général Jean Philipe NTOUMPA LEBANI, qui dirigeait le conseil Nationale de sécurité depuis la fin de l’année dernière jusqu’au moment de son arrestation, qui fait l’objet d’un silence plat au nom du « secret militaire ».

Face à la méthode utilisée par les autorités Gabonaises, les familles des personnes incarcérées dénoncent des vices de forme, qui s’inscrivent en faux avec les principes élémentaires du droit. L’avocat du général Jean Philipe NTOUMPA LEBANI, maitre Aimery Bhongo Mavoungou, pointe un doigt accusateur sur les autorités, les indexant d’avoir viciés la procédure de droit ayant conduit à la mise aux arrêts de son client notamment, pour ‘’tentative d’atteinte à la sureté de l’état’’ et ‘’tentative d’assassinat de plusieurs officiers ‘’ qui se sont constitués partie civile .Maître Aimery Bhongo Mavoungou, persiste et signe sur le vacuité du dossier de son client , en demandant un jugement en bonne et due forme, afin de faire toute la lumière dans cette affaire de tentative de putsch, qui ressemblerait selon lui, à une chasse aux sorcières au sein des forces de l’ordre ,suite à l’instauration d’un climat de suspicion généralisée, et de psychose permanente de putsch militaire.

L’avocat de l’ancien dirigeant du conseil national de sécurité ,le général Jean Philipe NTOUMPA LEBANI, déplore également la violation flagrante du code de procédure pénale ,qui exige portant des réponses aux demandes d’annulation de ce type de procédure, dans un délai de 5 jours ,toute chose qui est loin d’être la cas dans cette affaire, puisqu’une demande d’annulation de la procédure de détention de son client, a été sans succès, formulée aux autorités compétentes depuis mi-octobre dernier.

Maître Aimery Bhongo Mavoungou , dénonce donc avec force ,le caractère illégal de ces interpellations aux allures selon lui de justice aux ordres, et de dépendance du pouvoir judiciaire sur le pouvoir politique.

Lundi 2 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2192 fois




1.Posté par sebdepog le 02/11/2009 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une coquille s'est glissée sur le titre de cet article: coup d'Etat "éventé" et non "éventré".

2.Posté par OBALANGO le 03/11/2009 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C c''est leur affaire nous le bas peuple on ne fait que subir la misère , les innondation les prix des denrées alimentaires qui flambent, les enfants qui ne vont plus à l'école depuis près de 20 ans... , les moyennes sexuellement transmissible des étudiantes le harcellement sexuel par les professeurs, et maintenant les berets rouge corps d'élite de l'armé gabonaise qui apparait et disparait sans qu'on ne sache trop bioen pourquoi et comment... et qui régule désormait la circulation...

CONCLUSION: tuez-vous entre vous si vous voulez laissez nous tranquille dans nos souffrances

3.Posté par gabonais le 03/11/2009 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo OBALANGO. C'est vraiment leur problème en-haut là-bas. Nous en bas, pro Ali'9 ou pro Opposition, nous avons d'autres soucis. Inondation, misère, pauvreté, faim.

4.Posté par delaudasse le 03/11/2009 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si la pression est forte... grèves, manifestations, dénonciations permanentes dans toute la presse, refus de voir venir les étrangers (Mr Toubon...veut venir pour étudier l'après colonialisme au Gabon !!!).... si dis-je Ils vont s'entredéchirer et l'USURPATEUR Ne pourra plus compter sur ses prétendues forces.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...