News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Bourses aériennes volatilisées

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 6 Mars 2013 à 10:44 | Lu 828 fois

Les bourses d’études des stagiaires pilotes Gabonais en France sont l’objet d’un rodéo financier qui met bien souvent en péril leur apprentissage. L’Agence nationale des bourses du Gabon fait preuve de laxisme à ce sujet.



Gabon : Bourses aériennes volatilisées
Malgré qu’il ne dispose pas d’une compagnie aérienne nationale pour le moment, l’État gabonais alloue, chaque année, d’importants budgets à la formation de pilote de ligne. Mais ces fonds disparaissent bien souvent sans le moindre envoi de stagiaires pilotes en formation, à l’instar de l’année 2012 où 237,8 millions de francs ont été alloués alors qu’aucun étudiant n’a été affecté à une école de pilotage.

Lorsque des stagiaires sont envoyés, les gestionnaires de l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) s’arrangent pour suspendre ou supprimer, arbitrairement, la bourse de certains stagiaires, même en cas de bons résultats, afin de récupérer le budget de vol alloué à l’étudiant. Bertrand Mabhyala et M.M. qui a requis l’anonymat, deux jeunes gabonais étudiant le pilotage en France, l’ont découvert à leurs dépens.

D’après le premier d’entre eux, alors que la totalité de ses frais de formation, 54 000 euros (35 millions de francs CFA environ), ont été payés dès octobre 2011, il a été retardé pour des motifs fallacieux par les dirigeants de Gilles Polomé Aviation, l’école de pilotage qu’il fréquente à Valenciennes (France). L’objectif étant de lui faire perdre ses crédits de vols, de le décourager afin que les financiers de l’ANBG viennent, par derrière, récupérer les frais d’études non utilisés et se les partager avec les dirigeants de l’école.

Même scénario pour M.M., inscrit à l’École de pilotage Amaury de la Grange (Epag), qui a perdu le bénéfice de son module de pilote de ligne théorique, le PDG de l’Epag lui ayant signifié, en novembre 2010, qu’il n’y avait plus d’argent pour la suite de sa formation. Pourtant, le Gabon disposait encore, en avril 2011, de plus de 85 000 euros d’avoirs dans cette école et le module de M.M. ne nécessitait que 40 000 euros. Venu au Gabon pour s’enquérir auprès de l’ANBG, M.M. n’est plus jamais retourné à ses études et a fini par abandonner son ambition de devenir pilote. Il travaille depuis dans un tout autre secteur.

Sans doute très occupées, les autorités gabonaises de l’ANBG, saisies par les élèves-pilotes, tardent à envoyer le commandant Serge Deacken, l’expert pilote de ligne chargé du suivi des élèves-pilotes gabonais, pour régler le problème. L’École de pilotage Amaury de la Grange est actuellement en liquidation judiciaire alors que Marc M. y dispose encore de 49 000 euros et que l’autorité française en charge des écoles de pilotage à la direction générale de l’aviation civile (DGAC), demande aux Gabonais de changer d’école.

Laxisme volontaire ou gaspillage par laxisme ? Le 30 décembre dernier, un étudiant concerné par cette situation a écrit au Premier ministre, Raymond Ndong Sima, une longue lettre très documentée avec ampliation au président de l’Assemblée nationale, en vue de solliciter leur intercession. Il n’a jamais reçu de réponse. Où irons donc les 237,86 millions de francs inscrits dans la loi des finances de cette année ?


Gabonreview

Mercredi 6 Mars 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 828 fois




1.Posté par Vimba le 06/03/2013 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc les concours de pilotage ça s'organise encore au Gabon?!

Quant à l'étudiant requérant son anonymat dans la relation de l'affaire,je le trouve tout simplement stoïque sinon douteux quant à la sincérité de son admission en une école de pilotage dont l'expérience ,entre autres questions,dans la formation de pilotes de qualité-de type ENAC de Toulouse- reste à démontrer.

2.Posté par ONDIMBA OLERI le 06/03/2013 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MOI ÉGALEMENT JE POSE LA MM QUESTION QUE Vimba

DONC LE CONCOURS DE PILOTAGE S'ORGANISE AU GABON?
A QUEL MOMENT DE L’ANNÉE ET QUELLES CRITÈRES?
POURQUOI INVENTER LES PSEUDO FORMATIONS POUR DÉTOURNER , FAITES COMME D'HAB EN VOLANT NATURELLEMENT MAIS SACHEZ QUE VOUS RENDREZ LES CPTES A NOS ENFANTS ET PETITS ENFANTS SINON DIEU SEUL VOUS LE FERA PAYER. DEMON ONDIMBA AVAIT BIEN DIT "DIEU NE NOUS A PAS LAISSER LE DROIT........" CES PAROLES DEVRAIENT VOUS INTERPELLER SINON UN JOUR ............
VIVRA VERRA
GABON AUX GABONAIS

3.Posté par yousouf le 07/03/2013 06:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement,je pensais k l'anbg etait la solution aux pb de bourses,mais je me rend +tot compte que MASSARD a fait du bruit pckil vslait lui aussi se sucrer.un vrai malheureux ce type.

4.Posté par yousouf le 07/03/2013 06:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement,je pensais k l''anbg etait la solution aux pb de bourses,mais je me rend +tot compte que MASSARD a fait du bruit pckil vslait lui aussi se sucrer.un vrai malheureux ce type.

5.Posté par OYANE ONTETE le 07/03/2013 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


AINSI VA LE GABON

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...