News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Bons offices religieux pour réconcilier Ali Bongo et Mba Obame

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 2 Novembre 2012 à 07:55 | Lu 4499 fois

Une révélation du journal gabonais La Calotte indique que le président Ali Bongo a souvent recherché les bons procédés pour un rapprochement avec son ancien ami André Mba Obame. Le dernier à entrer en scène est le cardinal-archevêque de Kinshasa, Laurent Monsengwo, qui a mis à contribution l’archevêque de Libreville. Sans succès.



Gabon : Bons offices religieux pour réconcilier Ali Bongo et Mba Obame
Laurent Monsengwo Pasinya, cardinal-archevêque de Kinshasa, aurait été commis par le Pape Benoît XVI pour réconcilier Ali Bongo Ondimba et André Mba Obame (AMO), selon une information livrée, le 25 octobre, par l’hebdomadaire gabonais d’information et d’investigation La Calotte.

Le journal précise que ces deux enfants d’Omar Bongo ne s’entendaient déjà plus bien avant la présidentielle anticipée de 2009 «dont les candidatures et les résultats n’ont fait qu’exacerber les rancœurs». Pour soutenir cette assertion, l’hebdomadaire rappelle que le 16 décembre 2008, dans les appartements privés du palais du bord de mer, Omar Bongo avait indiqué au général Samuel Mbaye, ancien secrétaire général du Conseil national de sécurité et coordinateur général des services spéciaux à la présidence de la République, qu’«André, est le problème d’Ali, pas du mien ou du Gabon». Et le journal d’attester que si en public Ali Bongo passe pour «un monstre qui ne veut plus s’entendre avec son frère AMO», en réalité il n’en est rien, l’actuel président du Gabon ayant souvent sollicité les bons offices de certaines personnalités pour un rapprochement avec son ancien ami André Mba Obame.

La Calotte rappelle à cet effet que lors du conseil des ministres délocalisé d’Oyem en 2010, «Ali avait sollicité la médiation de l’ambassadeur du Cameroun au Gabon, qui avait d’ailleurs dormi durant ce séjour d’Oyem, dans la villa d’AMO. Malheureusement, cette médiation patine, peut-être du fait des amitiés fortes qui lient l’ambassadeur et AMO d’une part, et l’ambassadeur et Oyima d’autre part».

Dans cette quête de bons procédés, Ali Bongo aurait donc sollicité la médiation du Pape Benoît XVI qui a dépêché, il y a deux semaines selon La Calotte, le cardinal Monsengwo à Libreville. Celui-ci aurait des liens de parenté maternels avec Pascaline Mferri Bongo Ondimba. Le cardinal congolais, actuel émissaire de Benoît XVI en Syrie, a donc pris attache avec Basile Mvé Engone, archevêque de Libreville et grand-père de Sullivan Bongo, le conseiller technique du président de l’Arcep, chez la mère de qui, Julienne Assogho, un déjeuner a été organisé à Owendo, en présence notamment de Charles Mba, ex-ministre délégué à l’Économie et aux Finances. La rencontre ayant eu lieu alors qu’Ali Bongo se trouvait à l’étranger, Laurent Monsengwo a chargé Basile Mvé de la réconciliation des deux frères. A son retour au Gabon, Ali Bongo a reçu l’archevêque de Libreville en présence de Julienne Assogho. Depuis lors le prélat gabonais cherche à rencontrer Mba Obame mais n’y parvient pas.

Il faut dire qu’André Mba Obame, devenu opposant N°1 d’Ali Bongo, est invisible et difficile d’accès depuis sa dernière sortie publique, le 25 août lors d’un meeting de l’Union nationale à son siège. L’homme se plairait d’ailleurs de toutes les extrapolations causées par son éclipse, assurent des sources familiales qui soutiennent qu’il se porte bien. Une mise en scène mystérieuse qui pourrait expliquer pourquoi l’archevêque de Libreville a du mal à mettre la main sur Mba Obame.

L’échec provisoire de Basile Mvé a poussé l’hebdomadaire La Calotte à s’inquiéter. «Certains symptômes ne devraient pas passer inaperçus : le fait qu’AMO décline à plusieurs reprises toutes rencontres avec le prélat. Ce serait pure folie d’attendre que l’imminence de l’échec de cette médiation contraigne le Gabon à subir des aventures irréversibles que les deux Congo ont connu malgré Ntoumi et Mossengo», extrapole le journal qui interroge également : «pourquoi l’église Catholique, et plus particulièrement, Basile Mvé Engone a-t-il le pouvoir sur la médiation politique au Gabon ?»

On devrait tout de même noter que la réconciliation Ali Bongo-Mba Obame n’est pas la préoccupation de l’église seule. Des sources dignes de foi soutiennent que profitant de la cérémonie de prestation de serment de Macky Sall, son successeur, l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade voulait organiser une rencontre de réconciliation entre Mba Obame et Ali Bongo, à l’instigation du président gabonais. Informé, André Mba Obame avait finalement refusé de se rendre à Dakar où Chantal Gondjout Myboto et Mike Jocktane étaient également invités. Qui a dit qu’Ali Bongo Ondimba et André Mba Obame se voyaient en secret ou qu’ils ont un projet occulte commun pour tromper les Gabonais ?


Gabonreview

Vendredi 2 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 4499 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

50.Posté par Antsiamè le 05/11/2012 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La chaîne de la Francafrique "Africa 24", la fidèle voix des dictateurs, annonce pour ce soir à 19h45, heure de Libreville, un discours d'Ojukwu Obi Jeffrey Bongo. Un discours de plus qui ne vise qu'à divertir et à distraire les Gabonais. Son père adoptif en faisait un tous les jours entre décembre 1989 et février 1990. Cela n'a pas empêché la conférence nationale. Est-ce le signe du destin? Attendons. Mais dans tous les cas, il n'a qu'une seule issue: son départ du pouvoir et... du Gabon.

49.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 05/11/2012 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La chaîne de la Francafrique "Africain 24", la voix des dictateurs, annonce pour ce soir 19h45 heure de Libreville, un discours d'Ojukwu Obi Jeffrey Bongo. Un discours de plus qui ne vise qu'à divertir et à distraire les Gabonais. Son père adoptif en faisant un tous les jours entre décembre 1989 et février 1990. Cela n'a pas empêché la conférence nationale. Est-ce le signe du destin? Attendons. Mais dans tous les cas, il n'a qu'une seule issue: son départ du pouvoir et... du Gabon.

48.Posté par NEM le 04/11/2012 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gna'itoliyani
Calme-toi. Tu ne connais pas l'art de la guerre et son but final. Bruler n'est point la solution.

47.Posté par Humiliation de KABILA par Francois Hollande le 04/11/2012 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
suivez jusqu'au bout cette vidéo et mettre le son :

http://www.youtube.com/watch?v=4XgXJj4VlBo&feature=share

46.Posté par DBD le 04/11/2012 02:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon est divise en deux:
1-Les PDgistes et Bongo
2-Les Gabonais et Mba Obame

Choisissez votre camp! Ca va chauffer!

45.Posté par Bel le 03/11/2012 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UNITE est où, on veut rire avec ses bêtises? Cela fait trop longtemps qu'il ne vient plus nous faire ses sketchs. Oh, le bêtisier nous manque cruellement.

44.Posté par La Chouette le 03/11/2012 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une délégation Sud- africaine et sénégalaise serait ce week end au Gabon pour la réconciliation d'AMO et d'ABO. L'information, qui provient des sources policières(CEDOC), reste à confirmer.

43.Posté par Le Gabonais le 03/11/2012 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Poste 42 par Mwan zan

Ce que tu sais c'est que tu es un MENTEUR et il faut avoir honte de mentir à ton age. Je suis désolé de te tutoyer mais pour des menteur il n'y a pas de respect.

Cites moi l'endroit et l'instant où tu as assisté à une tentative de médiation.

A quel moment AMO s'est rapproché de Pascaline pour tenter cette médiation. Quel genre de Gabonais es-tu. Bongo nous marche dessus et toi ce que tu trouve de mieux c'est de mentir. MAIS TU ES UN CONNARD, UN IDIOT ET TU PENSES QUE C'EST LE MOYEN D'EXISTER. PITIE POUR LE MALHEUREUX QUE TU ES


42.Posté par Mwan zan le 03/11/2012 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne peux pas dire que cet article est faux parce que le milieu poliique est glissant et difficilement maitrisable mais ce que je sais c'est que Mba Obame a à plusieurs reprises tenté une reconciliation avec son frère via Pascaline sans succès puis Andjoua qui a promis faire quelque chose.

41.Posté par EBOLE MOAN NTSOUMOU le 03/11/2012 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si cet article dit vrai globalement je pense qu'AMO a raison de refuser de tels arrangements de couloirs ou de salons;pourquoi négocier en secret si on refuse de le faire dans un cadre légal formel ouvert et public comme une CNS?L'adolescent attardé qu'est ALI veut gagner du temps et AMO qui le connait mieux que lui sait aussi qu'il respecte rarement la parole donnée.

1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...