News & Infos Utiles...


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Bolloré suspend son plan de licenciement et ouvre les négociations

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 18 Décembre 2013 à 05:59 | Lu 477 fois

La direction gabonaise du groupe français Bolloré a décidé de suspendre son plan de licenciement d’une centaine de dockers gabonais avant l’aboutissement des négociations ouvertes ce mardi dans la capitale, a appris Gabonactu.com de source bien informée.



Les négociations ouvertes ce mardi se déroulent sous la médiation du Président du conseil d’administration du groupe au Gabon, Anicet Bongo.

C’est le PCA qui avait obtenu la suspension de la grève et la levée des barricades dressées devant le siège de la société par les employés en colère qui protestaient le 12 décembre dernier contre un plan de mise au chômage de 80 à 90 agents de Libreville pour des raisons économiques.

Les négociations qui doivent durer deux jours au maximum doivent « aborder tous les problèmes sans tabou », selon une note d’information publiée par Bolloré.

« Un accent particulier sera mis sur le respect du code du travail en République gabonaise », ajoute le texte qui précise que la direction générale de Bolloré Gabon et les représentants des travailleurs ont convenu de se faire « assister par un expert indépendant ».

Un procès verbal signé par les deux parties sera dressée à l’issue de ces pourparlers. Il sera également mis en place un plan « d’exécution des propositions » issues de ces discussions.

Le calme est donc provisoirement revenu auprès du numéro un de la manutention au port d’Owendo et de Port-Gentil.

Le personnel était visiblement remonté contre le directeur général qu’il accuse d’avoir proféré des propos raciste en vers ses employés.

Dans les prévisions de la société, 147 employés doivent être virés pour des raisons économiques. 57 ouvriers de Port-Gentil ont déjà été remerciés ce qui n’est pas du goût du personnel de Libreville.

La direction générale de Bolloré Gabon soutient que l’entreprise a cumulé les mauvaises performances doublées d’un contexte international peu favorable aux activités du groupe.

De 2009 à octobre 2013, la filiale SAGA Gabon a perdu 5,3 milliards de FCFA. La perte a été de 11,3 milliards de FCFA entre 2009 et octobre 2013 chez SDV dont l’activité principale a toujours été la manutention du bois, selon un cadre de la société s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.
En janvier 2009, le gouvernement gabonais avait interdit l’exportation des billes de bois, ce qui a provoqué une perte de l’ordre de 52% du chiffre d’affaires de Bolloré Gabon. L’entreprise ne s’était pas séparée de ses employés. Elle avait réorienté les salariés concernés dans d’autres secteurs mais la rentabilité a tardé à revenir d’où la nécessité de mettre à la porte les 147 employés.

Le personnel bat en brèche ces explications indiquant que le chiffre d’affaires du groupe a connu une croissance d’environ 6% l’année dernière.

Source : Gabonactu

Mercredi 18 Décembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 477 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Vide1 | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée