News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Biyoghe Mba veut assigner les enseignants grévistes en justice, a t - il perdu la tête ?

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Jeudi 4 Février 2010 à 22:21 | Lu 2320 fois

Dans une noté adressée aux enseignants grévistes le 1er février, le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, a menacé de sanctionner ou de poursuivre en justice les enseignants ayant indûment perçu les bons de caisses des mois d’octobre et novembre 2009. En réaction à cette note, les enseignants réunis autours de la Convention nationale des Syndicats du secteur éducation (CONASYSED), ont menacé de boycotter la fin du premier trimestre en faisant de la rétention de notes.



Gabon : Biyoghe Mba veut assigner les enseignants grévistes en justice,  a t - il perdu la tête ?
Les enseignants grévistes qui ont indûment perçu les bons de caisse des mois d’octobre et novembre 2009 pourraient bientôt être sanctionnés ou se voir assigner en justice, selon une note qui leur a été adressée le 1er février dernier par le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba.

Selon Biyoghe Mba, ces enseignants n’auraient du toucher que «les indemnités de logement et les allocations familiales, tel prévu par la loi». Le Premier ministre reproche aussi aux enseignants d’avoir déclenché une grève sans préavis au sortir d’une de leur concertation commune, sans en assurer le service minimum.

«Accorder une telle facilité risque de perpétuer des pratiques dont la récurrence est à l’origine de la destruction du système éducatif gabonais, que l’ensemble de la communauté nationale ne cesse de déplorer et dont il est envisagé une réforme profonde», fustige le Premier ministre.

Réunis en assemblée générale le 3 janvier dernier à leur siège de la Peyrie à Libreville, les enseignants réunis autours de la Convention nationale des Syndicats du secteur éducation (CONASYSED), ont pour leur part menacé de boycotter la fin du premier trimestre en faisant de la rétention de notes

Mécontents de cette menace du chef du gouvernement, les membres de la CONASYSED dénoncent la rétention de leurs bons de caisse du mois de décembre et même janvier, alors qu’ils ont repris les cours le 16 décembre 2009, suite à la signature d’un protocole d’accord avec le gouvernement deux jours plus tôt.

Pour la CONASYSED, l’attitude du gouvernement est de nature «à réveiller les vieux démons de la contestation et de la révolte de notre système éducatif». Le groupement syndical prévoit de se retrouver le 9 février prochain pour statuer sur la situation.

Depuis la reprise des cours le 15 décembre dernier, la stabilité tant espérée ne s’est jamais véritablement installé dans le secteur de l’éducation. Ce nouveau bras de fer entre le gouvernement et les enseignants qui se profile à l’horizon ne va certainement pas arranger les choses alors qu’une course contre la montre a été engagée pour rattraper le retard accusée par la grève déclenchée le 5 octobre 2009.


Source : Gaboneco


Jeudi 4 Février 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2320 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par le gaboma le vrai !!! le 07/02/2010 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAUVRE BIYOGHE MBA ETRE TRAITRE CONTRE LE PEUPLE GABONAIS !!!!C EST TOI QUI MERITE D ETRE JUGE CRAPULE!!! TU AS BEAUCOUP A APPRENDRE DE LA GOUVERNANCE QUE TON BIAFREI T ENCULE AUSSI EN BROCHETTE.......GROS BOUQUET T ATTEND LES BRAS JE SERAI TON JOLIER !!!!!!

16.Posté par yacelio le 07/02/2010 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
faites des commentaires sur les articles proposés et non sur moi !!

15.Posté par Odjuan'a Mbédé le 07/02/2010 02:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'en pense Biyoghe Mba la "carapace vide" de ce-ci?

"Un document de 330 pages publié ce jeudi 05 février 2010 indique que l'ancien président et son fils, alors ministre de la Défense, ont déboursé 18 millions de dollars pour s'offrir les services d'un lobbyiste américain Jeffrey Birrell.

Leur but: acquérir six véhicules blindés et six avions militaires C-130.

Qu'Omar Bongo aurait "fournit de grandes quantités d'argent liquide à sa fille Yamilee Bongo-Astier" qui a déposé ces fonds dans des banques à New York entre 2000 et 2007, selon ce rapport portant sur le blanchiment d'argent.

Que la femme d'Ali Bongo, Inge Lynn Collins Bongo, aurait transféré de fortes sommes d'argent aux Etats-Unis. Dans le coffre fort de l'une des banques, Qu'elle posséderait un million de dollars en billets de 100 dollars."

Pour donner un sens à sa plainte, il devrait commencer par traduire en justice, son voyou de président qui a fait avec son père et continue de faire du tort au Gabon et aux Gabonais, pour les faits révélés ici par les sénateurs américains.

Je suis sure que dans quelques jours, le porte parole du gouvernement d'ali viendra nous chanter une tentative de déstabilisation des institutions de la république par les états unis et demander aux pdgistes d'être vigilants.

Depuis qu'ils ont enlevé leurs culottes pour les donner aux chiens, marcher nus et coucher avec leur mères et soeurs, plus rien ne leur est impossible !!!


14.Posté par Critique Objective le 06/02/2010 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est complètement à l'Ouest. Le secteur de l'éducation est déjà assez tendu comme ça pour qu'il vienne encore jeter de l'huile sur le feu!!! Soyons un peu sérieux! Il s'est drogué avant le de prendre cette décision ou quoi? Qu'attend-t-il en retour? Nous avons frolé d'un poil l'année blanche, les tensions ont été vives, à la limites de l'affrontement physique entre certains et au lieu d'appaiser les problèmes, il vient y mettre encore plus de piment.. C'EST FORT HEIN?!?. Svp, ne le qualifiez plus de tortue. Il n'en a pas la sagesse. Trouvez autre chose car là il me dépasse.

13.Posté par St.Michael le 05/02/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ jurgen241 (Mr. HS)

You are getting astray and away from the point.

Tu dis (avant dernier paragraphe de ton chiffon kilométrique) que tu espères ouvrir les yeux des compatriotes…..Tu devrais plutôt ouvrir tes yeux pour te rencontre de ceci :
1-Le sujet dans cette rubrique concerne les enseignants et non Mr. Mamboundou.
2-Avant de disserter il faut d’abord lire le sujet et le comprendre. Tu viens de pondre un post de 7,108 caractères hors sujet, incohérents ‘and NOT ADDED VALUE’. Cela vaudrait certainement une note en dessous de la note éliminatoire.

Ouvre maintenant tes yeux et tu verras que le monde qui t’entoure avec ton biafrais est un monde de la même classe d’incompétence que Jurgen241.

Heureusement que nous ne faisons pas parti de ce monde Ali09.

I am so proud whit the tough and highly honorable choice I made: I chose the oppressed People with true Wisdom. Amen.

12.Posté par jurgen241 le 05/02/2010 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Mamboundou, advenant votre victoire le 30 août prochain, vous serez le président de tous les gabonais y compris ceux qui vous détestent et qui auraient voté contre vous. Mais, plusieurs indices montrent à suffisance que vous préméditez embraser le pays si vous ne gagnez pas. Votre site internet, vos propres discours ne laissent présager que la casse, la violence si un autre candidat, surtout si Ali Bongo gagnait ce scrutin. Vos partisans et vous, êtes persuadés de votre victoire alors que la réalité peut être très décevante et je vous dirai comment sous peu.
Pour le moment, Je lance un cri de cœur pour vous demander de sortir de votre bulle et d’arrêter vos plans de casse parce que le Gabon n’est ni à vous, ni aux Bongo, ni à vos partisans, mais à nous tous et nous ne pouvons vous admirer le détruire.
Car, nous, gabonais ordinaires, sommes conscients que vous tous, candidats et candidates à cette élection êtes des individus fortunés – et donc ayant quelque part profité des largesses de feu Bongo et/ou de l’état- en gros du système. Mais là n’est pas le problème. Car, ce que les gabonais veulent savoir c’est ce que les candidats vont faire pour changer ce système qui n’est pas juste, comment les candidats vont procéder pour mieux redistribuer les richesses du Gabon, mieux garantir les chances de chacun devant la maladie, l’éducation, le travail etc….
Voyez vous ce n’est pas avec les promesses de casse ou la promotion de la haine et de la violence que vous apporterez le mieux être aux gabonais qui souffrent déjà!

Passons maintenant à l’éventualité que vous soyez battu à la régulière, sans fraude.
1- Pour gagner une élection au Gabon il faut conquérir les grands électeurs qui sont Les fangs (grand nord) à peu près 30%, les Nzébis (sud est) près de 28% et les punus près de 12% (sud ouest). Mais il est curieux de voir que les grandes annonces faites sur votre site ne parlent que des représentations bancales de la diaspora (bling bling politique) alors que vous êtes conscient que la diaspora représente moins de 2% de votants. Pire, à deux semaines du déclenchement de la campagne vous ne disposez pas encore d’une base solide au nord alors qu’au sud vous tirez de l’arrière face à l’UGDD, le PDG et le PSD (particulièrement chez les punus).

2- Pour gagner l’élection il faut pactiser avec les femmes (60% de la population). Dieu seul sait combien de fois votre parti est carentiel à ce niveau, comparativement au PDG avec ses groupes d’animation et ses confessions sociaux-professionnelles.

3- Étant donné que c’est une élection à un tour, tout au plus deux candidats de l’opposition auraient fait votre affaire. Or avec 23 candidats en liste, seule votre capacité de les rallier à vous qui pourra vous sauver. Je m’explique. Comme vous le savez, près de 70 pourcents des gabonais voudraient un changement véritable et radical et donc le reste, 29 à 30%, constitue l’ensemble des membres du PDG et votera d’emblé pour le candidat PDG. Si vous le savez, ce dont je suis certain, il vous faut un minimum de 31% pour gagner. Maintenant, supposons le scénario très pessimiste et très improbable dans lequel tous les autres candidats de l’opposition obtiennent 2% chacun. Calculez vous-même, 70% qui veulent le changement – (2×21)= 70%-42% = 28%. Donc rien qu’à cause de la pléthore des candidats, vous êtes en mauvaise position; Or la réalité s’avère plus cruelle parce que comme vous le savez, Myboto, Oye Mba, Maganga Moussavous ou Mba Abessole seront au dessus de 2%. Donc vous êtes perdant sur toute la ligne si vous n’arrivez pas à coaliser toutes les autres candidatures qui, soit dit en passant, veulent la même chose que vous à savoir le bien des gabonais.
Conclusion : pas de coalition le candidat PDG gagne sans difficultés et sans tricher.

4- Pour gagner, la visibilité d’un candidat compte et donc il faut faire de bonnes alliances. Mais en la matière vous nous décevez beaucoup monsieur Mamboundou. Que faites vous avec Mayila, Ndao, Kombila comme alliés? Sans oublier vos réunions en présence d’Eyeghe Ndong, Mba Obame??? De quel changement, de quelle rupture parlez-vous avec des individus comme ceux-là? Avez-vous oublié que c’est Mayila, oui le même Louis Gaston Mayila qui a détruit air Gabon? Le même Mayila qui n’a pas bonne presse dans la diaspora, particulièrement au Canada où il a détourné 300 000$ appartenant aux étudiants? Il vous l’a peut être caché, mais maintenant que vous le savez, virez-le pour vous redonner une certaine crédibilité. Êtes vous devenu amnésique de ne pas vous rappeler que c’est Mba Obame, ministre de l’intérieur sous feu Bongo qui est l’artisan des listes électorales qui causent problème aujourd’hui? Avez-vous oublié que c’est encore lui qui a refusé d’introduire la biométrie dans ce fichier électoral malgré que le feu Bongo et vous, étiez sur la même longueur d’onde? Que c’est ce Mba Obame qui a vendu l’île Mbanié? Que pensent les alliés de Ndao à Port-Gentil vu que c’est vous qui aviez déposé son parti en vous alliant au PDG pour gérer sa ville? Non monsieur Mamboundou, nous ne pouvons pas vous faire confiance lorsque vous vous ralliez toute la racaille de la seconde république pendant que vous prétendez vouloir construire une troisième république exemplaire.

Voilà Monsieur Mamboundou, je voulais simplement attirer votre attention sur l’éventualité d’une défaite réelle et cuisante à la régulière que vous pourrez subir si vous ne changez pas vos stratégies avant le 30 août. Cela dit il faudra épargner la vie des gabonais innocents que vous préméditez de détruire inutilement en revendiquant une victoire qui est loin de vous êtes acquise; en incitant les gabonais contre d’autres gabonais avec vos slogans creux : Tout sauf Ali; si Ali gagne c’est par tricherie, on casse; Ali doit se retirer s’il ne veut pas que le pays brûle etc…

J’espère que mon message ouvrira les yeux des compatriotes qui veulent casser sans raison. Nous sommes tous des frères et sœurs de ce pays. La démocratie est un merveilleux jeu que l’on doit jouer sans rien casser et en étant bons perdants car après tout nous devons nous faire le serment de ne jamais tuer un autre gabonais. Il existe des moyens pacifiques qui nous ont permis d’avancer. Alors je vous tends la main Monsieur Mamboundou, soyez bon perdant si vous perdez et bon président si vous gagnez.

Monsieur Mamboundou, vous prônez le changement depuis des années, mais je tiens à vous rappeler qu’on n’a pas besoin d’être président pour changer le Gabon. C’est pourquoi je vous propose en tant que bon citoyen de vous associer avec un candidat travailleur et d’œuvrer ensemble pour notre cher pays. Et je vous rappelle que c’est le premier ministre qui est le premier ouvrier de l’état, donc artisan de tout changement, puisque ce dernier compose l’équipe gouvernementale, donc c’est lui qui choisit les ouvriers de la nation. Une leçon de démocratie se matérialise aussi par le rapprochement des forces vives d’une nation. Je vous invite à méditer sur cette suggestion si vous êtes perdant à cette élection.

Vive le Gabon et vive la patrie.

11.Posté par la gabonaise le 05/02/2010 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eboulou,
tu as touché du doigt le problème. Le véritable enjeu de l'éducation est la formation de citoyens responsables, conscients et éclairés. Le pdg préfère maintenir le pays dans l'obscurantisme le plus profond, mais les gabonais s'éveillent et se réveillent, les pdgistes veulent faire passer le muselage de la population pour une sorte d'approbation de la politique qu'ils mènent. Cela ne m'étonnerait pas qu'ils créent à la place de véritables temples du savoir des écoles du parti en miniature, destinés à l'endoctrinement et au culte de la personnalité un peu comme l'ancien modèle soviétique, et je verrais bien Yacelio y enseigner dans ces conditions.

10.Posté par Eboulou le 05/02/2010 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Yacelio ,
Vous tous qui parlez de la vie des autres gabonais avec autant de désinvolture et de mépris , vous oubliez qu' un jour ou l' autre vous serez tous jugés .
.Que nos larmes continuent toujours à faire votre bonheur aujourd' hui . Mais , un beau jour , elles pourraient se transformer en une substance érosive qui anéantirait votre système entier .
Tu te permets de traiter les enseignants Gabonais d' inconscients .
Renseigne-toi urgemment , après avoir lu ce post , aujourd'hui même sur chacun des principaux membres de la Conasysed et je pense que , si tu es une personne sensée avec un soupçon d' humanité en toi , tu retourneras ta langue dix mille fois dans ta bouche avant de pouvoir l' ouvrir . Je te conseille sincèrement de faire ce petit exercice d' investigation , parce que pour toi et tous les individus qui vous êtes engraissés par le régime mafieux et inhumain Bongoïste vous occultez souvent que ces braves enseignants sont des pères et mères de familles , qui ont fait de l' éducation de la jeunesse Gabonaise leur vocation , ont eux aussi un désir ardent de voir leurs progénitures évoluaient dans un meilleur environnement socio-éducatif meilleur .
Pourquoi le pouvoir que vous défendez continue-t- il à balayer d' un revers de main le malheur qu' endure la population Gabonaise ?
Je te répète que tôt au tard vous serez tous punis , si ce n' est pas vous-mêmes , ce sera votre descendance , et cela par l ' ultime justice Divine .
Comment toi et tous les défenseurs du pouvoir immergé n' arrivez-vous pas à comprendre que ce que n' acceptent plus les gabonais c' est cette fatalité que vous voulez nous imposer ?
N' avons-nous pas assez souffert pour vous ?
Dieu a-t-il créé la Terre Gabonaise pour la famille Bongo et tous les autres étrangers qui ne sont là que pour la piller sans cesse ?
Alors que chaque jour que Dieu fait , les familles sont endeuillées parce qu' il leur manque juste quelques structures de santé efficaces pour pouvoir au moins soigner leurs proches ?
Pourquoi votre Biafrais et sa cohorte de bouffons renâclent-ils à mettre en place des moyens appropriés pour un vrai système éducatif fondé sur la liberté et l' ouverture d' esprit ?
Pourquoi ont-ils toujours peur ? Peut-être parce qu' un tel système éducatif mettrait à nue la nature profonde de votre pouvoir illégitime , défaillant et autoritaire ? Ou peut-être parce qu' il ouvrirait les yeux à la population Gabonaise et surtout à sa jeunesse ?
Mon Dieu , pourquoi veulent-ils sans cesse user des menaces au lieu de chercher à résoudre intelligemment, efficacement et durablement des problèmes dont le monde sait que les solutions se trouvent à portée de leurs mains ?

9.Posté par Galo Galo le 05/02/2010 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ yacelio,

I'm sure that school had been a bully for you.Or as a number of people living in this blessed country you got a job due to big boss but without having knowledge or education.Sorry !!! I had forgotten that you want to remain a sheep.
Si l'on suit ton raisonnement, la justice est ton seul recours;c'est ton droit absolu.
Que dis-tu des enseignants stagiaires qui ont exercé pendant dant des lustres et en sont morts sans percevoir leur premier salaire?
BIYOGHE MBA dans sa carapace de tortue denonçait ces manquements il y a peut,la boulimie d'argent l'aurait rendu tout d'un coup amnésique?Normal aucun de ses enfants n'est scolarisé au GABON;uou peut-être si dans les établissements privés français du pays.
LA GABONAISE a planté de manière plus que claire le décor du système éducatif gabonais!!!!

8.Posté par ADN le 05/02/2010 06:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que le premier Ministre, chef du gouvernement, a été très mal conseillé.

Au lieu de porter plainte, il devrait continuer à négocier afin de trouver une issue favorable aussi bien pour les enseignants qui recherchent des meilleurs conditions de travail que pour le pouvoir politique qui ne demande qu'à sauver l'année scolaire.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...