Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Billie By Nzé met en garde les éventuels «putschistes»

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Vendredi 19 Décembre 2014 à 08:25 | Lu 2959 fois

Le porte-parole de la présidence de la République a rappelé à ceux qu’il considère comme des «acteurs politiques en mal de popularité» prônant la haine, la xénophobie, la violence, la déstabilisation des institutions, et préconisent le renversement de celles-ci par la force, que «force reste à la loi».



Le porte-parole de la présidence de la République s’est exprimé après la sortie, la veille, de l’évêque Mike Steeve Jocktane qui a invité les jeunes à se mobiliser derrière le Front de l’opposition pour l’alternance, en vue de faire pression sur les autorités en place afin qu’elles quittent les affaires. Le contexte est que l’on enregistre, de plus en plus, des sorties de leaders syndicaux et de forces politiques qui demandent ouvertement le départ de l’actuel chef de l’Etat, non sans souvent préciser que tous les moyens sont bons pour aboutir au résultat escompté.


Alain-Claude Billie By Nzé, le 18 décembre 2014 à la présidence de la République. © Gabonreview
Dans cet air du temps trouble, Alain- Claude Billie By Nzé a relevé que malgré les progrès enregistrés avec l’organisation, en 1990, de la Conférence nationale, «il est surprenant de constater que certains acteurs politiques, en mal de popularité et incapables d’affronter le suffrage universel, en viennent à prôner la haine, la xénophobie, la violence, la déstabilisation de nos institutions, et préconisent le renversement de celles-ci par la force. Ce qui s’appelle un coup d’Etat». Pour lui, ces personnes méritent l’épithète de «putschistes». A cet effet il souligne que «ces putschistes sont sans ignorer que des actes d’insurrection sont prévus et punis par la loi gabonaise».

Le porte-parole de la présidence met ces personnes et les médias qui les appuient en garde en rappelant que «ces appels sont relayés par une certaine presse proche de l’opposition». «Les auteurs de ces actes ainsi que les médias qui en assurent le relais devront en répondre devant les juridictions compétentes. Force restera à la loi», a-t-il déclaré, dénonçant le fait que ces acteurs politiques, «habités par des élans putschistes», appellent la jeunesse à des manifestations de rue, «alors que dans le même temps, leurs propres enfants poursuivent des études dans des universités à l’étranger grâce à la fortune accumulée lorsqu’ils étaient aux affaires».

S’exprimant sur les manifestations actuelles des étudiants, Alain-Claude Billie Nzé s’inscrit en faux contre leur caractère académique ou social. Pour la voix de la présidence de la République, «elles se caractérisent en outre par des violences et voies de faits qui ont conduit à des interpellations et à des incarcérations de leurs auteurs présumés». «Ces auteurs présumés ont pour noms Ollo, Ondo, Koumba, mais jamais Ping ni Myboto», a-t-il indiqué avant de se demander si le «destin de certains de nos enfants serait la prison, tandis que celui des autres, les enfants de ces anciens barons, serait la réussite ?».

Abordant le chapitre des syndicats et de leurs grèves, le porte-parole de la présidence s’étonne de leur radicalisation notamment au moment où le gouvernement de la République est en pleine négociation sociale globale avec les partenaires sociaux. «C’est le cas par exemple des perturbations observées dans la distribution des carburants qui sont la traduction de la radicalisation de certains leaders de l’Onep à maintenir coûte que coûte la grève, même si des emplois et l’économie nationale devaient en être menacés», a-t-il explicité, soulignant que ces façons de faire masquent mal des objectifs politiciens.

Alain-Claude Billie Nzé a indiqué que le président de la République condamne toute forme de violence, et demande au gouvernement de prendre toutes les dispositions utiles afin de garantir la sécurité des personnes et des biens, la libre circulation, l’ordre public et le fonctionnement régulier des services de l’Etat.

Il a mis en garde certains médias internationaux, comme France 24, qui diffusent sur leurs sites «des vidéos qui trompent la réalité des faits sur le campus universitaire de l’USTM». «Il est à rappeler que les étudiants interpelés par la justice à l’USTM sont poursuivis pour des violences inacceptables sur d’autres étudiants, au nom d’un soi-disant bizutage. Ce sont des faits graves réprimés par le code pénal gabonais aussi bien que par le code pénal français. Aucune manifestation de rue, aussi violente soit-elle, ne peut absoudre la responsabilité des auteurs de tels actes», a-t-il déclaré.

Gabonreview

Vendredi 19 Décembre 2014
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 2959 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par MILANG MISS0I le 03/01/2015 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PIPO BILLIE DEFEND SA PLACE

23.Posté par MILANG MISS0I le 03/01/2015 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Billie By Nzé ou BILIE BI NZE dit PIPO , défend son argent

22.Posté par Lola la reine le 29/12/2014 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous conseille d'aller voir un psychiatre car vous êtes des malades mentaux.

21.Posté par Lola la reine le 29/12/2014 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je comprend tout à fait vous êtes des malades mentaux, cela se démontre par votre sauvagerie et arrogance cela ne m'étonne pas il faut juste aller un psychiatre j'emmerde tout ceux qui sont contre ali et le haut ogouee.

20.Posté par Lola la reine le 29/12/2014 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous pouvez toujours rêver debout, ali sera toujours président en 2017 que vous le vouliez ou pas.. D'ailleurs vous souffrez pour rien vous êtes tout simplement des jaloux!!!

19.Posté par BANGALA MASS le 24/12/2014 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'avis avec les postes 9, 14 et 18

18.Posté par gee le 23/12/2014 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout le temps : "ou sont les enfants des opposants"? mais est ce les enfants des opposants qui ont faim,qui ont soif de démocratie ou la population gabonaise?ce sont les gabonais confondus qui reclament son depart arretez de faire croire qu'il y'a instrumentalisation?comme vous pendants les meeting du pdg ce sont vos parents qui sont militants?voici le mal du pays,comment dire qu'un parti politique a des assises quand on envoit son neveu dire a ses amis de venir faire le nombre a la fin y'a 10000f ou trois bières?la présidence la vraiment y'a pas un gars compétent la bas si il n ' y a que ce gars la qui vient faire des maladresses a chaque sortie, pas de niveau.

17.Posté par n.c.n.b le 21/12/2014 07:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pitié de lui han mais ils oublient que s''il sont la c''est grâce au peuple et la c''est juste une partie de la population et cette tendance se généralise si tous les élèves se mêlent ça va ressembler à quoi arrêtons ça

16.Posté par n.c.n.b le 21/12/2014 07:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toi tu pense même que t'es supérieur à qui tu pense que tu fais peur à qui tu n'as même pas de maîtrise et tu viens tout le temps menacer les gabonais avec ton arrogance et sauvagerie moi donc tu es content de voir certains gabonais souffrir

15.Posté par lumia@ depart d ali du gabon le 20/12/2014 20:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
I''ll a meme oublier sa nationalite ! Tu as un sang biafrai. C est pourquoi t agit ainsi.

14.Posté par oriengo le 20/12/2014 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MR BBN c'est bien beau de faire ce genre de discours vous egalement vos enfants on ne les voient pas lors de vos conférences de presse ou ceux de tous les membres du gouvernements ,c'est tellement facile de jetter la pierre aux autres tandisque vous meme faites pareille. il n'y aurait jamais eu toute ces marches si tout se passait bien, vous convenez avec moi que les Gabonais en ont marre un petit pays ou toute la population souffre et la minorité gère tout et lors des votes et meetings cette meme population devient soudainement importante. c'est pas sérieux. il y'a une fin en toute chose il y'a plusieurs années en arrière est ce que vous vous imaginiez porte parole du gouvernement?je ne pense pas ;c'est parce que vous etes bien assis aujourd'hui que vous allez vous en foutre des autres. comme l'a dit un de mes predecesseur plus haut, que les gabonaius qui sont dans l'armée qu'on met sur les routes avec des sifflets et qui parfois subissent aussi pour les malchanceux, sont aussi des enfants d'autrui, pourquoi ne pensez vous pas à celà quand vous les envoyez lancer les bombes lacrymogenes? et quand d'autres veulent faire l'inverse de ce qui vous arrange à ce moment vous devenez comme par hasard très conseilleur lol.si vous ne vous reprochez de rien et que vous n'avez aucune inquiètude ous laisserez les gabonais faire leur marche pacifiquement, on dirait que vous avez juste des droits et la populaton des obligations et des devoirs tandisque l'on nait tous libre et égaux devant la loi et que c'est grace au peuple que vos titres ou fonction ont de la valeurs.

13.Posté par Boussougou le 19/12/2014 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Ombrax
que tu le veuilles ou non , c'est la fin du système. Nous savons que pour des personnes comme toi qui sont nés, , et vécus dans le système, la chute s'annonce très très dure. Dommage pour toi ; c'est la loi de la nature : toute chose a une fin. Dans ton intérêt, rejoins nous demain

12.Posté par OMBRAX le 19/12/2014 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DEPUIS QUE VOUS BRAILLEZ SUR CE SITE, VOUS FAITES PEUR A QUI? A PERSONNE. SINON A VOUS-MEMES. VOUS ETES DES PEUREUX.
RENDEZ VOUS EN 2017

11.Posté par Bouka Rabenkogo le 19/12/2014 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ne respecte pas les ordres d'un gouvernement anticonstitutionnel. Samedi 20 décembre 2014", tous à RIO. Gabonais, partons déloger "Pacifiquement" du Palais Présidentiel Ali le biafrais et sa légion de mafieux apatrides.
"Les Grandes Victoires sont Pacifiques"

10.Posté par bidon le 19/12/2014 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on connait ton passé ALAIN CLAUDE...ne joue pas au innocent tu n'est pas blanc comme neige ON CONNAIT TON PASSE

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 08:54 Gabon - CNR : Jean Ping se dit déterminé

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !