News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Bilan des 365 jours de Raymond NDONG SIMA à la Primature

Le site de la Liberté - D'AKOK le Jeudi 28 Février 2013 à 07:44 | Lu 1127 fois

Nommé à la tete du Gouvernement de mission le 27 Février 2012, Raymond NDONG SIMA, a présenté hier aux Gabonais, le bilan de son action qui apparait globalement positif.



Gabon : Bilan des 365 jours de Raymond NDONG SIMA à la Primature
Choisi Par Ali BONGO, parmi tant de gabonais pour continuer les chantiers du projet Gabon émergent, Raymond NDONG SIMA, ancien Ministre de l'agriculture de Paul Biyoghé Mba, invité du 20 heures sur la première Chaine de télévision Gabonaise, a déclaré s'etre mis directement au travail. Ses activités se rémusent en deux points : 1) la régularisation la réforme de l'Etat; 2) la poursuite des travaux sur les grands chantiers.

Sur le premier point, le premier ministre a indiqué que près de 48000 situations administratives ont été régularisées au cours de ces 12 derniers mois (intégration, titularisation, confirmation, avancement automatique, prise en compte des stages, changement de corps, liquidation des rappels etc.), permettant ainsi d'améliorer la situation sociale des fonctionnaires. Car a-t-il ajouté, " ces régularisations ont une incidence financière importante" . elles améliorent le traitement de ces fonctionnaires.

s'agissant des réformes de l'administration, Raymond NDONG SIMA a annoncé que 120 textes réorganisant les 16 grands ministères retenus sont dans le circuit entre l'assemblée nationale et le conseil d'Etat. Ces textes ont pour objectif de fixer les missions des grandes directions qui ont été créées au sein de ces ministères et qui devraient dorénavant assouplir les lourdeurs administratives.

Sur le plan social, le premier ministre a indiqué que les effectifs de la fonction publique ont été revus à la hausse par le recrutement de près de 12000 agents.
Les négociations avec les syndicats se poursuivent en vue d'aboutir à des solutions objectives et raisonnables pour tous. le climat social détendu, favorise l'arrivée sur notre sol des investisseurs étrangers, qui apportent du travail et des ressources financières.

sur le plan politique, le rapport des commissaires sur la mise en oeuvre de la biométrie au Gabon afin d'avoir les élections apaisées a été remis au Président de la République hier. Le gouvernement, qui a joué le role de modérateur n'a influencé aucune partie, pour arriver aux résultats proposés. Le rapport reflète les avis émis par les uns et les autres sur la question de la fraude décriée au terme de chaque élection. Il revient au Président de statuer.

Sur le deuxième point : le premier ministre a indiqué que globalement, les chantiers suivaient leur cours. De Libreville, il est difficile de mesurer l'ampleur des travaux réalisés. Mais chaque province du Gabon est en chantier. Dans le woleu-Ntem, le projet Hydroélectrique est en phase finale ; dans la Ngounié, la Nyanga, les travaux routiers sont terminés, le pont de la M'PASSA est en cours ; le tronçon routier NDJOLE - LALARA est toujours en cours d'exécution, le barrage poubara sera bientot livré etc.

D'après le Premier Ministre, sa mission consiste en la poursuite des réformes engagées. Son équipe gouvernementale est à pied d'oeuvre. Sur la cohésion gouvernementale, il a répondu que le gouvernement ressemble à un orchestre. Il peut arriver qu'un musicien fasse une fausse note, mais cela ne signifie pas pour autant que l'orchestre ne fonctionne pas bien.

Sur ses relations avec la presse, il a admis que la communication a été un peu mal organisée au cours des mois passés. " je dois parler pour dire quelque chose de crédible car je donne l'information publique. Donc, parfois trop parler n'est pas utile. Cependant, c'est à vous d'organiser les rencontres avec le premier ministre", a-t-il ajouté.

Sur ses pratiques, le premier ministre a indiqué qu'il s' entrainait toujours au Karaté, quand il a un peu de temps libre.

Dans un prochain post, l'analyse de ce bilan et celle de la visite des chantiers effectuée hier par ALI BONGO.

Jeudi 28 Février 2013
D'AKOK
Vu (s) 1127 fois




1.Posté par mlutherking le 28/02/2013 09:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ndong Sima raconte des conneries.il participe à son tour au pillage du pays avec le sanguinaire et dictateur Ali Bongo du Nigeria.

2.Posté par mlutherking le 28/02/2013 09:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ndong Sima raconte des conneries.il participe à son tour au pillage du pays avec le sanguinaire et dictateur Ali Bongo du Nigeria. Mais votre tour arrive bientôt, on vous traînera dans la boue comme les autres dictateurs:en Lybie,Égypte,Tunisie...

3.Posté par bertrand le 28/02/2013 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mlutherking .............dans ce que dit ndong sima ou est la connerie jirais meme plus loin ou est ce quil dit qui nest pas vrai

4.Posté par bertrand le 28/02/2013 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cest facile detre dans linsulte de tous ce quil a dit hier il ne me semble pas avoir entendu que tout etait parfait mais il a parle de ce quil a fait et jaimerais savoir quest quil dit avoir fait que tu conteste afin que nous aussi on puisse le savoir .....pas dinsulte

5.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 28/02/2013 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Raymond Ndong-Sima était un choix à défaut de Mba-Andème qui n'a pas voulu de ce cadeau empoisonné. Au bout d'un an, il est et reste un premier-ministre par défaut, incapable de se faire respecter dans un gouvernement où des ministres lui grillent ouvertement la politesse avec la complicité du Palais. Il suffit d'ailleurs de comparer la périodicité des conseils des ministres avec ceux du temps de Léon Mébiame, Cam-la-Classe ou Eyeghe-Ndong, pour mesurer le bilan "Circulez ! Y'a rien à voir !" de cette triste primature.

De tout ce que vous dites à la légère, D'AKOK, à propos des résultats obtenus par Raymond Ndong-Sima, je ne vois pas de différence entre ce chef (?) du gouvernement et son ministre du Budget, de la Fonction Publique et de la Réforme de l'Etat. Où le peuple attendait une forte personnalité, des réformes profitables aux plus démunis, par exemple une Emergence (c'est-à-dire une visibilité) d'une classe moyenne plus nombreuse par une augmentation des fonctionnaires, plus heureuse par le privilège accordé aux PME/PMI gabonaises d'être les premiers clients de l'Etat, mieux éduquée et mieux soignée par de nouvelles contructions d'établissements scolaires et sanitaires publics et une modernisation de ceux qui existent déjà. Raymond Ndong-Sima est apparu obéir bêtement aux ordres descendus du Béninois, et dépourvu tant d'initiatives que des moyens de sa politique dont le peuple ne verra jamais rien venir parce qu'en vérité, Raymond Ndong-Sima a toujours chauffé la place d'un autre, en attendant que meilleure candidature ne vienne prendre les coups portés contre Ali Bongo, jusqu'en 2016, s'il y arrive.

6.Posté par Lola le 28/02/2013 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh ! mon gar, j'ai suivi l'intervention de Ndong Sima hier à 20h. M. D'AKOK ne fait que restituer les propos. Il a d'ailleurs renvoyer à plus tard ses commentaires.
Tes observations sont pertinentes comme d'habitude. Mais il faut aussi de temps en temps une dose de réalisme. Tu l'as bien dis, quelle marge de manoeuvre dispose ce monsieur pour imprimer sa marque ? Si Mebiame Mba n'a jamais gouverné, c'est pas Ndon Sima qui va le faire. ce gar du Nord est embarqué dans une pirogue dont la pagaie est détenue ailleurs. Pour ne pas se noyer, il s'accroche. Et comme il est du Canton Woleu, certainement qu'il sait qu'en pagayant avec les mains on ne peut pas atteindre l'autre rivage le rivage et avec le courant, le risque de noyade est très élevé. Le PDG est un rouleau compresseur, on se fait écraser à l'intérieur. La vraie guerre n'est dans l'opposition, mais entre les détenteurs des gros intérets.

7.Posté par le peuple gabonais le 28/02/2013 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici le vrai bilan de NDONG SIMA :
Refus de la conférence nationale souveraine
Dissolution de l'UN
Incapacité à convoquer une reférendum CEMAC
Tripatouillage de la biométrie
Détournement des excédents budgétaires de 2012 (400 milliards).
Refus de publication des rapports ITIE au GABON
Mensonge sur la création d'air cemac en janvier 2013
Détroussage du budget regalien par les minsitres de l'emergence
Incapacité de livraison de 5000 logements en janvier 2013
Non régulation de la situation des stages des agents du ministère de la santé. tous les médécins et TSBM sortis de la FMSS n'ont jamais été envoyés en stage depuis 1993. Le résultat est l'absence de médécins spécialistes dans nos hopitaux (Il y a bcp d'intervention chirurgicales ratées au CHL car les médécins ne sont pas spécialisés).
Détournement de plus de 1500 milliars de cfa sur le budget 2012 géré par le PM.
Surfacturation de la biométrie par le gouvernement
Tous les chantiers qu'ils énumère très haut ont été fianncés par les bailleurs occidentaux (BAD, UE, ALSTHOM, Synohydro, OLAM etc ...). Le budget de l'état gabonais sert aux franc-maçons et non à l'état. Ce sont les emprunts qui financent les klk infrastructures minables comme les deux échangeurs.



8.Posté par mlutherking le 28/02/2013 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ bertrand, il ne s'agit pas de venir faire l'avocat du diable mais nous savons tous que les pouvoirs dictatoriaux d’Afrique en général et en particulier comme celui du Gabon n'ont jamais gouverné pour l’intérêt du peuple. en regardant de près ou de loin le bilan d'ali bongo après avoir accédé au pouvoir par coup d’État électoral ( après les tueries de port gentil, de Libreville en 2009), est plus que négatif et ce sur tous les plans. Si ce n'est que de l'enfumage médiatico-politique pour faire accepter monsieur le président dictateur ( oui il faut appeler les gens par leur nom, ce n'est pas des insultes ni des invectives mais la réalité accablante): échec sur le plan social et économique à tous les niveaux sans aller en détail, régression significative des droits de l'homme et de la liberté d'expression du peuple Gabonais, recul considérable de la démocratie pluraliste (chambre parlementaire à plus de 80% mono-colore, le sénat pareil (pdg)). Dans, un pays sans ces conditions vitales et indispensables( démocratie, respect des droits de l'homme et libre expression...), il n'y a point d’émergence possible, si n'est qu'un voeu pieux car dictature et développement sont incompatibles. Voila en bref, les raisons pour lesquelles je dis que Ndong Sima raconte des conneries tout comme ses prédécesseurs à ce poste depuis bientôt un demi siècle car le système dans lequel ils ont régné ou règnent encore est très mauvais sinon machiavélique, et est à bout de souffle, donc le Gabon est à repenser qu'on le veuille ou pas ce système doit disparaître pour redonner de l'espoir à tout un peuple meurtri, confronté de plus en plus à la pauvreté et à la misère, dans un pays où les richesses abondent. quelque soit la durée de la nuit, le jour s'élèvera, un voleur a 100 jours et le propriétaire en a 1 seul.

9.Posté par bertrand le 04/03/2013 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mutrhelking.................je ne fais l'avocat de personne .je te demande juste dans ce que le pm a dit quest qui est faux afin que nous aussi nous puissons savoir si ce quil a dit est vrai ou faut je ne me lancerais pas dans des deabts polemiques qui nengagent que vous et certains troubleurs qui vivent comme vous de la polemique et de la nuisance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...