News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : "Biens mal acquis" : une plainte déposée au Gabon contre Transparency International

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Lundi 15 Novembre 2010 à 18:22 | Lu 854 fois



Plusieurs associations gabonaises ont déposé lundi une plainte contre l'ONG Transparency International (TI) dans l'affaire dite des "biens mal acquis" sur le patrimoine en France de présidents africains, pour des "propos diffamatoires" contre l'ex-président Omar Bongo.

La plainte des associations gabonaises vise TI "pour propos diffamatoires et calomnieux à l'endroit du défunt président Omar Bongo Ondimba, incitation aux troubles et à la révolte des Gabonais par médias internationaux interposés", selon un document montré à la presse par leur avocat, Me Ferdinand Abéna Bidzo'o.

En décembre 2008, TI-France avait déposé une plainte à Paris, demandant une enquête sur le patrimoine en France des présidents Denis Sassou Nguesso du Congo, Teodoro Obiang Nguema de Guinée-Equatoriale et Omar Bongo, décédé en juin 2009. Les trois chefs d'Etat visés sont accusés d'avoir acheté d'importants biens immobiliers en France avec de l'argent provenant des fonds publics de leurs pays respectifs. Le 9 novembre, la Cour de cassation française a jugé recevable la constitution de partie civile de TI. Cette décision a ouvert la voie à une enquête et à la nomination d'un juge d'instruction indépendant.

La plainte contre TI a été déposée lundi matin au cabinet du procureur de la République de Libreville. Les plaignants, au total cinq associations et collectifs d'associations et ONG, sont menés par Cashbo, qui se présente comme "une association politique de soutien aux actions du pouvoir en place".

"Nous avons reçu un rendez-vous pour le 23 [novembre]. Notre plainte peut être rejetée ou pas mais nous irons jusqu'au bout, a expliqué Me Abéna Bidzo'o. Si le parquet de Libreville se déclare incompétent, la justice suivra son cours. Nous pourrons nous diriger jusqu'en France ou à Berlin, pourquoi pas ? Jusqu'à présent, nous avons confiance en la justice gabonaise."


Lundi 15 Novembre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 854 fois




1.Posté par Diaz le 15/11/2010 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourriez-vous nous donner les noms de ces associations, collectifs et ONG qui portent plainte à TI? Je suis certain qu'il s'agit encore des groupuscules montés de toute pièce comme on sait très bien le faire au Gabon. Honte à vous!

Est-ce aujourd'hui que vous avez entendu parlé de TI qui combat la corruption dans le monde? Est-ce aujourd'hui que vous avez entendu parlé de la plainte au sujet des BMA? Mon Dieu, pourquoi le pouvoir gabonais et ses affidés aiment à se montrer ridicules et maladroits? Si vous pensez que TI a tort dans son projet de plainte, ne serait-ce pas plus simple d'aller au tribunal avec des contre-preuves? Lorsqu'on vous porte plainte est-ce par une contre plainte ou par une défense solide pour démontrer que le plaignant a tort? Certes on peut porter plainte contre le premier plaignant pour diffamation et autres, mais en droit, ce genre de plainte n'intervient quand on aura démontré que le premier plaignant a eu tort dans ses accusations et le tribunal vous a déjà donné raison sur cette première affaire avant d'engagement une autre.

Comme quoi, au pays des Bongo, on a encore du chemin à faire pour comprendre ce qu'est le droit et l'établissement d'un Etat de droit.

Basta les ridicules!

2.Posté par Doom Le vengeur le 15/11/2010 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette plainte vise à brouiller les pistes et empêcher TI France de se rendre au Gabon ou empêcher leur activité dans ce pays, car il est évident, que TI France sera condamnée par la justice gabonaise aux ordres du clan Bongo. Alors inutile d'être surpris.

3.Posté par sebdepog le 15/11/2010 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RI-DI-CU-LE.

4.Posté par st Jean le 15/11/2010 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ha!!!! Le PDG est une bonne voix. Je n'avais pas eu les nouvelles de Fet!!!, Il vit encore.

J'espere qu'il restera en vie apres cet business avec le PDG

A nous revoir a MEYOKIE

5.Posté par Jeff le 16/11/2010 06:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sincèrement j'ai honte. Le pdg et ses militants ne cesseront d'etre ridicule. Gregory Ngwa Mintsa le peuple te soutien.

6.Posté par Bernard N I le 16/11/2010 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Diaz,

Les noms de ces associations sont:
CASHBO;
Les échos du Gabon;
Le collectif des jeunes leaders;
Le regroupement des ONG et Associations du Gabon;
Le collectif des mutuelles et coopératives du Gabon.

Pauvre pays, une jeunesse inconsciente et dangereuse pour les générations futures.

7.Posté par Diaz le 16/11/2010 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Bernard N I,
Merci pour la liste. Comme vous pouvez le remarquez ce sont des structures sans aucune représentativité ou notorieté sur le plan national. Des structures dont la seule raison d'existence est de servir d'éventail quand le pouvoir en a besoin. Remarquez bien les occasions pour lesquelles elle font signe de vie: élections, marche pour OBO, etc. Quant aux vrais sujets de développement socio-économique, on ne les voit jamais.

8.Posté par Doom Le vengeur le 17/11/2010 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Diaz,
En effet, CQFD.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...