News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ben Moubamba, «j'accuse la France d'être derrière le coup d'Etat»

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Dimanche 6 Septembre 2009 à 20:26 | Lu 803 fois

Bruno Ben Moubamba, candidat à l'élection présidentielle du 30 août dernier qui s'était illustré par une grève de la faim durant toute la campagne électorale pour dénoncer l'«illégalité» du scrutin, dénonce le 5 septembre rôle des réseaux français dans le «coup d'Etat électoral» en cours au Gabon. Dans une lettre reprenant le célèbre «J'accuse» de Victor Hugo, que nous publions in extenso, Bruno Ben Moubamba affirme que certains réseaux français, impliquant notamment un des «parrain» de la Françafrique, Robert Bourgi, seraient impliqués dans la falsification et la légitimation des résultats donnant la victoire à Ali Bongo Ondimba, le fils du défunt président et candidat du parti au pouvoir.



Gabon : Ben Moubamba, «j'accuse la France d'être derrière le coup d'Etat»
«Selon nos sources, les autorités françaises ont anticipé le fait que la continuité du système PDG causerait la mort d'un millier de Gabonais. Nous en avons une première illustration en ce moment même à Port-Gentil.

Le sang des Gabonais a commencé à couler parce que nous n'acceptons pas le coup de force, parce que nous n'acceptons pas le coup de force électoral et parce que, comme tous les êtres humains, nous voulons vivre libres et mener une existence normale sur une terre enfin normalisée. Aujourd'hui des Gabonais tuent des Gabonais et nous sombrons peu à peu dans une spirale infernale.

Le 5 juin 2009, à l'Assemblée Nationale française, j'ai appelé la France à faire preuve de compréhension envers les peuples Africains, à commencer par le peuple Gabonais, car nous ne sommes pas des primates à peine évolués mais des personnes à part entière qui, de surcroît, ont payé le prix de la liberté du peuple Français.

En rappelant la célèbre formule d'André Malraux qui, en rendant hommage au résistant Jean Moulin lors du transfert de ses cendres du Panthéon s'était écrié : «Entre ici Jean Moulin !», je pensais du fond de mon cœur que la France Libre allait comprendre l'aspiration des Africains en général, et des Gabonais en particulier, à vivre libérés.

Je suis au regret de le dire mais, ce soir, la France me déçoit et déçoit le peuple Gabonais. Nous avons le sentiment que le sang d'un Gabonais ne pèse rien devant un baril de pétrole. La France a choisi de couvrir, en le niant, le coup de force électoral au Gabon, organisé avec l'aide de Robert Bourgi, un mafieux international qui s'est déjà tristement illustré en RDC - l'ex Zaïre - auprès du maréchal Mobutu et qui, malgré ses échecs, est prêt à recommencer au Gabon pour 30 ou 40 ans de plus.

Aujourd'hui à Port-Gentil, on tue des Gabonais comme on tue des singes dans la forêt. Et ce faisant la France éternelle que nous aimons prend la lourde responsabilité de se voiler la face et de persister dans son autisme politique.

Si la France perd son âme et laisse tuer les Africains, je le dis solennellement, elle perdra le Gabon comme elle est déjà en train de perdre la Côte d'Ivoire. Les tueries à venir, celles du peuple et celles des leaders que nous sommes, n'empêcheront pas la destruction progressive de la françafrique et la disparition de l'influence française sur l'Afrique francophone. Les intérêts français ne seront pas préservés dans le renoncement à l'éthique et à la morale internationale.

Je l'ai dit également au Forum de Reims le 4 avril dernier : les enfants des anciens indigènes, ceux dont les morts reposent dans la terre de l'Est de la France, réclament un retour d'ascenseur. Nos pères ont libéré par deux fois la France de la servitude, elle nous doit au minimum que nous soyons enfin libérés de l'esclavage, de la dictature, de la corruption et de la mauvaise gouvernance.

L'enrichissement à venir de millions d'Africains, et l'apaisement social qui va avec, réduira l'émigration vers l'Europe, il créera une nouvelle classe moyenne et de nouveaux consommateurs performants, la crise financière internationale sera réduite, la part qui revient au Gabon étant mieux gérée, les multinationales seront plus performantes et le sentiment anti-français baissera dans notre sous-région.

Moi, Bruno Ben Moubamba, j'accuse la France d'être derrière le coup d'Etat en cours au Gabon et je dis au Président français Nicolas Sarkozy qu'il n'est pas dans l'intérêt de la France d'agir comme elle le fait pour le moment.

Nous sommes contraints d'admettre, avec horreur et écœurement face aux morts, face au sang qui a commencé à couler au Gabon, que notre problème ne s'appelle pas seulement Ali Bongo Ondimba ou Pascaline Mferi Bongo. Notre problème au Gabon s'appelle aussi Total, Areva, Eramet, Bolloré, etc.

Je l'affirme parce que la France, ce grand pays, peut supporter la vérité. Je l'affirme parce que je n'ai pas l'intention de vendre mon âme pour plaire à on ne sait qui pour on ne sait quoi. Je l'affirme parce que je crois du fond de mon cœur que la seule solution est un nouveau partenariat gagnant-gagnant.

Ma francophilie n'est plus à démontrer. J'aime la France de Clovis à Victor Hugo en passant par l'Abbé Pierre, sans oublier de Gaulle ou Mitterrand, mais je n'accepterai jamais le comportement des réseaux français de l'ombre qui salissent l'âme de la France, patrie des Droits de l'Homme, qui organisent en sous main la confiscation de la démocratie, le massacre d'un peuple et la fin de l'espérance pour toute une génération.

Que les Français fassent ce qu'ils veulent, qu'ils nous traitent comme ils l'entendent, mais nous refusons de céder devant le coup d'Etat électoral et nous ne craignons pas la mort.

L'Histoire jugera entre nous et les autorités françaises qui ont laissé, dans un silence assourdissant, Robert Bourgi et ses «amis» organiser la mort de l'espoir au Gabon».
Publié le 05-09-2009 Source : gaboneco Auteur : gaboneco

Dimanche 6 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 803 fois




1.Posté par Mado07 le 07/09/2009 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Moubamba ,

par ce bais , cher Ben , je me permets de te dire oh combien tu m'as decu , si je mepermets de te tutoyer c'est parce que je sais que tu es un jeune frere et chez nous les Bantu un jeune frere est toujours tutoye quelque soit sa grandeur.
je disais donc que tu m'as decu je ne peux pas comprendre que meme toi qui a si bien vehiculé tes pensees patriotiques lors des debats televises , que tu puisses ä travers l'election presidentielle du 30 Aoüt 2009 ne pas incarner l'esprit concilliateur qui devrait etre le moteur de la victoire des Gabonais sur la misere des 42 ans de regne de Bongo.
Frere Moubamba , tu as manque ä ton objectif ä savoir UNIR les GABONAIS c'etait ce ä quoi tu aurais pu oeuvrer ardemment , pour imposer l'UNITE NATIONALE ä travers ton intelligence , helas tu as agis comme tous ces egoistes qui aujourd'hui avec toi forment CE FRONT DU REFUS qui NORMALEMENT ET NATURELLEMENT aurait du etre formé au debut des elctions....
La difference entre celui qui sait et celui qui reussit cher Moubamba c'est la PRATIQUE... vous avez tous manqué de reussir parce que votre EGOisme etait plus fort l'INTERET GENERAL...
accuser la france aujourd'hui c'est demontrer ton incapacité de reconnaitre que tu as fait le meme jeux que tous ces individus qui ne pensent qu'ä leurs egos...l'experience a demontré que partir disperce implique fragmentation , et toi qui devrait le savoir , tu as accepté de faire ce jeux egoiste qui enfonce le Gabon de plus en plus vers la vraie MISERE materielle morale et ethique...
Je suis vraiment decu de ta vision nationale que tu as presenté durant toute cette periode de campagne , mais rassure toi je ne suis pas faché .

Agis maintenant et seulement dans le bon sens et dis toi qu 'ä coté du FRONT du REFUS qui sera une demarche administrative noble la DESOBEISSANCE CIVILE sera l'ARME la plus efficace...
Bien de choses ä toi
UNE BANTU

2.Posté par Gisèle le 07/09/2009 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'heure n'est plus aux discours moraux, nous feront la morale plus tard, hein miss Bantu pour le moment nous devont combattre ce gros lard de Ben Ali tous ces candidats ki n'on pas fait l'alliance il auront leurs punition, cherchons et trouvons des stratégie efficaces pour faire faire sauter Ben Ali du fauteuil présidentielle ki n'est pas le sien.

3.Posté par Mong y'adzè le 07/09/2009 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madoo7,
Voilà, comme toujours on se trompe de cible. Ben M. n'a démérité en aucune façon. Il est resté sur sa ligne idéologique, celle d'interrompre le processus électoral qui montrait de flagrants signes d'irrégularité. Et, qu'il se soit allié ou non, n'a pas empêché de battre Ali qui s'est trouvé contraint de "voler" notre vote et de s'imposer de force.
Encore une fois, laissez Ben M. et les autres démocrates tranquille; notre ENNEMI c'est ali bongo le voleur et assassin du peuple gabonais.

4.Posté par Mado07 le 08/09/2009 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mong y'adze ,
cher intervenant merci pour votre notification ,toutefois il faut dire que nous noirs afrikains nous sommes rarement rationnels dans nos analyses ....nous ne sommes pas justaboutistes...par contre nous sommes malheureusement tres susceptibles ....
comprendre le pourquoi et le comment un echec voire une deception est intervenue n'est pas notre fort , pourtant c'est ä travers ce processus de comprehenssion et d'analyse que l'on peut mieux contourner les obstacles et difficultes.
Bien d choses ä vous

5.Posté par Mong y'adzè le 08/09/2009 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madoo7,
Je suis tout à fait d'accord avec vous. N'oublions surtout pas que nos états sont très jeunes. 49 ans c'est très peu à côté des vieux pays comme la France et c'est certainement pkoi ils nous manipulent si bien: ils connaissent nos particularités et nos faiblesses au point de tjs choisir et nous imposer des dirigeants qui ne font pas l'unanimité. Je disais donc que nos pays étant jeunes, nos idéologies (copiées sur l'occident) le sont aussi. En fait nos idées révolutionnaires s'arrêtent toujours quand notre sensibilité d'africain est touchée. On veut bien manifester à l'occidental (sit-in, marches, grèves, etc.) mais si ceux d'en face deviennent violents, on est surpris, on pleure nos frères blessés et on préfère rentrer chez nous pour oublier. En oubliant que ceux d'en face restent déterminés et compte bien faire des exemples. La vidéo sur la marche de rio m'est restée en mémoire avec ce monsieur qu'on tue sous les yeux des manifestants sans que personne ne daigne rassembler toutes ces forces pour attaquer les militaires... rien. Un proverbe chinois dit que "le but précède toujours le départ", quand on part en guerre, on prépare ses munitions.
Alors, la prochaine fois, préparons nos munitions pour chasser une bonne fois pour toute cette milice d'ali bongo!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...