News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Aux étudiants persécutés par le pouvoir gabonais

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 21 Avril 2012 à 09:01 | Lu 1447 fois



Gabon : Aux étudiants persécutés par le pouvoir gabonais
Les étudiants gabonais sont dans un état désespéré : ils ont du mal à acceder au système Licence Master Doctorat, les bourses dans un pays potentiellement riche sont désperantes et souvent non payés, certains ne peuvent plus poursuivre leurs études alors que les standards internationaux parlent de "formation tout au long de la vie, la bibliothèque de l'université de Libreville est quasi vide ... bref : l'enseigenement supérieur est dans un état de déperdition insoutenable ! Le pouvoir gabonais opte pour la répressio face aux révendications plus que légitimes de la jeunesse. Il faudra bien que les choses changent un jour au Gabon ... la situation devient de plus en plus intenable malgré les affirmations de ceux qui font souffrir le Peuple Gabonais !


Samedi 21 Avril 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1447 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Pfff le 25/04/2012 16:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@James: clown, c'est de cette manière que ça s'écrit...retourne étudier ;-)

11.Posté par MARIN le 25/04/2012 03:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabonaise, Gabonais; chers compatriotes du Gabon et de la Diaspora je viens vous faire part d'une grande nouvelle qui à mon avis devais vous réjouir. Nous, étudiants et travailleurs de la diaspora ( France ) avons décider de nous rassembler pour la libération de notre peuple qui est sous la botte du PDG depuis 44 ans et qui est responsable du retard, des inégalités et des brimades constaté aujourd'hui dans notre pays. Notre partie s’appellera LE PEUPLE EN MOUVEMENT. Je dois rappeler qu'il n'a rien avoir avec ce partie vulgaire du " BONGO DOIT PARTIR " qui attise les haines entre le peuple et notre partie ne s'élève pas contre une partie de la nation; il ne stigmatise pas les TEKE en leur rendant responsable de la situation du pays; il ne stigmatise pas Ali Bongo en le rendant responsable de la situation du pays mais il est créer pour s'opposer au pouvoir absolue du PDG et des anciens mafieux du régime Bongo qui seraient devenues des " opposants ." Notre force politique est nouvelle, elle réclame la libération du peuple, les égalités et la justice pour tous. Tous nos adhérents n'ont rien avoir avec les anciens mafieux du régime Bongo ni des opposants en exile. Ce sont des jeunes de 18 à 40ans soucieux de l'avenir du pays; inquiets des mouvements d'humeurs qui se multiplies et des brimades qui ne cessent d'augmenter dans le pays qui ont décidés de former une coalition. Je ne peux me permettre de vous décliner cette organisation ici en profondeur, mais venez nous rejoindre et vous en saurez tout.
Si aujourd'hui vous ne croyez plus en la politique nous vous donnons raison mais ayez espoir et nous vous disons que vous entendrez parler de nous au pays et dans les médias ici en France. Notre combat est un combat sain et responsable; nous sommes résolument engagés à nous sacrifier pour la libération de notre pays. Il faut que les choses changent et notre combat serai de faire changer les choses.
Nouvelle décennie, nouvelle vision du monde et du Gabon.
Notre pays nous appels tous pour un changement dans un proche avenir.
Vive LE PEUPLE EN MOUVEMENT et Vive le GABON.
Je vous remercie.

10.Posté par marshall le 23/04/2012 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Y avait une incompréhension, maintenant tout est entrain de rentrer dans l'ordre.

9.Posté par Orema le 22/04/2012 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Cela devient insupportable", Bruno a raison. Tous ces abrutis qui violentent les jeunes gabonais ne sont certainement pas des gabonais , Certains d'entre eux seraient peut-être des balafrés que nous avons rencontré un jour. AVIS AUX ABRUTIS D'ALI: LES FRANCHISES UNIVERSITAIRES SONT À RESPECTER, surtout lorsqu'on reçoit des ordres d'un usurpateur de pouvoir.

8.Posté par Orema le 22/04/2012 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La bibliothèque dite universitaire de Libreville est loin d'en être une. Faut avoir des nerfs solides pour y faire des recherches. À peine quelques vieux ordinateurs pour des milliers d'étudiants issus des milieux modestes. Faut les voir travailler, pour ne pas dire se battre avec courage pour leur avenir. Autre fait, pas de toilettes, quelle aberration! La réponse à ce combat c'est la répression? Eh bien Ali n'a vraiment rien à cirer de la jeunesse gabonaise. L'argent qui doit servir à former celle-ci est remis en guise de cadeau sous forme de mallettes à l'oncle "Bonnechance" et autres présidents corrompus pour le soutenir dans sa quête éternelle de légitimité. Alors soutenons tous nos étudiants et ensemble disons non à Ali et ses armes.

7.Posté par FLAURA le 21/04/2012 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COURAGE A TOUS L'HEURE EST GRAVE LE PAYS VA MAL LES ENFANTS TABASSER POUR LEURS DROITS LEGITIME EDUCATION VIOLEEEE OUI LE GABON SOUFFRE DE SONT REGIME AUTOMILITAISTE TOTALITAIRE .

6.Posté par Alerte Info le 21/04/2012 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GABON: appel à mobilisation des étudiants

Chers frères et sœurs, qu'importe le statut que vous occupez; étudiants, hommes politiques, hommes publiques, journalistes, élèves, citoyens conscients, fonctionnaires…, sachez que l'étudiant de l'Université de Libreville vit une sorte de « dictature » qui ne dit pas son nom. Etudiants, le temps pour nous n'est plus de fléchir, sinon les conséquences nous seront dangereuses, voire graves et lourdes. Car, si nous reculons, personne ne pourra plus accepter une nouvelle fois de porter la veste de représentant-étudiant dans l’avenir ! Les zizanies que le gouvernement sème sur nous, soit disant que nous sommes instrumentalisés, qu'il y a une main invisible, que nous prônons l'année blanche, et on ne sait quoi encore, sont lamentables. Ils savent pourtant que nos revendications sont légitimes. Aussi, lorsque nous empruntons les voix légales et que les dirigeants restent sourds, on se demande pourquoi? "Veulent-ils qu'on mendie, qu'on agisse en bandit, qu'on attende que la pitié du ministère grandisse ou qu'on fabrique des bombes comme les révolutionnaires" ? Ainsi, quand l'étudiant prend la rue pour faire entendre sa voix, il est considéré comme un bandit de grand chemin ! Lundi prochain à 09h00 se tiendra un procès, pour nos condisciples emprisonnés, nous vous invitons TOUS à prendre part à ce « fameux procès ». Cependant, une partie des étudiants doit être présente à l'université parce qu’une Assemblée Générale s’y tiendra ce même jour, car nous en avons assez de cette politique qui nuit à la vie des étudiants gabonais. Nous devons agir pour changer les choses afin de ne pas rester des éternelles victimes et continuer à dire « on va encore faire comment ».

Les étudiants de l’UOB

5.Posté par Fax1 le 21/04/2012 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BBM sera t'il entendu?

4.Posté par petit MAMBOUNDOU le 21/04/2012 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je dis merci à Bruno Ben MOUBAMBA pour cette adresse à l'endroit de nos frères étudiants Gabonais. Nous, qui avons fait l'université de Libreville nous savons ce qu'être étudiant dans ce temple. Tous ceux qui critiquent ces propos de BBM, sont habités d'un esprit de haine et de jalousie. Bref, nos frères étudiants sont emprisonnés, assassinés, chosifiés; ce que nous devrions faire c'est 'appuyer leur mouvement et oublier nos bassesses, notre ingratitude et l'esprit de tribalisme. Tous, mettons -nous dans la rue et chassons Ben Ali et sa bande d'ignorants qui veulent abrutir la jeunesse de notre pays....Ça suffit comme ça, ne nous laissons plus distraire. Luttons pour sauver notre pays.
distr

3.Posté par James le 21/04/2012 13:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel est ce cloon qui regrette mamboudou?on parle d' un autre débat tu nous parle de mamboudou,laisse le reposer en paix.je pense que le pourvoir gabonais a peur de la jeunesse ,ils ont peur qu'on soit instruit.c regrettable a l heur ou tout ls pays

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...