News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Au PDG La chasse aux sorcières est lancée

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Lundi 17 Août 2009 à 20:57 | Lu 877 fois



Gabon : Au PDG La chasse aux sorcières est lancée
Au PDG La chasse aux sorcières est lancée
Le moins qu’on puisse dire aujourd’hui c’est que le parti fondé le 12 mars 1968 à koulamoutou par feu Omar Bongo Ondimba, le parti démocratique gabonais (pdg) et qui annonçait la suppression de toute forme d’expression libre et le retour au parti unique, est au bord de l’implosion. S’il n’y est pas encore bien sur ! On le sait, ce n’est pas la mort de son président-fondateur qui est l’origine de l’éclatement du PDG et même de la « Majorité Présidentielle », cette constellation des partis officiels, pour certains, et fictifs pour d’autres, qui s’était constituée autour de lui, mais plutôt le passage en force orchestré par son fils, Ali Bongo Ondimba, avec l’appui de certains vieux briscards du parti, pour l’investiture à la présidentielle prévue pour le 30 août prochain au sortir de laquelle sera élu le successeur de celui-là qui a dirigé le Gabon du 2 décembre 1967 au 8 juin 2009, date de son décès en Espagne.

Depuis lors une cascade des démissions, et pas des moindres, a été enregistrée dans ce parti. Tour à tour André Mba Obame, Jean Eyeghé Ndong, Casimir Oyé Mba, Medhi Teale, Lasseni Duboze se sont portés candidats à la même élection sous la bannière d’ « indépendant ». Le système que le parti a lui-même produit, fait que lorsque des « poids lourds » de ce genre démissionnent, c’est toujours avec « corps et bagages ». Donc même si ceux restés à bord ont du mal à le reconnaitre, c’est un PDG bien affaibli qui se lance dans cette bataille électorale face à une opposition bien cotée auprès des masses populaires et de la diaspora et qui tend s’unir. Pendant que le candidat annoncé comme celui du « consensus », est devenu celui de la division, de la discorde et des dissensions.

Pis, malgré les promesses d’ « Agir ensemble » en cas de victoire, le parti s’est lancé dans une partie de chasse aux sorcières pour « sanctionner » tous ceux qui, de près ou de loin, ont contesté cette investiture qui au finish a pris l’air d’une imposture.
Première victime collatéral, Vincent Essone Mengué, pourtant reconnu comme « bon travailleur », sera évincé du gouvernement parce que militant du RPG dont le leader Mba Abessole a déclaré sa candidature. François Ondo Edou soupçonné, à tort ou à raison, d’être trop proche de Mba Obame sera débarqué de la Direction Générale des Elections.
Le vice-président de la République Dijob Divungui Di Nding qui a choisi de ne soutenir aucun candidat pour se « tenir à l’écart des luttes fratricides » suscitées, selon lui, par les intérêts égoïstes et non ceux de la Nation, sera victime d’une cabale médiatique sans précédent.

Ce n’est pas fini. Le dernier Conseil des Ministres avant l’ouverture de la campagne électorale va nommer Lin-Joël Ndembet, ex responsable de la « rubrique politique » à « L’UNION », l’unique quotidien national (pro)gouvernemental, Directeur Général de l’Agence Gabonaise de Presse (AGP, l’agence officielle), en lieu et place de François Essono Obiang qui n’était plus en odeur de sainteté avec le système en place.

En fin, tous les candidats à la présidentielle issus du parti en sont désormais exclus, tous comme ceux qui ont refusé d’apporter leur caution et soutien au candidat « investi par le parti », parmi lesquels l’ancien ministre, vice-président du parti et député à l’Assemblée Nationale, Paulette Missambo et bien d’autres. Du coup comme l’a précisé le communiqué signé du secrétariat général du parti et comme l’exige la loi en pareille circonstance, dans tous les sièges électoraux dans lesquels ils avaient été élus sous les couleurs du PDG (Medouneu pour Mba Obame, 2ème arrondissement de Libreville pour Eyéghé Ndong, Ntoum pour Casimir Oyé Mba, Koulamoutou pour Missambo alors que Medhi Teale, lui, était conseillé municipal au 4ème arrondissement de Libreville et 1er maire adjoint à la mairie centrale de la même commune) des élections partielles devraient y être organisées. Sans vouloir s’hasarder dans des pronostics prématurées, il serait quand même difficile au PDG de récupérer ses sièges vu la popularité et l’aura dont jouissent les « exclus » dans ces leurs circonscriptions électorales respectives. Là aussi le PDG récoltera les résultats de ses pratiques embrigadant : le monopôle et la concentration sur un individu de tous les pouvoirs et moyens politiques dans sa région d’origine, étouffant au passage toutes les autres intelligences.

Fort de ce qui précède, malgré le discours qu’on annonce « rassembleur », « consensuel » au sein du PDG, on a plutôt l’impression qu’une chasse aux sorcières a été ouverte et elle risque de s’étendre jusque dans la haute administration, si ce n’est déjà fait. Surtout que d’ici la fin du scrutin ou après, d’autres têtes vont encore tomber pour n’avoir pas soutenu « le candidat du consensus » (sic).


Lundi 17 Août 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 877 fois




1.Posté par démocratie le 18/08/2009 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est la une fausse mission que vous assigné au pdg je crois que le but de ce dernier en cas d'élection a la tete du Gabon du candidat ali bongo tout ceux qui on quitté le bateau ne seront pas sanctionné a cause de leur choix car il l'on fait sans contrainte c'était un choi et le candidat ali bongo respecte largement ce choix alors ne faisons pas une polémique la dessus et soyons comme on le dit souvant en sport fair-play ils sont parti ça ne fait rien la machine du pdg ne s'arrête pas et on ne les en veut pas car avec ou sans eux ali bongo sera élu comme quatrième président de notre cher pays

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...