News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Atteinte à la liberté de la presse ou règlement de compte !

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Jeudi 1 Octobre 2009 à 18:35 | Lu 1966 fois



Gabon : Atteinte à la liberté de la presse ou règlement de compte !
Ondo Methogo Pdt CNCNe dit-on pas que la presse est le quatrième pouvoir ! Mais tout ce qui se passe actuellement à Libreville avec la coupure de l’émetteur de TV+ suscite quelques interrogations.

Depuis le dimanche 30 août dernier, les populations gabonaises s’interrogent et cherchent à comprendre, pourquoi une chaîne de télévision locale, TV+ à cesser subitement d’émettre. La question est d’autant plus préoccupante, car cette interruption est intervenue quelques heures après la clôture des bureaux de vote dans le cadre du scrutin présidentiel anticipé suite au décès en exercice du chef de l’état, feu Omar bongo ondimba.

En effet, l’émetteur de cette télévision privée gabonaise, appartenant à l’ex-ministre de l’Intérieur et candidat à la présidentielle André Mba Obame, a été coupé dimanche sans aucune explication même si auparavant, le président du Conseil National de la Communication (CNC), Emmanuel Ondo Methogo avait fait une descente musclée dans les locaux de TV+ pour donner, de vive voix et devant un officier de police judiciaire, un avertissement aux autorités de cette chaîne de proximité.

Le CNC reproche à TV+ d’avoir diffusé un film d’archives montrant le défunt président de la république, Hadji Omar Bongo Ondimba à l’émission « Le Débat » lors de la présidentielle de 2005. Dans l’extrait concerné, Omar Bongo répond à une question du journaliste sur la plausibilité d’un dauphin ou d’un successeur. Omar Bongo Ondimba de répondre, qu’il n’a jamais désigné un successeur et que le Gabon n’est pas une monarchie.

A cette occasion, le président du CNC a expliqué qu’il s’agissait là de la propagande politique, alors que, selon le code électoral, la campagne électorale devrait s’achever la veille à minuit. Hors si, l’on suit bien le raisonnement du président du CNC, il est difficile d’expliquer et de comprendre pourquoi les spots publicitaires du candidat du parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir, ont tourné toute la nuit et dans la matinée jusque dans l’après-midi ce dimanche 30 août à travers les écrans, disposés à Libreville.

Aussi, comment expliquer, si ce n’est pas à des fins politiques que durant toute la matinée, le jour même du scrutin une chaîne de télévision privée, TéléAfrica, qui a accompagné le candidat du PDG, avant et pendant toute la durée du processus électoral ai diffusé en boucle, une déclaration de Francis Sala Ngouabeaud, présentateur vedette et directeur général adjoint justement de TV+, qui a démissionné ce dimanche 30 août 2009, à quelques heures du démarrage des opérations de vote ceci après avoir animé la campagne d’André Mba Obame jusqu’à la réunion de clôture. Et pour enfoncer le clou, des hommes cagoulés ont mitraillé et saccagé les locaux de TV+

Pourtant, le président du CNC, qui est avant tout un cacique du PDG avait assuré à la presse qu’il n’avait nullement envisagée la fermeture de cette télévision, il est du moins plus surprenant et curieux de constater, que moins de quelques heures après son passage au siège de TV+, le signal de cette télévision a été coupé.

À noter que TV+ aura été un véritable outil de communication dans la campagne du candidat André Mba Obame face à ses adversaires politiques. Durant sa croisade, le candidat AMO, a à maintes reprises, annoncé que ses adversaires d’en face préconisaient de couper sa télévision le jour du scrutin.

Le CNC a été créé en application des résolutions de la conférence nationale de 1990 qui avait clairement affiché la volonté de garantir la liberté de la presse dans le pays et de réguler le secteur de l’information et de la communication. La procédure de fermeture comporte des étapes qui semblent n’avoir nullement été respectées dans le cas de TV+. Ces étapes commencent par un avertissement au média concerné avec un délai de régularisation. Ce n’est qu’en cas de récidive manifeste que les autorités du secteur audiovisuel gabonais peuvent sanctionner le média.

Depuis sa création, le CNC a suspendu des organes de presse, procédé à des mises en demeure de radios et télévision, mais jamais il n’avait coupé le signal d’une chaîne de télévision pour un mobile de cette nature.

Jeudi 1 Octobre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1966 fois




1.Posté par lili le 01/10/2009 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'EST ali bongo QUI EST DERRIERE TOUT CA INUTILE DE CHERCHER PLUS LOIN ET CE SONT CES MERCENAIRES QUI ONT MITRAILLES TV+!

2.Posté par paix divine le 01/10/2009 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous croyez vraiment aux institutions gabonais?? zetes vraiment naifs alors et plus que moi!!!

3.Posté par LE REPUBLICAIN le 02/10/2009 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pensez-vous vraiment qu'on puisse un seul instant compter sur des gens comme ONDO METHOGO.C'est des pourris du systèmes.ali ben les tient tous par la barbe.METHODE n'a Dieu que pour l'argent.Ce sont des prostitués de la fameuse république du royaume des batékés.Au début,il faisait la contre campagne du bébé gorille chez lui à Bitam.Quelle honte pour les fang.Hier c'était EYEGHE NDONG a barça et Casimir Mari ange OYE MBA,aujourd'hui c'est ONDO METHOGO et le sidéen de RENE NDEMEZOGO.Et demain ce sera qui?Pas certainement André MBA OBAME.

4.Posté par lapanthere le 02/10/2009 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le republicain pq dis tu Eyeghe Ndong à Barça??? il a été humilié par ses mêmes Bongo à Barcelone qui lui ont forcé à aller mentir à la télé!!! et c'est même de là qu'il a commencé à se révolter car il a vécu très mal cette énieme humiliation et a ouvertement dit non!!! D'ailleurs il a été le seul a démissionner de son poste de ministre et du PDG et pour cela, il a mon respect.

5.Posté par Ndoutoumou Mfoulou le 02/10/2009 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Connaissez-vous Ondo methogo ? Il a une simultude avec Ali Bongo. laquelle ? Comme Ali, ce n'est pas un gabonais mais bien un camerounais. Venu au gabon à l'âge de 8 ans lui ausi il a été adopté par un certain Ondo qui a épousé sa maman. Voilà pour son histoire. Comment en peut-il être autrement. Ce n'est pas une rumeur mais bien la vérité. C'est donc vous dire que le gabon est pris en otage par les étrangers: camerounais dont Ondo methogo, Sala Ngoua Beau, etc. Les congolais comme Patience dabany, Asselé jean Boniface, Mboumbou Miyakou et j'en passe.

Cet article a été bien repris et conservé dans les archives pour des poursuites avenir contre les fausseurs de la démocratie au Gabon.

6.Posté par Ndoutoumou Mfoulou le 02/10/2009 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour passer à la vitesse supérieure que chacun releve et dresse la liste par origine provinciale des personnalités qui fausse le jeu de la démocratie au gabon. cette liste nous sera indispensable pour les poursuites juduciaires pénales au niveau international.

Par exemple, pour l'estuaire, dresser nous la liste la liste des personnalités " Wanted" dans l'avenir. Et ainsi de suite.

Pour le Woleu-Ntem:
- Ondo methogo
- Ndemezo Obiang René
- Engongha Owono
- Ndong Mba
- Mme Mezui
- Mme Bitougha
- Ella Ekogha

Estuaire:
- Ndoutoumou Emane
- Laure Gondjou
- Biyoghe Mba
-

Ogooué-Martitime


Ngounié

Nyanga

Haut-Ogoué
- Ali Bongo
- Asselé Jean Boniface
- Patience Dabany
-

Ogooué-Lolo
- Boukoubi
- Louembé
- Nzouba Ndama


Ogooué-Ivindo

Moyen-Ogoué
- Rose Rogombe
- Georges Rawiri



Prière complété cette liste . Et faites la suivre à vos connaissance le plus rapidement possible pour un dépôt de plainte urgente dès la semaine prochaine au Tribunal International pénal de la Haye, au parquet de Paris.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...