News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Assassinat à Ntoum : le meurtrier dans les mailles de la justice

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 19 Mars 2013 à 04:04 | Lu 898 fois

Après avoir égorgé son frère, Emmanuel Nkouna Mba avait disparu dans la nature. Recherché depuis la nuit du dimanche 10 mars, la gendarmerie a fini par mettre la main sur le fugitif vendredi dernier à Ntoum.





Gabon : Assassinat à Ntoum : le meurtrier dans les mailles de la justice
Une affaire de dédommagement financier serait au cœur du meurtre de Jean-Marie Assou Messi dans la ville de Ntoum. Il y a quelques années, la maison appartenant à la mère des deux hommes avait été emportée par l’orage. Suite à cela, les autorités avaient remis des finances à la mère de famille pour réhabiliter le domicile détruit.

Selon « l’Union » Emmanuel Nkouna Mba, exerçait des pressions sur la mère de famille afin qu’elle lui remette une partie de l’argent. Cette situation a entrainé l’organisation d’une réunion de famille à la demande de la mère. En réunissant les deux frères, la génitrice, semble-t-il, voulait décider en accord avec sa progéniture des dépenses à engager avec l’argent reçu.

Cependant, Nkouna Mba n’avait pas changé d’avis sur l’idée d’avoir une partie d’argent. Assou Messi n’aurait pas apprécié l’insistance de son frère et lui a clairement fait comprendre que reconstruire la maison familiale était une bien meilleure idée.

Devant le refus de la mère et du frère de partager l’argent, Nkouna Mba, sous l’emprise d’une violente colère aurait pris une machette pour faire taire son frère. Il l’aurait égorgé devant leur génitrice.

Après son acte, le fugitif aurait disparu, craignant les foudres des autorités. Activement recherché par la brigade de gendarmerie de Ntoum, le mis en cause campait depuis une semaine derrière la concession familiale la nuit et le jour il errait dans la forêt.

Lors de son interrogatoire, Emmanuel Nkouna Mba a justifié son acte criminel par le fait qu’il ne pouvait pas accepter les remarques désobligeantes que lui aurait faites son frère au sujet de la gestion des fonds.

Connu pour ses colères homériques, car par le passé il avait ouvert le feu sur l’un de ses cadets pour une histoire banale, il revient à la justice de décider du sort cet homme décrié par tous.


Source : Gaboneco.com Auteur : MAC

Mardi 19 Mars 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 898 fois




1.Posté par coudou le 19/03/2013 07:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce genre d'individus devrait etre pendu pour exemple.
La justice occidentale ne convient plus au cas du Gabon, seule la loi martiale ou la charia fera l'affaire.

Coudou

2.Posté par Verger EFFE le 19/03/2013 08:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce genre de crime devrait relancer le débat sur la peine de mort. Un tel individu ne mérite pas de vivre sur le dos de la société.

3.Posté par ebedeng le 20/03/2013 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis sur qu'il est devenu unutile de rappeler à nos confrères de gabonlibre que s'ils n'ont pas de photos concernant un sujet mieux vaut ne pas mettre de photos car c'est vilain de constater qu'une image ne correspond pas au sujet traité.que faire élargisser votre réseau de correspondants dans toute le pays.

4.Posté par Tchougoudja Le Fils le 20/03/2013 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au Gabon il y a des gens suffisamment fous pour égorger leurs frères ou soeurs pour des histoires à la con. Mais personne, ne se lèvera un beau matin pour loger 1 balle dans la tête à Ben Ali Bongo ou à l'un de ses acolytes. Il faut que la folie agisse pour délivrer le Gabon...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...