News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Arnaque immobilière de 800 millions de francs CFA

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 7 Avril 2012 à 07:42 | Lu 1047 fois

De nombreux Gabonais qui avaient fait confiance à un promoteur immobilier bénéficiant de l’onction du ministère de l’Habitat ont perdu leurs placements et se retrouvent sans les maisons promises dans la zone d’Angondjé. Si l’arnaqueur est actuellement aux arrêts, l’impassibilité du ministère de l’Habitat suscite quelques interrogations.



Gabon : Arnaque immobilière de 800 millions de francs CFA
Homme d’affaires surfant sur la crise de l’immobilier qui turlupine de nombreuses familles gabonaises, sieur Jean François Mbazabois, promoteur de l’Agence de promotion immobilière solidarité (APIS), aurait monté, selon des sources concordantes, une belle arnaque qui lui aurait permis de subtiliser à une cinquantaine de familles la bagatelle de 800 millions de francs CFA. L’homme attend d’être jugé mais les victimes ne voient poindre aucune perspective de remboursement.

«Rien que pour ma famille, donc mon épouse et moi, mais aussi l’oncle de mon épouse, ma belle-mère et la tante de ma femme, nous avons versé à cette agence 80 millions de francs CFA», raconte l’une des victimes qui requiert l’anonymat pour le moment. De nombreuses familles ont subi le même sort que celle-ci et voient ainsi se volatiliser leur rêve d’accéder à la propriété immobilière.

Les victimes s’étonnent par ailleurs du mutisme des pouvoir publics. Nombreux d’entre eux affirment avoir reçu du ministère de l’Habitat, en avril 2010 notamment et, plus récemment, en février 2012, du courrier de ce ministère confirmant leur titularisation comme propriétaires des terrains réservés pour la construction des maisons mises en vente. Certaines victimes indiquent que de nombreux communiqués du même ministère ont également été publiés dans le quotidien L’union indiquant au public quelles étaient les sociétés habilitées, avec lesquelles les Gabonais désireux d’un logement devaient prendre attache.

Les victimes ont porté plainte au Tribunal de Première Instance de Libreville. Mais, nombreuses d’entre elles doutent de ce qu’elles soient un jour remboursées. Plus, elles craignent que par une entourloupette judiciaire, leur bourreau ne se retrouve un jour en liberté et qu’à leur insu, il ne prenne la poudre d’escampette.

«Mes beaux parents ont mis tout leur espoir et toutes leurs économies dans ce projet parce qu’ils y croyaient fortement. En plus ils sont à la retraite. Imaginez la catastrophe ! D’autres ont pris une retraite anticipée espérant rentrer définitivement au pays. Certains se retrouvent dans des maisons de location pensant entrer un jour dans leur propre maison grâce de ce projet. Enfin, bref, c’est triste. Nous attendons», se plaint la victime sus citée.

Qu’a donc pu faire M. Mbazabois du butin ainsi engrangé ? Que fait donc l’État pendant que celui-ci est en détention préventive ? Comment expliquer le mutisme du ministère de l’Habitat qui a dirigé ces familles vers ce promoteur immobilier qui se révèle n’être qu’un arnaqueur ? Ne devrait-on pas penser que le patibulaire promoteur immobilier a bénéficié de complicités au sein du ministère de l’Habitat pour crédibiliser sa duperie ? Au-delà de l’arrestation de sieur Mbazabois, que peuvent aujourd’hui espérer ces gabonais grugés ?


Gabonreview

Samedi 7 Avril 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1047 fois




1.Posté par Pitié le 10/04/2012 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vive l'émergence à la sauce biafraise. Remontez à la source vous découvrirez que Louembè (le N°2 du clan "Alibaba et les 40 voleurs) et les Bongo ( y compris Patience Dabany et ses fausses agences immobilières) sont les chefs d'orchestre de cette arnaque.

Gabonais, vous subirez toujours tant que les Bongo et ce biafrais qui sort de je ne sais où seront à la tête du Gabon. Mais visiblement, vous aimez ça, alors arrêtez de geindre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Avril 2017 - 07:17 Les douaniers paralysent le Port d’Owendo

Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame







Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée