News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Après l’enrôlement, la Cenap communique

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 4 Octobre 2013 à 09:00 | Lu 629 fois

Après que la date du 23 novembre, pour la tenue des élections locales et départementales, ait été entérinée par la Commission électorale nationale et permanente (Cenap), on assiste à une accélération des choses avec des communications censées mieux préparer les choses.



Gabon : Après l’enrôlement, la Cenap communique
La Commission électorale nationale et permanente (Cenap) vient de rendre public le calendrier des opérations. Le chronogramme publié confirme que les élections locales auront bien lieu le samedi 23 novembre 2013 tandis que les candidatures devraient être connues au plus tard le 11 octobre 2013 et la campagne électorale se déroulera du 13 au 22 novembre 2013 à minuit.

En accélérant le processus, l’organe en charge de l’organisation et de la supervision des élections au Gabon a rendu public le 2 octobre, dans les colonnes du quotidien L’union, la liste des personnes devant composer les bureaux les commissions électorales locales. Les préposés à cette tâche prêteront serment le 4 octobre devant la Cour constitutionnelle afin de garantir leur neutralité et impartialité. De même, ils suivront un séminaire de formation et de sensibilisation les 5 et 6 octobre pour renforcer leurs capacités en la matière. Cette liste a été complétée ce 3 octobre par une autre venant du ministère de l’Intérieur nommant les rapporteurs généraux de ces commissions.

De même, ce jeudi 3 octobre 2013, la Cenap a publié un message de sensibilisation des candidats à l’élection des membres des conseils départementaux et des conseillers municipaux de 2013. Le message explique, par exemple, que «chaque liste doit comprendre un nombre de candidats égal au nombre de sièges à pourvoir au Conseil concerné». L’on répond notamment dans ce texte aux questions telles que «qui peut être candidat ?», «que faire pour être candidat ?», «qui peut contester une candidature ?», «quelles sanctions encourues ?». Il est donc question d’un avertissement envers les potentiels candidats et d’éviter au final les recours qui n’en finissent pas, le plus souvent rejetés à la cause de la méconnaissance de la loi.

Comme on peut le voir après l’enrôlement, le ministère de l’intérieur essait de trouver la formule capable de faire en sorte que ces élections se passent sans contestations. Ce qui est sûr c’est que le Cameroun voisin qui vient de passer avec brio sa mise en application de la biométrie dans le processus électoral devrait inspirer le Gabon. En effet, les observateurs internationaux qui ont écumé les bureaux de vote du Cameroun lors du double scrutin municipal et législatif du 30 septembre dernier se sont accordés à dire que ces élections se sont bien déroulées. Les protagonistes quant à eux ont été moins critiques que lors des précédents scrutins. Toutes choses qui devraient inspirer le Gabon et l’éloigner des démons de la contestation.

Vendredi 4 Octobre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 629 fois




1.Posté par MBOURANTSUO MARIE MADELEINE le 04/10/2013 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.gabonlibre.com/Gabon-Elections-locales-2013-Qui-est-Marie-Madeleine-MBORANTSUO-La-miss-veuve-de-la-CC_a22801.html

La présidente de la Cour Constitutionnelle, qui a violé son mandat de 7 ans renouvellable 1 fois car présidente depuis près de 20 ans, qui valide celui ou celle qui est élu Président du Gabon a été non seulement la maîtresse d'un BONGO, Bongo père, avec qui elle a eu deux enfants. Au décès de Bongo père c'est elle encore qui a décidé que Mba Obame ou notre uillustre et défunt Pierre Mamboundou Mamboundou avaient perdu les élections présidentielles de 2009 au profit de Bongo fils, Ali Ben Bongo, est donc ....

Membre du parti démocratique gabonais (PDG ) au pouvoir,

Allons donc trouver l'erreur pourquoi au Gabon depuis que cette miss veuve est présidente de la Cour Constitutionnelles aucun autre parti autre que le PDG n'a accédé au poste de président de la république gabonaise..pour mieux nous narguer, nous gabonais des neufs provinces, elle a décidé encore une fois que ce soit UN BONGO (PDG) qui nous préside.

Dites moi, sans langue de bois, pensez-vous vraiment que Mme Marie Madeleine Mbourantsuo occupe ses fonctions,

1) de façon légale? Est-elle légale selon la constitution gabonaise, NOMBRE DE MANDAT..? Si non, pourquoi est-elle encore présidente de la CC?

2) A-t-elle vraiment eu des enfants avec un Bongo? Si oui, comment peut-elle être neutre lors d'élections présidentielles qui opposent un Bongo aux autres? Encore une fois, pourquoi est-elle encore Présidente de la CC;

3) Est-elle Membre du parti démocratique gabonais (PDG ) au pouvoir? Si oui, ne devrait-elle pas être a politique pour occuper la présidence de la CC? Encore une fois, si la réponse est affirmatif, pourquoi ne lui a-t-on pas encore montrer la porte dans ce pays qui se dit démocratique que l'on nomme Gabon?

Mme Marie Madeleine Mbourantsuo a autant de conflit d'intérêt avec le poste qu'elle occupe, que je ne perdrais plus mon temps à aller voter tant qu'elle est Présidente de la Cour Constitutionnelle du Gabon.Tout ça il faut qu'on les laisse avancer... TSOUOO, PAUVRE GABON!


2.Posté par MANBOUNDOU MOUNBAMBA le 04/10/2013 22:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


ALI DEMON ONDIMBA SERA RÉÉLU EN 2016 FAUT D'ADVERSAIRE SAUF SI BBM SE PRÉSENTE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...