News & Infos Utiles...


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: Après avoir tué un chasseur en fôret, un éléphants bléssé débarque en ville pour se venger

l'info réelle 7J/7 - source : koaci le Jeudi 10 Septembre 2015 à 09:22 | Lu 3442 fois



Mercredi 9 septembre 2015 - L'histoire ressemble, à s'y méprendre, à un film d'horreur. Pourtant, il s'agit des faits réels. Après avoir tué un chasseur en brousse, Alain Nzahou, 42 ans, la semaine dernière dans une forêt près de Gamba, le chef-lieu du département de Ndougou éléphant a débarquer en pleine ville pour poursuivre son expédition punitive.

Gabon: Arès avoir tué un chasseur en fôret, un éléphants bléssé débarque en ville pour se venger
L'animal féroce a fait irruption au camp Yenzi de la société Shell Gabon semant ainsi la terreur dans la ville. Vraisemblablement, le pachyderme est à la recherche du groupe d'hommes qui étaient allés prendre le corps du chasseur.

Le corps de ce dernier avait été retrouvé gisant au sol dans le bois. Le pachyderme lui avait enfoncé les défenses au niveau de l’abdomen et de la poitrine. Selon des témoignages concordants, Alain Nzahou se serait rendu en brousse avec un des amis, deux jours avant son accident pour effectuer une partie de chasse.

Au cours de celle-ci, les deux chasseurs n’ont croisé aucune bête. C’est ainsi qu’ils ont décidé de rebrousser chemin. Ils ont joint le chauffeur qui les avait accompagnés pour qu’il aille à leur rencontre. A l’arrivée du véhicule, Alain Nzahou, aurait demandé à rester encore dans la forêt pour continuer la chasse afin de ne pas rentrer bredouille au village.

DANGER PUBLIC. Pendant qu’il marchait dans le bois, il aurait croisé sur son chemin un troupeau d’éléphants. Après le feu sur les bêtes, un mâle s’est détaché du groupe pour aller s’en prendre au chasseur. Le pachyderme l’a chargé sérieusement avant de l’abandonner sur les lieux.

La victime s’en est tirée avec des intestins dehors et une ouverture béante au niveau de la poitrine au côté gauche. Après l’agression, Alain Nzahou aurait eu le réflexe de prendre son téléphone portable, dont le réseau était disponible pour alerter les gens du village, leur indiquant l’endroit où il se trouvait. Puis, il a rendu l’âme.

La brigade de gendarmerie, informée de l’accident de chasse, s’est transportée sur lieu accompagnée de certains villageois. Dans les environs de l’endroit où a eu lieu le drame, les secouristes ont retrouvé le troupeau des pachydermes qui rodait encore sur tout le périmètre dans lequel se trouvait le corps sans vie d’Alain Nzahou. Les agents ont tenté de les chasser, malgré l’usage de plusieurs techniques. Sans succès.

Pour ne pas subir la furie des pachydermes, les enquêteurs et les villageois ont rebroussé chemin. C’est au deuxième jour que les agents ont retrouvé le corps du chasseur gisant dans le bois. Ils l’ont ramené en ville où il a été ensuite inhumé.

Les hommes qui étaient allés chercher le corps ont des comptes à rendre à l'éléphant, qui arpente certains quartiers de la ville, visiblement résolus à prendre sa revanche. Les autorités de Gamba ont décidé d'abattre l'animal, devenu un véritable danger public.

J M

Jeudi 10 Septembre 2015
source : koaci
Vu (s) 3442 fois




1.Posté par SOSGABON le 10/09/2015 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un éléphant mystique...un ditengou; vu que la victime s'appelle Nzahou...et Nzahou, chez les Bapounous, signifie "éléphant".

2.Posté par democrate le 10/09/2015 10:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah bon je comprend finalement la raison pour laquelle il a tuer ce monsieur mais gamba est une ville mystique ne l oublions pas vu des genies qui participent a la production petroliere...

3.Posté par Nziengui Alphonse Junior le 10/09/2015 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet éléphant mérite d'être tué à la dynamite ou grenade!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame




Comparatif assurance auto






Les Articles les plus lus

Gabon : Qui est Jean Gaspard Ntoutoume Ayi ?

0 Commentaire - 05/10/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Gabon : Jour du deuil national le 06 octobre 2016

0 Commentaire - 06/10/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée



loading...