News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Annie Léa Meye, candidate ou ballon d’essai ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 7 Octobre 2013 à 07:54 | Lu 720 fois

De plus en plus, les élections locales de novembre prochain font naître des appétits à travers le pays et au sein des formations politiques de tous bords. En marge du «feuilleton PDG», l’Opposition, du moins certaines personnalités s’y réclamant, laissent transparaître des velléités à cet effet. Membre de la société civile avec l’ONG Cri de Femmes, Annie Léa Meye, également connue comme activiste avec l’Union nationale, a lancé un ballon d’essai sur son hypothétique candidature au 1er arrondissement de Libreville. Juste pour rire ?



Gabon : Annie Léa Meye, candidate ou ballon d’essai ?
Décidément la politique et ses praticiens n’ont pas fini de surprendre les Gabonais. Il semble même que les hommes politiques gabonais se plaisent à lire l’étonnement sur le visage de leurs concitoyens à chaque fois qu’ils s’adonnent à des déclarations pour le moins ambigües, si ce n’est indécentes pour certains de leurs alliés.

En effet, après la sortie remarquée de Jean Eyéghé Ndong, il y a quelques mois, l’annonce par certains ténors de l’Union nationale (UN) de leur participation aux élections locales à venir et la récente déclaration de candidature de Vincent Essono Mengue à Oyem, il semble que les partis politiques et les personnalités se réclamant de l’Opposition ont le vent en poupe, ces derniers temps.

On en veut pour preuve le cas d’Annie Léa Meye, la tonitruante et poignante militante de l’UN, parti dissous et néanmoins actif dans la semi-clandestinité. La plantureuse jeune dame semble actuellement dans une phase de réflexion, et pour le moins très sérieuse : Mme Meye se verrait bien candidate au 1er arrondissement de la commune de Libreville.

La jeune dame est connue pour son verbe acerbe contre ses adversaires politiques, défenseresse des causes sociales, bref une femme de poigne. Mais depuis le 1er octobre 2013, après qu’elle eut posté sur sa page Facebook : «Et si j’étais candidate à la mairie du 1er arrondissement de Libreville ?», on la sent quelque peu hésitante sur ses propres chances d’y parvenir, mais davantage sur sa véritable position politique.

La pro-conférence nationale souveraine semble même agiter frénétiquement le drapeau blanc et abandonner le «combat» de ses aînés, alliés et sympathisants qui, bien avant elle, ont répondu à l’appel du ventre, caractéristique de la politique en République gabonaise. Annie Léa Meye maire du 1er arrondissement ? Chiche alors ! « Avec moi comme candidate, les Bongo et consorts…STOP !», avait alors lancé la «candidate» à la suite de son premier post.

On se souvient pourtant qu’au terme d’une rencontre à laquelle prenaient part des personnalités se réclamant de l’Opposition, des représentants de la société civile réunis autour du mouvement «Ça suffit comme ça», l’Union des patriotes gabonais loyalistes (UPG Loyalistes) et quelques militants de l’ex-UN avaient clairement scandé, «Pas de conférence nationale souveraine, pas d’élection».

Annie Léa Meye en faisait partie. Pour la potentielle candidate, il n’en est plus question. Ouste la conférence nationale et pourquoi pas les prochaines élections locales ? Pis, la «candidate», il y a quelques temps sur sa page avait raillé le changement de position de l’UFA qui, au terme de la visite des différents centres d’enrôlement de Libreville, avait appelé les Gabonais à se faire enrôler malgré les quelques défauts dans le processus : « […] Dans le cadre de la biométrie, le dernier communiqué de l’UFA qui dénonçait toutes les failles de ce système pour nous dire à la fin, allons y quand même. Premier gaou n’est pas gaou. C’est 2ème gaou qui est gnata », une préciosité qui dit tout.

Annie Léa Meye, «Madame le maire» ? Au pays de Jeanne Mbagou et des ministres quasi-analphabète, pourquoi pas. Mais, quelques heures seulement après l’annonce de l’éventuelle candidature, son auteur s’est faite rabrouer, moquer presque. Allons, donc!

Source : Gabonreview

Lundi 7 Octobre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 720 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...