News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : André Mba Obame sur Africa 24 Vidéo Restez Chez Vous le 17 Décembre 2011

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 15 Décembre 2011 à 21:30 | Lu 2273 fois




Jeudi 15 Décembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2273 fois




1.Posté par King le 15/12/2011 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un Président en forme,déterminée!
le message est bien passé.
le président Mba vient de démontrer que le pouvoir appartient au peuple.
et le peuple est roi.
il n'est plus question de cautionner des élections truquées d'avance.
Unis-nous vaincrons

2.Posté par Skaiff le 16/12/2011 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AMO, je suis trés heureux de te revoir en trés bonne forme avec la méme détermination nous somme tous à ta disposition pour un gabon libre et démocratique]b]b

3.Posté par Les affaires de nous memes nous memes le 16/12/2011 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"GABON MORT" c'est tout simplement comme nous le disons depuis quelques jours : RUES VIDES , BUREAUX DE VOTES VIDES , URNES VIDES pour pas d'élections truquées cette fois encore au Gabon . La vraie révolution pacifiste sans violence ni armes mené par le peuple souverain et NON un parti politique ou un leader c'est ce samedi 17/12/2011 . UNITE NATIONALE OBLIGE "VICTOIRE ASSURE"

4.Posté par URGENT-GABON-URGENT-ALERTE ROUGE! le 16/12/2011 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un convoi de 15 camions remplis d'armes de guerres et de militaires vient de quitter Libreville en destination de la province du Woleu-Ntem (Nord du Gabon), notamment les villes de Bitam et Oyem.
La "dictature émergente" au pouvoir à Libreville aurait-elle décidé d'en finir avec les populations de cette province réputée pro-opposition??

5.Posté par rien a foutre le 16/12/2011 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
demain les gents irons belle et bien voter, c'est pas andre qui va interdire les gents d'aller voter? ON VERRA QUI D ALI OU ANDRE est le vrais president du gabon

6.Posté par FOUTAISE le 16/12/2011 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAS D'ELECTIONS!

Les Béninois d'Accrombessi et autres ouestaf iront voter...

7.Posté par kongossagabon.blogspot.com/ le 16/12/2011 23:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pourtant, elle n’est ni de près ni de loin mêlée à ce fait divers. Mais notre opposition est tellement embarrassée dans cette affaire qu’elle en a voulu rapidement brouiller les pistes. Son organe de presse, « Echos du Woleu Ntem » a récemment tenté de la ramener à un simple accident alors qu’à tout point de vue, il s’agirait d’un meurtre avec préméditation. Mais comme le crime a été commis chez les frères et alliés politiques de la Guinée Equatoriale, il vaut mieux le ramener à un sujet de corps de garde. Du moins, il y va de l’intérêt de l’opposition


La propagande de « l’opposition véritable » n’a vraiment pas le choix car ce n’est quand même pas un bougre qui a été tué chez son allié et non plus pour des raisons futiles. La victime, feu Thomas Mbéga Alou, est un adjudant chef major qui était en poste à la région militaire du Woleu Ntem. C’est en allant rentre visite à sa belle famille en Guinée Equatoriale, dans le village Ebang-Essangui, dans la banlieue de Mongomo, qu’il a été tué.


L’affaire va prendre une autre tournure du fait que la Guinée Equatoriale a tenté de faire disparaître le corps prétextant une disparition. Il a fallu une pression terrible de la famille de la victime pour que de l’autre côté on puisse admettre la mort et restituer le corps. Ce qui a permis d’ établir formellement la thèse de l’assassinat.


Pourquoi a-t-il donc été ainsi lâchement assassiné ? Au début, on a voulu noyer le crime dans les eaux de la passion, arguant qu’il aurait été tué par un rival jaloux. Mais la ficelle était trop grosse pour passer, la réputation de sa compagne battant en brèche ce genre d’insinuations. Très vite, les langues vont commencer à se délier et depuis un moment, il est de plus en plus question d’une liquidation militaire. En termes plus simples, il aurait été assassiné parce qu’il aurait été soupçonné d’espionnage au profit du Gabon.


Pour l’instant, il n’y a encore rien d’officiel et il ne s’agit que de confidences d’agents de renseignement. Et si le nom du colonel Equato-guinéen Donato Aboghe Mendene venait à être cité dans les prochains jours, c’est simplement parce que d’aucuns le soupçonnent d’avoir commandité ce crime.


A noter que dès que la thèse du crime pour cause d’espionnage et le nom de Donato ont commencé à circuler, nos grands nationalistes de l’opposition n’ont pas tardé à s’agiter comme de petits diables dans un bénitier. Du coup, dans un patriotisme à vous fendre le coeur, « Echos Woleu Ntem » a daigné enfin traiter de ce sujet qui faisait pourtant tant de bruit tout juste à côté et cela depuis plusieurs semaines.


Mais bof, tant que c’étaient de pauvres bougres du Gabon qui hurlaient, ça pouvait passer. Maintenant que c’est le précieux allié qui commence à éternuer, y a pas à réfléchir : il faut sonner la mobilisation générale et demander à la vaillante Paulette de saisir immédiatement la Charte africaine des droits de l’Homme.
C’est connu : le patriotisme n’a pas de frontière…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...